Les produits chimiques sont dans notre sang

Les produits chimiques sont présents dans l’air, l’eau, le sol et leurs conséquences sur la santé humaine sont souvent inconnues.
Les Bisphénol A est déjà très connu et a été interdit dans les biberons. Il bloque le processus immunitaire entre autre…

La pâte à tartiner Nutella contient le plus dangereux des phtalates : le DEHP (décelé par l’Office Fédéral de l’environnement). La société Ferrero reconnaît sa présence dans le produit mais il faudrait en ingérer une quantité astronomique, selon elle, pour que cela soit nocif. Un optimisme non partagé.

Le DEHP est déjà interdit dans l’industrie des jouets pour sa dangerosité et sera définitivement interdit en Europe fin 2012 mais d’ici là on continue de le retrouver dans notre alimentation. Sinon dans le Nutella il y a aussi de l’huile de palme et des OGM…

Une étude en Allemagne a étudié 600 enfants : tous avaient dans leur corps des traces de 5 phtalates ! Chez 20 % d’entre eux ces phtalates sont en quantité toxique.
Si on considère l’effet d’accumulation et l’effet cocktail des phtalates, c’est probablement 80 % des enfants qui absorbent des quantités déraisonnables de phtalates.

Pour plus d’info sur les OGM qu’on nous cache : http://guide-ogm.greenpeace.fr/

Publié par notre Terre Mère

Attention phtalates

Les phtalates sont partout : dans les matières plastiques et des produits de consommation courante, dans le matéreil hospitalier…car ils rendent les plastiques plus souples.

Mais ce sont des leurres hormonaux (des hormones femelles) qui provoquent des dérèglements et induisent,entre autre, une stérilité de l’homme.
Ingérés par la femme enceinte, les phtalates entravent le développement des testicules chez le foetus. Cette atrophie testiculaire conduira plus tard à la réduction de production de spermatozoïdes.

Publié par notre Terre Mère

L’eau du robinet : pas si limpide que cela

A la suite de l’emission sur france 3 du 17 mai, sur la qualité de l’eau du robinet, beaucoup ne savent plus quoi penser ni à quel saint se vouer.

L’eau en bouteille serait-elle meilleure ? Au moins faut-il éviter de la laisser chauffer dans la voiture, car alors le plastique secrètera des toxines favoriant chez les petites filles un cancer du sein ultérieur (dues aux phtalates entre autres).
Sans parler du problème environnemental que les bouteilles crééent, leur recyclage n’étant pas si facile à faire qu’on le laisse croire, mais c’est une autre histoire…

Cependant, malheureusement, rien de nouveau sous le soleil. Voici un petit résumé du reste:

On sait déjà que de nombreuses molécules sont présentes dans l’eau du robinet, suite à la consommation des français : antidépresseurs, aspirine, neuroleptiques et surtout oestrogènes venant des pillules contraceptives ! Ce qui est très inquiétant, car on a constaté la féminisation de certains poissons d’eau douce. C’est tellement connnu que même le Ministère de la Santé s’en préoccupe. C’est dire…

Certaines eaux contiennent également du radon, un gaz radioactif, succeptible d’entraîner des mutations de l’ADN, ou des maladies des reins et du foie. Mais le plus inquiétant, car le plus répandu, ce sont les traces de pesticides, les nitrates, et les traces d’aluminium (simplement pour blanchir l’eau), allant bien au-delà des recommandations de l’OMS.

Les maladies de Parkinson, des cancers sont très sensibles à ces pesticides et des nitrates. L’aluminium risquant quant à lui d’augmenter les chances de contracter la maladie d’Alzheimer.

Cette émission a le mérite de parler en prime time d’un sujet qui fâche et d’informer le télespectateur que son eau n’est peut-être pas si « limpide » que cela, que sa mairie n’est pas si « claire » non plus.

Mais alors que faire ?

Le vrai problème de l’eau, c’est avant tout l’agriculture et l’incapacité qu’ont les français de vouloir réformer leur mode de production industrielle. Car si l’alluminim existe bien dans l’eau, les traces qu’on retrouve dans notre organisme viennent pour 90% de notre alimentation .

Le véritable problème de l’eau française, qui malgré tout cela possède l’un des meilleurs systèmes de surveillance et de contrôle au monde, c’est qu’on ne valorise pas le système naturel de purification de l’eau, qui est notre capital environnemental, notre campagne. Le jour où une masse importante de gens aura cela dans son attention, on aura presque réglé les problèmes.

Pour se renseigner sur la qualité de l’eau potable de votre région:

 www.eaupotable.sante.gouv.fr

Image: www.photosazur.wordpress.com

Publié par notre Terre Mère