Planter un arbre en Afrique

désertification- plantationabresLe projet « Tree Nation » propose d’adopter un arbre de son choix moyennement une cotisation : son but,  lutter contre la désertification en Afrique.
L’objectif final de l’association est de pouvoir replanter 8 millions d’arbres en Afrique pour combattre la désertification qui ne cesse de grandir.

Et bien sûr, elle est due aux récents bouleversements climatiques et aux activités humaines comme l’agriculture intensive ou les coupes à blanc de forêts.
Saluons cette belle initiative !

Plus d’images  sur le dossier:

http://www.economiesolidaire.com/2008/03/06/lutter-contre-la-desertification-en-afrique-en-adoptant-un-arbre/

 

Vous pouvez vous inscrire, proposer vos idées sur le site de l’association qui s’occupe de ce projet : http://www.tree-nation.com/

publié par notre Terre Mère

Qu’est-ce que la désertification

désertification-2La désertification est une dégradation des sols où les terres deviennent sèches et ne jouent plus leur rôle d’alimentation des végétaux.
La désertification, c’est dont un appauvrissement des sols et une baisse du rendement agricole.
Chaque année, elle s’intensifie, pour les raisons suivantes :

– déforestation, déboisement, avancée du désert
– surpâturage
– mauvaises pratiques agricoles, perte de la biodiversité
– mauvaises gestion de l’eau,  pollution des sols
– réchauffement climatique…
Avec des conséquences humaines graves, qui a leur tour deviennent aussi des causes à cette désertification :
– accroissement de la pauvreté, de la famine
– pénurie d’eau
– déplacements de population, instabilité politique, conflits, guerres, dus aux réfugiés environnementaux…

La désertification est donc un cercle vicieux, un serpent qui se mord la queue.

Heureusement, à Bruxelles, un projet de loi devrait assez rapidement décourager la culture de plantes qui nécessitent beaucoup trop d’eau comme le maïs et le tournesol.
Les pratiques espagnoles (tomates, fraises…) qui vont jusqu’à empiéter illégallement sur les réserves naturelles sont un bon exemple de cette escalade dans nos pratiques agricoles et de consommation en bout de chaîne. D’autant que ces arrosages sont joints à des apports importants de fertilisants minéraux qui rendent le sol complètement minéralisé et stérile.
On a de multiples exemples dans les Côtes d’Armor où plus on met d’engrais, moins on a de rendements !

En savoir plus sur : http://www.vedura.fr/environnement/sol/desertification
publié par notre Terre Mère