Archives de Tag: Green Peace

Ferrero, l’amande honorable


La résistance à Ferrero, largement soutenue par Green Peace,  a bien fonctionné ! Maintenant, Ferrero, le géant italien, veut rassurer les consommateurs, suite aux révélations sur la composition du Nutella:
– Les phtalates n’entrent pas dans la recette du Nutella.
– L’emballage du Nutella ne contient aucun phtalate car ils ne sont présents que dans les plastiques et seul le couvercle est fait dans un plastique sans phtalate.

La quantité de phtalates présents dans le Nutella est une présence naturelle que l’on retrouve dans tous les aliments. s ont fixé une. Pour dépasser la limite de consommation quotidienne il faudrait consommer près de 25kg de Nutella par jour, selon Ferrero …

La bonne nouvelle c’est que Ferrero n’utilisera pas d’OGM ou de denrées provenant d’OGM dans ses produits !
Il n’y a donc pas, ou plutôt plus d’OGM dans le Nutella:https://notreterre.wordpress.com/2010/10/03/les-produits-chimiques-sont-dans-notre-sang/

Mauvaise donne : on trouve de l’huile de palme dans le Nutella. Même si le procédé unique de fractionnement de cette matière grasse permet de n’avoir que très peu d’acides gras saturés qui nuisent à la santé, on sait que l’huile de palme implique la déforestation et l’anéantissement des forêts primaires ainsi que de leur flore et de leur faune.
Malheureusement, c’est le cas de beaucoup de gâteaux secs pour enfants.

Voir à ce sujet: https://notreterre.wordpress.com/2010/12/07/green-un-message-a-faire-passer/
A suivre donc, pour avoir des goûters écolos…
Publié par notre Terre Mère

L’énergie nucléaire d’Areva s’installe en Inde

Le gouvernement indien vient de signer un pacte avec Areva France, à la suite de la visite du couple présidentiel Sarkosy.Dans la région de Ratnagiri dans le Maharastra, à 30 kilomètres des plages et de magnifiques lieux de dévotions au Dieu Ganesha, une centrale nucléaire des plus puissantes devrait sortir de terre.

Pourtant, c’est une zone où les risques de tremblement de terre sont importants. De plus, la population y est farouchement opposée, non seulement à cause du caractère sacré du lieu mais aussi à cause des risques encourus.

Green Peace a déjà recueilli 28 00 signatures; vous pouvez y ajouter la votre sur ce lien, où il est demandé : « Mettez la vie des Indiens au-dessus des profits. Arrêtez l’importation de dangereux réacteurs nucléaires dans le Maharastra. »

http://www.greenpeace.org/india/en/What-We-Do/Nuclear-Unsafe/ask-manmohan-singh-to-stop-untested-nuclear-reactors/

« Prenons la bombe atomique, la bombe à hydrogène. Que faisons-nous alors? Ils séparent quelque chose qui ne devrait pas être séparé. Nous rompons les atomes qui ne sont pas séparables en parties divisibles. Nous opérons donc une pression pour les briser. Et quand cette force de rupture, cette agression,dirais-je, est élaborée, elle devient une autre force de destruction. »
Shri Mataji, Londres, 05/11/1982
« Or, regardez la nature telle qu’elle est. Vous savez qu’il y a quatre-vingt douze éléments, aucun d’eux ne peut être, disons par exemple, vous ne pouvez pas transfromer l’argent en or, ou l’or en argent. Les atomes sont disposés de telle sorte qu’ils ont certaines valences. En dehors de l’atome, même les molécules sont créées avec leur propre structure. Vous ne pouvez pas les changer. Si vous essayez de les modifier, vous allez créer des bombes, des bombes atomiques. C’est absolument destructeur. »
Shri Mataji,Lisbonne, 10/11/1996
Shri Mataji est elle-même née au Maharastra.
Publié par notre terre Mère

Un petit pas de Cancun pour le climat

Le sommet de l’ONU sur l’environnement à Cancun au Mexique s’est terminé ce vendredi 10 décembre 2010. Il a rassemblé plus de 190 ministres de l’environnnement.
C’est un petit pas en avant qui montre surtout la bonne volonté des plus grands pollueurs : les États-Unis, l’Inde et la Chine.

