Copenhague, cinquième jour

C’est une ambiance vraiment spéciale qui plane sur Copenhague pour ce 15ème sommet.

« Je vais pouvoir leur montrer combien nous aimons notre mère la Terre » dit Irma Luz Pomas-Cochas, péruvienne et activiste de la cause environnementale.

Plus sur : http://www.france24.com/fr/20091207-copenhague-milliers-participants-sommet-veulent-y-croire-environnement-ecologie-gaz-effet-serre

D’un autre côté, depuis Bruxelles, la lutte contre le changement climatique et l’effet « Copenhague » se précisent : Gordon Brown et Nicolas Sarkozy annoncent que nos pays respectifs  vont verser plus d’1,5 milliard d’euros chacun aux pays pauvres, sur les 6 milliards que l’UE devrait verser sur trois ans.

Les pays en développement de sauter directement dans le XXI ème siècle en développant des énergies inovatrices tout en faisant face à l’impact du réchauffement climatique.

Bonne nouvelle pour tous !

Espérons que cette action soit un coup de pouce à celle de Barack Obama aux Etats-Unis, qui semble être encore l’un des pays à convaincre depuis que la Chine montre son désir de changer ses pratiques polluantes.

Attendons la suite…

Publié par notre Terre Mère

Copenhague, quatrième jour

L’organisation météorologique mondiale annonce que 2009 est sans doute la cinquième année la plus chaude de l’histoire.
Une crise alimentaire au Kenya, une sécheresse unique en Chine sur les dernières cinquante années, une faible mousson responsable de graves sécheresses en Inde.
Le climat est de plus en plus chaud quoi que certains en disent.

Barack Obama vient de recevoir son prix Nobel aujourd’hui mais deux tiers des Américains pensent qu’il n’a rien fait pour le mériter, malgré ses efforts pour amener une assurance médicale pour tous et une réduction des gaz à effet de serre. D’ailleurs à ce sujet, il rencontre de très lourdes difficultés de la part des lobbyistes.
Leur nombre a explosé: ils sont 2810, soit cinq lobbyistes pour un élu rien que pour le sujet du climat. Une inflation de près de 400% par rapport à la dernière bataille législative sur le climat menée  il y a six ans.

Plus sur:
http://www.lexpress.fr/actualite/environnement/comment-plomber-la-politique-verte-d-obama-en-cinq-lecons_834131.html
Publié par notre Terre Mère

Copenhague, deuxième jour

Connaissez-vous le contre-sommet de Copenhague, le Klimaforum09 ?
Il réunit du 7 au 18 décembre  des personnalités alter mondialistes dont le fameux Père Noël.
Il s’inquiète lui aussi du réchauffement climatique: « s’il n’y a plus de neige, j’aurais des problèmes pour descendre sur Terre avec mon traîneau ».
Le Père Noël, alias Concertino, est allemand, même s’il préfère se dire citoyen du monde.

Hier, lors de la soirée d’ouverture, on a pu entendre :
– Henry Saragih, coordinateur général du mouvement paysan
– La Via Campesina
– Nnimmo Bassey, président de Friends of Earth International
– Naomi Klein, l’auteur canadienne
Ils nous ont tous exhorté à continuer d’agir dans le but d’obtenir une justice climatique.

Ce serait un beau cadeau de noël pour la planète.

 Plus sur: www.LEXPRESS.fr
Publié par notre Terre Mère

Copenhague, premier jour


Voici enfin une nouvelle tentative pour essayer de respecter collectivement des règles afin de changer le cours du réchaffement planétaire.

Il n’est plus besoin de dire à quel point cet événement est important. Alors qu’on la disait presqu’une réunion de façade, la conférence a pris un  autre tournant et Obama lui-même viendra en Europe. 

Même si actuellement certains pays, dont les plus polleurs et les plus riches ne respectent pas les accords de Kyoto la vox populi a changé de ton. Il suffit de penser à toutes ces petites associations (à côté des grandes) qui font un travail de fourmi pour arriver à faire évoluer les mentalités dans le bon sens, et qui seront présentes. 

Travail de fourmi car il joue sur l’effet domino, au même titre que chaque action individuelle est maintenant un acte citoyen ou égoïste face au traitement des déchets ou  la consommation d’énergies. Chaque pensée écologique devient aussi  une action en puissance pour l’évolution de notre société.

Chez notre Terre Mère, nous y croyons.

Publié par notre Terre Mère