Capter l’humidité pour en faire de l’eau !

Capter l’humidité de l’air ou transformer l’air en eau !

 Marc Parent a mis au point un prototype éolien après 10 ans de recherche, qui semble être une solution miracle pour les pays dont l’accès à l’eau est encore un casse-tête.

 Marc Parent:
« Quand j’ai eu cette idée, c’était pour venir en aide aux autres…au début, on m’a pris pour un fou. Avec des idées écolos avant l’heure, j’étais en rupture avec mon temps et ça a été dur de convaincre…J’ai cherché pour savoir si cette technique existait déjà; je n’ai rien trouvé. » 

C’est à Sainte-Tulle (04), où il habite, qu’il a installé  sa société, Eole Water, dans le garage de ses parents. Aujourd’hui, en fonction de l’hydrométrie de l’air, donc du lieu où elle est installée, son éolienne produit 70 à 200 litres d’eau par jour. Très bientôt, le dernier prototype de son éolienne pourra produire 1000 litres par jour.

La nécessité de commercialiser l’éolienne:
« Dans les Alpes, on a un air sec. Si ça marche ici, ça fonctionnera encore mieux dans les pays chauds…Plus l’éolienne est haute, plus elle produit. Avec un mat de 50m, on pourrait collecter 25000 litres par jour… Pour aider les plus pauvres, il faut vendre la technologie aux plus riches afin qu’ils la commercialisent. Au Texas et en Californie, ils connaissent bien la sécheresse. Au Moyen-Orient, ils ont recours au dessalement qui pollue et modifie les écosystèmes. Ce n’est pas viable à long terme!… Avec mon système, on peut même assurer le minimum vital, sans vent, dans des endroits très isolés. » nous explique-t-il.

Cette invention est une vraie révolution en marche pour ceux qui en bénéficieront, c’est un vrai conte de fée comme on les aime, car en plus, son éolienne peut bien sûr produire des kilowatts ! Espérons que le gouvernement français soit suffisamment réactif et que cette invention soit commercialisée en France…

Plus sur : http://www.laprovence.com/article/region/sainte-tulle-il-transforme-lair-en-eau-potable

Publié par notre Terre Mère

Tous porteurs d’eau

Porteurs d’eau et porteurs d’espoir:

Une nouvelle opération lancée par Danielle Mitterand et l’association « France Libertés », vient d’être relayée par les créateurs Agnès B et Philippe Starck.

Philippe Stark a dessiné un objet, un collector, un flacon d’eau pour nous sensibiliser au problème de manque d’eau potable que subissent plus d’un million et demi de personnes dans le monde.

Il suffit d’acheter ce flacon 5 euros dans les magasins Agnès B, et ils seront entièrement reversés à l’association « France Libertés » pour la mise en place de projets liés à la distribution d’eau dans les pays pauvres, comme c’est déjà le cas au Radjastan en Inde et en Amérique du Sud.

Pour faire passer ce message de partage de nos richesses en eau, il faudrait sans doute créer une organisation mondiale de l’eau, comme pour l’organisation mondiale de la santé.

En attendant, soyons nous aussi des porteurs d’eau.

Plus sur : www.france.libertes.fr

Publié par notre Terre Mère

L’eau du robinet : pas si limpide que cela

A la suite de l’emission sur france 3 du 17 mai, sur la qualité de l’eau du robinet, beaucoup ne savent plus quoi penser ni à quel saint se vouer.

L’eau en bouteille serait-elle meilleure ? Au moins faut-il éviter de la laisser chauffer dans la voiture, car alors le plastique secrètera des toxines favoriant chez les petites filles un cancer du sein ultérieur (dues aux phtalates entre autres).
Sans parler du problème environnemental que les bouteilles crééent, leur recyclage n’étant pas si facile à faire qu’on le laisse croire, mais c’est une autre histoire…

Cependant, malheureusement, rien de nouveau sous le soleil. Voici un petit résumé du reste:

On sait déjà que de nombreuses molécules sont présentes dans l’eau du robinet, suite à la consommation des français : antidépresseurs, aspirine, neuroleptiques et surtout oestrogènes venant des pillules contraceptives ! Ce qui est très inquiétant, car on a constaté la féminisation de certains poissons d’eau douce. C’est tellement connnu que même le Ministère de la Santé s’en préoccupe. C’est dire…

Certaines eaux contiennent également du radon, un gaz radioactif, succeptible d’entraîner des mutations de l’ADN, ou des maladies des reins et du foie. Mais le plus inquiétant, car le plus répandu, ce sont les traces de pesticides, les nitrates, et les traces d’aluminium (simplement pour blanchir l’eau), allant bien au-delà des recommandations de l’OMS.

