Turtle Island, le nom Indien de l’Amérique

standing-rock-indienne-lakota

Il existe une prophétie chez les tribus indiennes appelée La septième génération, qui vient du chef indien du Lakota, Crazy Horse. Elle parle de l’époque située à sept générations suivant le premier contact avec les Européens, où les jeunes Indiens d’Amérique se rallieront à toutes les races pour promulguer une nouvelle ère de guérison et de renaissance pour la Turtle Island (l’île de la Tortue) c’est à dire l’Amérique.
Le chef indien du Lakota, Crazy Horse, a parlé de sa vision avec les mots suivants:
«Au-delà de la souffrance, la nation des Peaux Rouges se relèvera et elle sera une bénédiction pour un monde malade. Un monde rempli de promesses brisées, d’égoïsme et de divisons. Un monde aspirant de nouveau à la lumière de nouveau. Je vois un temps, après sept générations, où toutes les couleurs de l’humanité se rassembleront sous l’arbre sacré de la Vie et où la Terre entière redeviendra un cercle. En ce jour, il y aura des Indiens du Lakota qui porteront la connaissance et la compréhension de l’unité entre tous les êtres vivants, et les jeunes Blancs viendront à ceux-là pour demander la sagesse.»
Des jeunes gens comme Lakota Phillip Wright croient que le message de Crazy Horse décrit ce qui se passe aujourd’hui à Standing Rock. Jusqu’à présent, Standing Rock a vu des visiteurs venir du Tibet, du Japon et de la Nouvelle-Zélande pour offrir de l’aide. Même les derniers autochtones européens, la tribu Sami, a envoyé des représentants.
«C’était un mal nécessaire», dit Lakota Phillip Wright. «une chose énorme comme ça, pour changer le monde. Je pense que c’est la façon dont nous pouvons changer le monde – en réunissant tout le monde. La Nation Jaune, la Nation Rouge, la Nation Noire et la Nation Blanche se sont toutes rassemblées. C’est la première fois dans l’histoire de l’humanité que les quatre-là se réunissent. »
Il a raison: ce rassemblement de nations est sans précédent dans l’histoire des Amérindiens. L’histoire est en train de s’écrire.

Oglala Lakota, Brandon Iron Hawk dit : «Nous allons défendre notre peuple pour protéger notre terre sacrée et notre eau. Nous sommes tous venus ici pour cette raison….Je veux prier pour eux aussi », a-t-il ajouté en montrant la police. «Parce que qui sait, peut-être au plus profond de leur être, ils ne veulent pas nous faire ça. Mais c’est leur travail, parce qu’ils ont une famille à soutenir. Nous ne sommes pas ici dans la colère, nous sommes ici dans la paix et la prière. »

Personne au camp ne veut vraiment penser à la possibilité du pipeline traversant la rivière. Mais il y a certainement un sentiment que quelque chose de plus grand se produit. Cette histoire est celle d’une voix singulière composée de la voix de nombreuses personnes, unies pour un idéal que les voix autochtones chantent depuis des millénaires.

«Même si nous ne pouvons pas arrêter ce pipeline», dit Wright, «nous avons déjà gagné. Parce que nous avons ouvert les yeux de tout le monde. »

Plus sur : https://www.theguardian.com/us-news/2016/nov/30/standing-rock-indigenous-people-history-north-dakota-access-pipeline-protest
Pour en apprendre davantage sur la sitation des Indiens d’Amérqiue :
https://www.theguardian.com/us-news/2016/dec/08/standing-rock-dakota-pipeline-transformation-stories
Publié par notre Terre Mère

Week-end historique à Standing Rock

standing-rock-1Week-end historique à Standing Rock vu de l’intérieur

« De grands événements importants se passent chez nos frères et sœurs autochtones. Cela signifie non seulement une renaissance pour eux, mais aussi une guérison pour l’Amérique ce qui est extrêmement important pour le salut de ce pays. Mais tout n’est pas entièrement fini, la bataille de Standing Rock n’est pas encore terminée comme la plupart d’entre vous le savent déjà. Il va falloir les aider à surmonter une énorme bataille contre la cupidité et le pouvoir.

