Archives de Tag: prière

Prière à la Terre Mère

Voici une prière traditionnelle indienne à la terre Mère qui est vénérée comme une déesse.

Samudra-Vasane Devi Parvata-Stana-Manddale
Vishnnu-Patni Namastubhyam Paada-sparsham Kssama-Svame

« Oh Terre Mère, vous qui êtes la Déesse dont les vêtements sont l’océan et les montagnes la poitrine,
Vous qui êtes l’épouse de Vishnou (l’aspect divin représentant le principe de l’évolution),
Je m’incline devant vous;
S’il vous plaît, pardonnez-nous de vous fouler de nos pieds à chaque pas. »

Mis en musique par le groupe One Tree
Publié par notre Terre Mère

Publicités

Prière « Thanksgiving » Sénéca

« Gwa! Gwa! Gwa!
Maintenant le temps est venu!
Entends-nous, O Seigneur du Ciel!
Nous sommes là pour dire la vérité,
car Tu n’entends pas les mensonges.
Nous sommes Tes enfants, O Seigneur du Ciel…

Or au tout début des choses
Tu as fait que nous héritions de Ta création
Tu as dit: Je ferais une Terre sur laquelle mon peuple vivra
Et ils considéreront cette Terre comme leur mère
Et ils diront : c’est elle qui nous soutient et nous nourrit.
Tu as dit que nous devrions toujours être reconnaissants
Pour notre Terre et envers chacun
C’est pourquoi nous sommes réunis ici aujourd’hui.
Nous sommes Tes enfants, O Seigneur du Ciel…

Tu as dit que la nourriture nous serait offerte
car elle doit être notre, en échange de notre labeur.
Tu as pensé que notre monde serait un monde
où toute sortes d’herbes pousseraient
Tu as dit que certaines seraient guérisseuses
Et que l’une d’elle serait Ona’o la nourriture sacrée, notre soeur le maïs
Tu lui as donné deux soeurs grimpantes
La belle Oa’geta, notre soeur la fêve
Et la belle Nyo’sowane, notre soeur la courge
Ce sont nos trois sœurs sacrées, celles qui nous nourissent.
Voilà ce que Tu as pensé O Seigneur du Ciel…. »

Prière ‘Thanksgiving » de la tribu Sénéca du peuple Iroquois
Publié par Notre Terre Mère

Prière d’une jeune afghane

« Je suis une fille, une jeune Afghane
La fille du pays des hommes courageux

Ne brisez pas mes ailes, laissez-moi voler
Ne brisez pas ma couronne, laissez-moi penser

Je veux être libre comme une gazelle
J’aime ma patrie comme Maladi l’a aimée
Je chante mes chansons comme un rossignol dans les jardins
Je m’exprime par mes poèmes, comme Zaianb; Nazo et Mehri

Ne brisez pas mes ailes, laissez-moi voler
Ne brisez pas ma couronne, laissez-moi penser

Un sourire sur mon visage comme une fleur
Je vis dans des champs verdoyants et ouverts
Mon coeur est rempli d’amour pour mon pays. »

Lors de la journée de la Femme, à la Maison Blanche, une jeune Afghane, Mozhdah Jamalzadah, née à Kaboul mais vivant à Vancouver, a chanté cette chanson composée avec son père et dédié aux  jeunes victimes afghanes arrosées d’acide pour avoir voulu se rendre à l’école à Kandahar.  
Si vous voulez vous aussi vous prononcer contre les violences faites aux femmes afghanes, signez la pétition suivante :

http:a//www.care2.com/go/z/e/AFUMR/zknA/b5Ttm
Publié par notre Terre Mère

Mon pire ennemi

« Ô Grand Esprit, dont j’entends la voix dans les vents et dont le souffle donne vie à toutes choses, écoute-moi.
Je viens vers toi comme l’un de tes nombreux enfants ; je suis faible, je suis petit, j’ai besoin de ta sagesse et de ta force.

Laisse-moi marcher dans la beauté, et fais que mes yeux aperçoivent toujours les rouges et pourpres couchers de soleil.

Fais que mes mains respectent les choses que tu as créées, et rende mes oreilles fines pour qu’elles puissent entendre ta voix.
Rends-moi sage, pour que je puisse comprendre ce que Tu as enseigné à mon peuple et les leçons que tu as cachées dans chaque feuille et chaque rocher.

Je te demande force et sagesse, non pour être supérieur à mes frères, mais pour être capable de combattre mon plus grand ennemi, moi-même.
Fais que je sois toujours prêt à me présenter devant toi avec des mains propres et un regard droit.
Ainsi, lorsque ma vie s’éteindra comme s’éteint un coucher de soleil, mon esprit pourra venir à toi sans honte. »

Prière Ojibwa, auteur amérindien inconnu, dans « Histoires d’Indiens » de Michel Piquemal, éd. Sedrap
Publié par notre Terre Mère

Dans la beauté je marcherai

paroles indiennes« Nous sommes tous les fleurs du jardins du Grand Esprit.
Nous partageons une racine commune qui est la Terre Mère.
Le jardin est beau car il est de différentes couleurs,
et ces couleurs représentent nos différentes traditions et cultures. »
 Grand-père David Monongye. 