Avancées :
La lutte contre la déforestation prend forme: le principe du « fonds vert » lancé à Copenhague est adopté. Il sera géré par une commission de 24 membres, moitié pays pauvres et moitié pays riches.
À partir de 2020, cent milliards de dollars iront directement aux pays pauvres pour la réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre et à utiliser de nouvelles technologies.
L’Europe, les États-Unis et le Japon ont promis 30 milliards de dollars entre 2011 et 2012.

Point de discordance:
La Bolivie et le Vénézuella pensent que leurs ne se reconnaissent pas dans l’accord final et ont décidé de porter l’affaire devant la Cour de justice internationale.

Espoirs:
La réduction des gaz à effet de serre ne reste qu’une promesse, mais au moins, réunir la Chine et l’Inde autour de la question de la réduction des émissions de CO2, c’est un vrai un pas en avant. Cependant, la limite des températures à 2°C est reportée à la fin du siècle, ce qui, en terme politique, revient à la renvoyer à l’éternité…

Comme pour Copenhague, les accords sont de principe et repoussés à un futur inconnu, ce qui fait dire à Greenpeace, par l’intermédiaire de Wendel Trio : «Cancun a peut-être sauvé le processus (de l’ONU) mais pas encore le climat».
Publié par notre Terre Mère

Les produits chimiques sont dans notre sang

Les produits chimiques sont présents dans l’air, l’eau, le sol et leurs conséquences sur la santé humaine sont souvent inconnues.
Les Bisphénol A est déjà très connu et a été interdit dans les biberons. Il bloque le processus immunitaire entre autre…

La pâte à tartiner Nutella contient le plus dangereux des phtalates : le DEHP (décelé par l’Office Fédéral de l’environnement). La société Ferrero reconnaît sa présence dans le produit mais il faudrait en ingérer une quantité astronomique, selon elle, pour que cela soit nocif. Un optimisme non partagé.

Le DEHP est déjà interdit dans l’industrie des jouets pour sa dangerosité et sera définitivement interdit en Europe fin 2012 mais d’ici là on continue de le retrouver dans notre alimentation. Sinon dans le Nutella il y a aussi de l’huile de palme et des OGM…

Une étude en Allemagne a étudié 600 enfants : tous avaient dans leur corps des traces de 5 phtalates ! Chez 20 % d’entre eux ces phtalates sont en quantité toxique.
Si on considère l’effet d’accumulation et l’effet cocktail des phtalates, c’est probablement 80 % des enfants qui absorbent des quantités déraisonnables de phtalates.

Pour plus d’info sur les OGM qu’on nous cache : http://guide-ogm.greenpeace.fr/

Publié par notre Terre Mère

Halte aux OGM

Evitons l’entrée massive en Europe de cultures OGM qui menacent la biodiversité.

Imaginons que l’argument de la nocivité pour notre santé ne vous ait pas convaincu : de nombreux avis médicaux mettent en garde contre les conséquences de la consommation d’OGM, mais les experts engagés par les entreprises comme Monsanto arrivent toujours à des conclusions optimistes ce qui brouille les pistes.

Il reste donc le problème de l’indépendance économique des agriculteurs : les semences des OGM sont chères car brevetées, elles doivent être rachetées chaque année, et demandent l’utilisation de produits spéciaux disponibles uniquement chez les semenciers. Ces pesticides sont très polluants.

Contre le souhait des citoyens, et contre l’avis de plusieurs Etats membres, la CE vient d’autoriser l’entrée et la culture d’OGM en Europe ! Mais il nous est encore possible de déposer une demande officielle auprès de la Commission si nous atteignons un million de signatures de citoyens européens.

Déjà, Greenpeace et Avaaz ont réussi en un mis à récolter 850.000 signatures environ. Voici la dernière ligne droite pour atteindre le million, en signant la pétition qui suit :

https://secure.avaaz.org/fr/eu_health_and_biodiversity

Publié par notre Terre Mère

L’Amflora: son invasion a commencé

Aujourd’hui, pour la première fois depuis 12 ans, la C.E. vient d’autoriser la culture dans l’UE d’un OGM : la  pomme de terre Amflora.