Les maladies de Parkinson, des cancers sont très sensibles à ces pesticides et des nitrates. L’aluminium risquant quant à lui d’augmenter les chances de contracter la maladie d’Alzheimer.

Cette émission a le mérite de parler en prime time d’un sujet qui fâche et d’informer le télespectateur que son eau n’est peut-être pas si « limpide » que cela, que sa mairie n’est pas si « claire » non plus.

Mais alors que faire ?

Le vrai problème de l’eau, c’est avant tout l’agriculture et l’incapacité qu’ont les français de vouloir réformer leur mode de production industrielle. Car si l’alluminim existe bien dans l’eau, les traces qu’on retrouve dans notre organisme viennent pour 90% de notre alimentation .

Le véritable problème de l’eau française, qui malgré tout cela possède l’un des meilleurs systèmes de surveillance et de contrôle au monde, c’est qu’on ne valorise pas le système naturel de purification de l’eau, qui est notre capital environnemental, notre campagne. Le jour où une masse importante de gens aura cela dans son attention, on aura presque réglé les problèmes.

Pour se renseigner sur la qualité de l’eau potable de votre région:

 www.eaupotable.sante.gouv.fr

Image: www.photosazur.wordpress.com

Publié par notre Terre Mère 

Goutte d’eau musicale

Attention oreilles sensibles et sélectives,
la belle harpe aux sons mélodieux du début cache un vrai RAP au féminin !


Une goutte d’eau musicale dans l’océan des musiques du monde, mais un goût de rebellion face à l’égoïsme des plus agés et plus puissants.
Musique : Kenny Arcana
Publié par notre Terre Mère

La beauté des Océans

Nous avons aimé le film « Océans », sorti ce mercredi, produit par Jacques Cluzaud et Jacques Perrin, que l’on connait déjà pour « Microcosmos » et « le peuple migrateur ».

C’est un hommage saisissant à la beauté de la nature, une plongée dans la richesse et l’intelligence de notre monde,  et nous ne résistons pas à vous laisser admirer (encore une fois?) la bande annonce.

3 ans de tournage sur 50 mers, 6 équipes, des créations techniques, un gros budjet, espérons que ce film ne soit pas le SOS d’une faune et d’une flore qui auront disparu dans 10 ans.
Publié par notre Terre Mère

L’eau

Notes autour de la conférence sur l’écologie du 28 novembre 2009 :
La molécule d’eau qui s’écoule depuis les montagnes transporte les éléments minéraux et nourrit la terre jusque dans ses fleuves.
L’eau relâche, absorbe, puis communique à d’autres endroits ce qu’elle a accumulé, car elle opère sous forme de spirale, un peu comme la chaîne d’ADN, ou comme le mouvement circulaire de la Kundalini, cette énergie subtile qui ne subit pas la force de gravité.

Mais en raison de la pollution qui distribue dans l’atmosphère trop de gaz carbonique, l’eau en devient de plus en plus acide. C’est un problème très important. Déjà les coraux en meurent. Ce déséquilibre est porteur de problèmes très sérieux.

L’eau se recréé dans la nature grâce aux forêts d’arbres centenaires de la forêt amazonienne ou équatoriale. Il absorbent le gaz carbonique et libèrent une quantité importante d’oxygène.
L’eau qui retombe sur ces arbres est enrichie en oxygène, cet oxygène qui se trouve justement au-dessus de leur faîte. C’est pourquoi la disparition des forêt amazonienne et équatoriales est catastrophique car ce sont elles qui nous apportent l’eau jusqu’en Europe, par l’intermédiaire du golf stream.

Beaucoup de poètes ont exprimé une intuition de ce qu’est l’eau spirituelle ; on pense à Hugo, dans les contemplations.
C’est l’eau qui permet la vie, elle est la matrice de la vie, car l’évolution de la création a commencé dans l’eau. C’est aussi le lieu de croissance du foetus qui baigne dans le liquide amniotique.

Toutes les religions ont insisté sur l’aspect purificateur de l’eau auxquels sont associés de nombreux rites. Cela vient de la caractéristique intrinsèque que l’eau à de dissoudre, donc de dissiper les impuretés.

Au niveau de l’évolution, nous sommes entrés dans l’Ere du Verseau. « Verseau » signifie verser de l’eau, dont le symbol est une cruche, récipient contenant de l’eau. Cette cruche est aussi le symbole du sacrum, réceptacle de l’énergie subtile en nous, dont l’expression quand, elle est activée, s’apparente à une sensation d’eau.