« Ô Grand Esprit,
Dont j’entends la voix dans le vent,
Et dont le souffle donne la vie au monde, écoute-moi !
Puissent mes pas me porter dans la beauté,
Puissent mes yeux toujours voir
Le coucher du soleil rouge et pourpre.
Puissent mes mains respecter les choses que Tu as crées
et mes oreilles être attentives à ta voix.
Que je puisse apprendre les leçons que Tu as cachées
dans chaque feuille et chaque pierre.
Je cherche la force,
non pas pour être plus grand que mon frère,
mais pour combattre mon pire ennemi : moi-même.
Pour que je puisse toujours venir vers toi les mains propres et le regard franc.
Pour qu’au crépuscule de la vie, comme le soleil qui se couche,
je puisse venir vers toi sans honte. »
Un Indien d’Amérique.

 Dans la beauté je marcherai, paroles indiennes de sagesse et de paix,
de Helen Exley,  Exley Editions, collection : Les Livres à Aimer, 1997
Publié par notre Terre Mère

Remerciements au monde naturel

prière-thanksgiving-four-winds-canada
Au peuple :
Aujourd’hui, nous nous sommes réunis et nous voyons que les cycles de vie se poursuivent. On nous a donné le devoir de vivre d’une façon équilibrée et harmonieuse les uns avec les autres et avec tous les êtres vivants. Alors maintenant, au moment de nous offrir des salutations et des remerciements  les uns aux autres comme un seul peuple, rassemblons nos esprits comme un seul.
Maintenant, nos esprits ne font qu’un.

A la Terre Mère :
Nous sommes tous reconnaissants à notre Mère, la Terre, car elle nous donne tout ce dont nous avons besoin pour vivre. Elle soutient nos pieds lorsque nous nous promenons sur elle. Qu’elle continue de prendre soin de nous comme elle l’a fait dès le début des temps, nous remplie de joie. À notre Mère, nous offrons ces salutations et remerciements.
Maintenant, nos esprits ne font qu’un.

Aux Arbres:
Tournons maintenant nos pensées vers les arbres. La Terre possède de nombreuses familles d’arbres, qui ont leurs propres instructions et utilisations. Certains nous fournissent abris et ombre, d’autres des fruits, de la beauté et d’autres choses utiles. De nombreux peuples du monde utilisent l’arbre comme symbole de paix et de force. D’un seul esprit, nous saluons et remercions l’arbre de vie.
Maintenant, nos esprit ne font qu’un.

A grand-mère Lune :
Rassemblons nos esprits et rendons grâce à notre plus vieille grand-mère, la Lune, qui éclaire le ciel étoilé. Elle est le guide des femmes partout dans le monde, et elle régit le mouvement des marées océaniques. Par son visage changeant, nous mesurons le temps, et c’est la Lune qui veille sur l’arrivée des enfants, ici sur Terre. D’un seul esprit, envoyons nos salutations et remerciements à notre grand-mère, la Lune.
Maintenant, nos esprit ne font qu’un.

Extraits d’une prière indienne Haudenosaunee du Canada
publié par notre Terre Mère

Prière iroquoise

CANADA - INDIENS IROQUOISNous rendons grâces à notre Mère, la Terre, qui nous soutient.
Nous rendons grâces aux rivières et aux ruisseaux qui nous donnent l’eau.
Nous rendons grâces à toutes les plantes qui nous donnent les remèdes contre nos maladies.
Nous rendons grâces au maïs et à ses sœurs les fèves et les courges, qui nous donnent la vie.
Nous rendons grâces aux haies et aux arbres qui nous donnent leurs fruits.
Nous rendons grâces au vent qui remue l’air et chasse les maladies.
Nous rendons grâces à la lune et aux étoiles qui nous donnent leur clarté après le départ du soleil.

Nous rendons grâces à notre grand-père Hé-No, pour avoir protégé ses enfants des sorcières et des reptiles, et de nous avoir donné sa pluie.

Nous rendons grâces au soleil qui a regardé la terre d’un œil bienfaisant.
Enfin, nous rendons grâces au Grand esprit en qui s’incarne toute bonté et qui mène toutes choses pour le bien de ses enfants.
 
Paroles indiennes- Textes indiens d’Amérique du Nord recueillis par Michel Piquemal – Albin Michel- Carnets de sagesse, p.29

publié par notre Terre Mère