Un seul OGM avait jusqu’ici été autorisé en 1998 dans l’UE: le maïs MON 810. Sept pays : la France, l’Allemagne, l’Autriche, la Grèce, la Hongrie, le Luxembourg et la Pologne ont réussi à interdire sa culture, vu le risque de contamination pour les cultures traditionnelles et biologiques.

L’Italie et l’Autriche ont immédiatement protesté. Le député européen José Bové a annoncé : « La Commission Européenne doit sortir de sa tour d’ivoire…et entendre enfin les citoyens qui ne veulent pas d’OGM».

 Greenpeace souhaite que la France utilise «la clause de sauvegarde prévue dans la réglementation européenne pour protéger son environnement et la santé de ses citoyens» comme en 2008 contre le MON 810 (comme 5 autres pays l’avaient aussi fait dont l’Allemagne).
L’Amflora, est développée par le groupe allemand de chimie BASF, est destinée à la production d’amidon pour l’industrie du papier en Suède. Mais  ses «sous-produits pourront être utilisés pour l’alimentation animale», a encore précisé le commissaire européen !

BASF évalue à entre 30 et 40 millions d’euros par an les revenus qui seront dégagés par l’Amflora.

Plus sur : Leparisien.fr

Publié par notre Terre Mère

Goutte d’eau musicale

Attention oreilles sensibles et sélectives,
la belle harpe aux sons mélodieux du début cache un vrai RAP au féminin !

Une goutte d’eau musicale dans l’océan des musiques du monde, mais un goût de rebellion face à l’égoïsme des plus agés et plus puissants.
Musique : Kenny Arcana
Publié par notre Terre Mère

Greepeace voit rouge

Aujourd’hui, Greenpeace tente de rassembler les restaurateurs français à la cause de la sauvegarde du thon rouge. S’ils retirent de leur carte ce poisson, espèce considérée comme menacée, ils iront dans le sens de l’interdiction du commerce de cette espèce qui sera active dans 18 mois.

Pourquoi attendre deux saisons de pêche ? Ni les écologistes ni les pêcheurs n’en sont satisfaits.

A Toulouse Franck Rénimel, une étoile au guide Michelin, a déjà retiré le thon rouge de sa carte dans son restaurant « En Marge »:

« C’est une bonne démarche qu’a lancé Greenpeace aujourd’hui. La base de la cuisine, étoilée ou pas, débute par le respect du produit, donc sa survie…Je travaillerai d’autres poissons aussi bons, le bar, par exemple. On peut faire des choses très belles avec ce poisson, tout en respectant dame nature »,

Et si les clients se mettaient eux aussi à boycotter les plats au thon rouge ?

A chaque jour suffit sa peine
Publié par notre terre Mère

Greenpeace se fâche

greenpeace-logo2Greenpeace note les dirigeants politiques suivant leur action contre le réchauffement climatique.

Damon Moglen, pour Greenpeace USA, décrit Obama comme « le digne héritier de George W.Bush », avec la plus mauvaise note de 0,8/10 ! « Le pire est sans doute le fait que le président Obama tente par tous les moyens d’affaiblir un accord international, en montrant du doigt les pays émergents pour masquer ses propres insuffisances ».

En Europe, aucun dirigeant n’a une note supérieur à 5/10. Nicolas Sarkozy, obtient 3,7/10, car il fait des promesses et des discours qui ne sont pas suivis par des actes. « Son obstination à ne pas chiffrer le soutien financier de la France aux pays en développement…sa politique énergétique verrouillée par le nucléaire…sa position contre la déforestation » fâchent Greenpeace. Le président français déclare vouloir réduire la déforestation de 50% d’ici 2020, « alors qu’elle devrait avoir été stoppée à cette date »…

Plus sur : http://www.maxisciences.com/climat/climat-greenpeace-epingle-barack-obama-et-nicolas-sarkozy_art4334.html

Publié par notre Terre Mère