Publié par Notre Terre Mère

Le combat de Wahleah Johns

Wahleah Johns, présidente de la « Black Mesa Water Coalition », est une figure importante des environnementalistes aux Etats-Unis.

Wahleah a grandi sur la réserve qui comprend les Black Mesa. Elle et sa famille n’avaient pas l’électricité et ils allaient tous les jours chercher l’eau au puits que l’aquifère exploite. Wahleah assiste dès son plus jeune âge aux effets destructeurs de l’exploitation minière, et défend assidûment les droits des peuples indigènes et la justice

 Elle s’oppose au projet « Mesa énergie noire », dont les mines de charbon drainent l’eau pure à partir d’un aquifère du désert pour créer un purin de charbon, sous les terrez sacrées des Amérindiens. Ce charbon est ensuite transporté jusqu’au Nevada pour alimenter une centrale électrique qui alimente les panneaux d’affichage et les projecteurs !  Cette centrale Mohave a été citée pour avoir violé 40000 articles de la Loi sur l’air pur, avant d’être fermé suite au procès intenté par le Sierra Club, de concert avec des groupes tribaux politiques. La compagnie d’électricité maintient pourtant que la raison de sa cessation d’activités est due à des raisons économiques !

 Depuis le retrait de la compagnie de charbon (2006), les puits sont à sec. Maintenant, l’entreprise négocie secrètement avec certains chefs de tribus, l’autorisation de vider un autre aquifère plus profond à proximité.

Elle tente de faire appliquer la loi, et met tout en œuvre pour qu’un plan de transition pour l’emploi permette de sortir de l’hégémonie du charbon vers des sources d’énergie renouvelables. Elle essaye aussi d’apaiser les tensions entre Navajo et Hopi, que la société de charbon a exploitées dans le passé.

Son combat n’est pas sans rappeler celui de Maria Godough, en West Virginie, avec la compagnie de charbon dans les Appalaches pratique l’anéantissement du paysage et du territoire à coup de dynamite.

Voir le site vu du ciel de Yann Arthus Bertrand

http://programmes.france3.fr/vu-du-ciel/data/saison03/index.php

Publié par notre Terre Mère

L’eau sous toutes ses formes

goutte-d-eau-sur-nénuphar1) Le pourcentage d’eau dans le corps humain est de :
 a : 50% : • b : 60% : • c : 70% : •

2) Le sang humain est composé d’eau à hauteur de :
a : 70% : • b : 80% : • c : 90% : •

3) Rétablir l’ordre du cycle naturel de l’eau :
a : écoulement, b : pluie, c : évaporation, d : condensation

4) La consommation moyenne en France par habitant et par jour est de : a : 300 l : • b : 150 l : • c :450 l : •

5) La consommation moyenne aux USA par habitant et par jour est de : a : 400 l : • b : 800 l : • c : 600 l : •

6) Question 10 La consommation moyenne d’un californien par jour est de : a : 3000 l • b : 4000 l : • c : 8000 l : •

7) La consommation moyenne d’un africain par jour est de : a : 120 l : • b : 80 l : • c : 40 l: •

Réponses :
1) c : notre corps est composé à 70% d’eau.
2) c : notre sang, c’est 90% d’eau
3) évaporation, condensation, pluie, écoulement, c’est le cycle de l’eau depuis 4 milliards d’années
4) 150 litres, mais cela ne correspond pas à toute notre consommation : lavage de voiture, lave-vaisselle…
5) 600 litres
6) 4000 litres
7) 40 litres

Ces chiffres parlent d’eux-mêmes, malagré tout, on n’insistera jamais assez pour faire comprendre l’importance de l’eau, dans un pays où l’eau potable sort du robinet par un geste si simple qu’on n’y prête plus attention.
Nous vous invitons à faire le questionnaire « Toute l’Eau en 40 questions », d’ Alex Nikichuk, car les réponses sont agrémentées d’explications accessibles même aux enfants à partir de 10 ans.
http://www.france.attac.org/spip.php?article2677
publié par notre Terre Mère

L’eau, gardienne de la vie

goutte-herbe

« La gardienne des cycles, qui entretient la vie, c’est l’eau.

 Dans chaque goutte d’eau réside une Divinité que nous servons tous ; y demeurent aussi la Vie, l’Ame de la substance Primordiale, l’eau,  dont les limites et les rives sont les capillaires qui la guident et dans laquelle elle circule. »

Victor Schauberger, Notre travail insensé et stupide – orgine de la crise mondiale, p.11, 1933

publié par notre terre Mère