Polémique sur l’huile de palme

Le premier problème de l’huile de palme, c’est qu’elle contribue à la déforestation dans les pays pauvres, tant les pays industrialisés en sont avides : bas prix.

Les forêts de Malaisie, d’Indonésie, de Bornéo et de Sumatra, ont été détruites à plus de 90% au siècle dernier, et on continue pour planter des palmeraies. Ces destructions de forêts tropicales aggrave l’effet de serre et réduit le milieu de vie de nombreux animaux dont l’orang-outan.

De plus, cette huile est nocive pour la santé car extraite à chaud, contrairement à l’huile d’olive, ce qui tue toutes ses propriétés. L’agro-industrie l’utilise massivement, car les matières grasses sont appréciées des consommateurs et apparaissent dans un produit manufacturé sur dix en Grande Bretagne, par exemple.

Mais cette huile ne serait pas si mauvaise, en ce sens qu’elle ne contient pas les quantités impressionnantes de phythormones qu’on trouve dans le soja (l’équivalent d’une pilule contraceptive par litre !) ou l’acide érucique du colza.

« A quelque chose malheur est bon »

Voici le témoignage d’une expérience personnelle, qui montre qu’on ne peut pas forcément tirer les mêmes conclusions partout:

« En 1994, j’ai effectué une mission de 2 mois dans une plantation de 3000 ha au Cameroun pour la valorisation de leurs sous produits. Cette plante produit plus de 2 tonnes d’huile par Ha et par ans, presque sans engrais ni pesticides, alors que nos colzas et tournesols ont de la peine à produire 500 kg avec engrais, pesticides et 50 % du prix en subventions de Bruxelles. Ils plantent des légumineuses sous ombrage des plantations pour nourrir des bovins pour la production de lait et la traction animale à la place des 4X4. Les tourteaux servent à nourrir des cochons au lieu d’acheter du soja américain et du blé français. Toute une économie s’est développée, avec une infrastructure et une organisation sociale. Les arbres, il y a longtemps qu’ils ont été abattus et « volés » par les sociétés françaises de bois exotique, et ce qui reste de forêt serait à l’abandon, livré à l’érosion, sans cela. »
Louis M.

Plus sur: http://www.actualites-news-environnement.com/23658-Ecocert-certifie-huile-palme.html

Publié par notre Terre Mère

Le 10:10 de Yann Arthus Bertrand

Comment se porte votre consommation de CO2 ?

10:10, la campagne dont Yann Arthus Bertrand est le porte parole, va être lancée officiellement ce samedi 5 juin 2010 en France, alors qu’elle a déjà commencé en 2009 en Angleterre (Good Planet). Cela correspond aussi à la journée internationale de l’environnement.

Le 10:10, c’est inviter toute personne, entreprise, à réduire volontairement sa consommation de CO2 de 10% sur l’année 2010.

« Nous allons essayer d’organiser d’autres événements ailleurs qu’à Paris en France, mais n’oubliez pas : VOUS êtes 10:10. Organisez vous-mêmes votre événement : pique-nique, ballade en vélo, concert, barbecue, faites comme vous voulez ! Du moment que c’est convivial et écolo ! » nous dit Yann Arthus Bertrand.

Yann Arthis Bertrand propose aussi de faire intervenir les internautes sur son site www.1010.fr  : venez-y donner de nouvelles idées pour une consommation non pas coupable, mais responsable, car chacun peut agir à son niveau pour la planète.

Et vous, qu’allez-vous faire ce jour-là ?

Publié par notre Terre Mère

Le chocolat, un remède miracle

Le chocolat, la boisson des dieux pour les Incas, la boisson des rois pour l’Europe du XVII ème siècle ou « médicament », est aujourd’hui le péché mignon des français qui en sont de gros consommateur.

On connaissait  déjà ses vertus « anti stress » mais aujourd’hui, en Espagne, on aurait démontré que la consommation de chocolat noir pouvait aider à guérir certains patients atteints d’une cirrhose du foie !

Le chocolat noir limiterait la pression sanguine abdominale. Or, cette pression sanguine abdominale est justement très élevée chez les patients atteints de cirrhose. Les anti-oxydants appelés « flavonoïdes » qui se trouvent dans le chocolat noir, aideraient les cellules musculaires à se détendre,  et par conséquent, à améliorer les flux sanguins dans la région. 

Le chocolat noir composé de 85% de cacao aurait entraîné chez ses consommateur, une baisse de l’hypertension portale, par rapport à ceux ayant consommé du chocolat blanc.

Vive les remèdes aussi naturels que sympathiques ! 

 Plus : http://www.zigonet.com/chocolat/le-chocolat-un-remede-contre-les-maladies-du-foie_art11430.html

Publié par notre Terre Mère