Ils se réveillent enfin, enfin! Le passé horrible est en train de guérir et maintenant nous prions tous pour que le gouvernement américain s’éveille aussi et reconnaisse, devant les autochtones et tout le peuple américain, les crimes passés et demande pardon aux Amérindiens – vraiment et profondément du fond du cœur et pas seulement comme une formalité.
Quand je suis arrivée à Standing Rock, il faisait encore très froid. Pourtant, il y a maintenant encore plus de partisans que deux semaines auparavant. Les voitures continuent d’arriver en grand nombre. Et la nuit dernière, beaucoup d’anciens combattants sont arrivés. Une vétéran m’a dit que des milliers aller arriver et que beaucoup d’entre eux se sont enregistrés pour arriver jusqu’au 15 janvier !

Ce matin, mardi 6 décembre 2016, c’était l’événement incroyable des vétérans demandant pardon aux Amérindiens pour les mauvais traitements et les crimes de l’armée américaine ! !

Pendant la nuit, les gens ont dormi dans des tentes, des voitures… Il faisait très froid mais personne ne s’est plaint. Des groupes multiraciaux ont cuisiné et nettoyé ensemble, ou organisé une collecte de dons. Pas une plainte! Je pensais aller dans un hôtel mais c’était trop loin de la réserve et comme je voulais rester au camp, j’ai dormi 2 nuits dans ma voiture!

Dimanche il y eu une présentation interreligieuse où une femme Rabbi juive a montré son soutien pour les autochtones. Un prêtre jésuite qui vit sur la réserve du Corbeau, a demandé pardon aux chefs et à tous les autochtones pour ce que l’Église catholique et les autres religions ont commis contre eux. Et beaucoup ont écouté tout simplement silencieusement et se sont sentis très unis à proximité se trouvait le Feu Sacré!

L’un des chefs s’est exprimé et a ensuite conduit sur son cheval d’autres cavaliers ce qui a amené le peuple à faire un cercle autour du camp.
J’ai remarqué qu’il n’y avait aucun portrait. Pas de Sitting Bull ni autres chefs. Il n’y avait qu’un seul dessin de Leonard Peltier. Il y a des gens infiltrés et des hélicoptères de la compagnie du pipeline survolent le camp. On nous a dit d’être prudents avec nos téléphones et de prendre des photos. Les Indiens font voler des drones blancs sur le camp.

Le président du conseil tribal de Standing Rock a déclaré que les ingénieurs de l’Armée de Terre avaient refusé de donner un permis (servitude) à la compagnie pipelinière !
Les cris de joie, les tambours et les chants ont retenti. Une des principales femmes leaders a déclaré que les Indiens leur étaient reconnaissants pour cela. Elle a déclaré que les Indiens ont pardonné au gouvernement et aux militaires pour l’assassinat de Sitting Bull et de Crazy Horse, mais qu’ils ne les oublieront jamais.

Après environ une demi-heure de chants de victoire, le président a également déclaré que la compagnie pipeline voulait défier cet ordre et construire illégalement, même si elle devait trouver 50 000 $ par jour. Je n’ai pas entendu cela à la télévision. J’ai également entendu dire que le tracé du pipeline devrait être refait. De plus, ce qui est également apparent, c’est le fait que Trump est un partisan du pipeline et qu’il pourrait intervenir en sa faveur.
Saviez-vous que le PDG de Energy Transfer Partner, Kelcy Warren, a fait don de 100 000 $ à Trump pour sa campagne.
La rivière Missouri et quelques terres autour sont des terres tribales selon des traités passés et la compagnie pipeline viole ces traités.
D’autres compagnies pipelinières mettent en péril et violent les droits des Indiens :
Pipeline le long du Bassin de KLAMATH, les familles Navajo sont déplacer pour faire des mines de charbon, le pipeline d’ALCONQUIN veut passer sous la RIVIÈRE D’HUDSON (les Indiens prévoient d’arrêter les chemins de fer et autres moyens de transport).
Bref, il faut rester vigilant.
Et comme un Amérindien a déclaré: cette bataille n’est pas seulement pour les Amérindiens. C’est pour la vie elle-même! »
Anna
Publié par notre Terre Mère

Les Indiens résistants de Standing Rock

banniere-indiens

Des milliers de « protecteurs de l’eau » protestent de façon non violente dans le Dakota du Nord au camp de la réserve de la tribu de Sioux de Standing Rock.
Ces Indiens militants s’opposent à la construction d’un pipeline de la société « Energy Transfer Partners » qui souhaite relier les grandes plaines à l’Illinois. Ces travaux gigantesque sont très controversés car ils menacent de détruire d’abord plusieurs sites sacrés amérindiens, et aussi de polluer l’eau nécessaire à la survie de la région.
Les autorités ont vraiment décidé de déloger ceux qui campent sur place.

Jusqu’à présent, ils ont été sans pitié ciblant les manifestants avec des canons à eau à des températures en dessous de zéro.
Ils ont pulvérisé du poivre ainsi que du gaz lacrymogène.
Ils ont également grièvement blessé beaucoup de personnes avec des balles en caoutchouc.

Les chiens policiers ont aussi attaqué les manifestants et la semaine dernière ils ont utilisé des avions pour pulvériser des toxines sur les manifestants.

Les manifestants campent sur leurs positions et cela a rendu le mécanisme étatique assez nerveux.

Maintenant, ils veulent évacuer manu militari les manifestants du camp sous prétexte qu’ils ne sont pas en sécurité là-bas. C’est grotesque! Alors qu’eux-mêmes les ont attaqués si brutalement!
Alors s’il vous plaît, posez votre attention sur ces manifestants non-violents qui sont encore ce soir à Standing Rock.

La journée la plus difficile sera le 4 décembre. Il ne faut pas croire les fausses informations venant de l’entreprise du pipeline. N’hésitez pas à consulter le lien suivant qui a d’ailleurs été censuré sur f.book. Pourtant, c’est un simple site d’informations sur ce qui est en train de se passer au Dakota.
http://www.ocetisakowincamp.org/copy-of-home
Sinon des infos en anglais: https://www.theguardian.com/us-news/2016/nov/29/standing-rock-protest-north-dakota-shutdown-evacuation

Voici un appel aux mères et aux grand-mères à s’unir autour du thème de la protection de l’eau:
http://www.grandmotherscouncil.org/statement-from-the-international-council-of-thirteen-indigenous-grandmothers-for-world-water-day-march-22nd-2014
Publié par notre Terre Mère

La nature, c’est le vrai confort

riviere« Par rapport à ce que nous avons en Inde, vous n’avez aucun confort, aucun confort du tout. Je veux dire, si vous demandez à une jeune femme indienne de venir et de s’installer ici aux USA, elle se mettra à pleurer…. Il n’y a pas de division du travail. Or, dans notre pays, en Inde, nous avons des serviteurs, mais être domestique ne signifie pas que nous trichons avec eux. Ils mangent la même nourriture que nous mangeons. Ils vivent de la même façon que nous vivons mais ils font un travail différent parce qu’ils n’ont pas la même capacité mentale qu’un président. Le président fait un autre travail.
Ici, vous n’avez aucun confort, croyez-moi. Votre alimentation, ce sont des aliments transformés. Imaginez, vous pourriez développer un cancer n’importe quand à cause de cette nourriture transformée! Quelle est votre spécialité alors? Essayez de le comprendre. Quel est type de nourriture est-ce ? Ce n’est pas frais, Dieu seul sait comment elle est traitée, comment elle est conservée et d’où elle vient.
Soudain, à Londres, on a dit: « Ne mangez pas ce genre de nourriture, vous voyez, parce qu’il a quelque chose de contaminé dedans. » Ensuite tout le monde s’est précipité dans les magasins, voyez-vous, pour stocker toutes ces choses. Vous ne pouvez pas les obtenir puis vous commencez à les jeter.
C’est une course folle parce que les gens pensent que Dieu seul sait ce que nous mangeons aujourd’hui, c’est vrai ou pas? » Donc, en matière de nourriture, vous êtes nuls.
La meilleure chose c’est de vivre dans les villages ou dans les forêts, pour avoir des fruits frais, les laver à l’eau propre et claire d’une rivière, les déguster assis en profitant du soleil. »
Shri Mataji, USA, 1985

Publié par notre Terre Mère

Tout un État en culture bio, un rêve? Non!

sikkim-1

Aujourd’hui en Inde, vous trouverez un État où chaque ferme, dans tous les domaines, produisant tous les légumes, cultive du bio!
Sikkim est le premier État à recevoir la certification biologique à 100%. 

C’est un petit État mais ses 75.000 hectares de terres agricoles et ses 66.000 agriculteurs ont banni les OGM, les pesticides et les engrais chimiques.
Cela a mis treize ans à devenir entièrement bio, dès que la « Mission Organic Sikkim » a démarré son plan d’action en 2003. Progressivement, les subventions pour les engrais et les pesticides chimiques ont été retirées, ce qui a augmenté la participation de l’agriculture biologique. Les agriculteurs Sikkim ont acheté la certification biologique, car en n’étant plus asservis à Monsanto, ils ont pu économiser 33.000 roupies chacun (soit environ 495 $).sikkim-3
Bien que l’agriculture biologique nécessite beaucoup de main-d’œuvre, elle est rentable: les agriculteurs ne doivent pas acheter de semences OGM coûteuses, ni les intrants synthétiques dont ils ont besoin. La charge annuelle de certification est souvent leur plus grand obstacle.
Situé dans le Nord, le petit état de Sikkim manque actuellement de l’infrastructure nécessaire pour élargir son marché bio; il est enclavé et loin des grandes routes, et ne dispose pas encore d’un circuit de chaîne du froid ou de stockage nécessaire à l’expansion des ventes sur les marchés bios, trop lointains.
L’abandon des OGM gagne également du terrain par le biais d’autres cultures en Inde. Jusqu’à présent, l’Inde a été le plus gros acheteur de semences Monsanto en dehors de l’US, et le plus grand producteur de son coton OGM, mais tout cela pourrait changer avec le changement gouvernemental qui tend à abandonner les cultures génétiquement modifiées. (Même si maintenant Monsanto a été acheté par Bayer)

Les États-Unis sont désormais à la 3ème place des pays ayant le plus de terres agricoles bio dans le monde, derrière l’Australie et de l’Argentine, avec 2,2 millions d’hectares. Mais c’est encore loin de rattraper l’agriculture conventionnelle, c’est 1% des 370 millions d’hectares de terres agricoles américaines.
Note:
Le Sikkim est l’État le moins peuplé de l’Inde et le deuxième plus petit. Il est bordé par le Népal à l’ouest, par la Région autonome du Tibet de Chine au nord et à l’est, et par le Bhoutan au sud-est; l’État indien du Bengale-Occidental borde le Sikkim au sud. La majorité de sa population est d’origine népalaise.
Plus sur: https://food.good.is/articles/india-organic-state
Publié par notre Terre Mère

L’ocytocine serait-elle « l’hormone de la spiritualité »?

cerveau-brainharvardmeditationVoici les résultats d’une étude portant sur 83 hommes exclusivement, de 35 à 64 ans. Certains participants ont reçu de l’ocytocine et d’autres un placebo par le biais d’un spray nasal. Ensuite, ils ont dû répondre à des questions sur la spiritualité, sur leur sentiment d’être ou non connectés à une puissance suprême ou au monde.
Les hommes qui ont reçu de l’ocytocine ont dit, plus souvent, que la spiritualité était importante dans leur vie, même une semaine après avoir reçu leur dose.
Ils étaient plus souvent d’accord avec des affirmations comme:
« Je pense que nous partageons tous à un niveau supérieur un lien commun. »
« Toute vie est interconnectée. »
« Je crois qu’il y a un sens plus large à la vie ».
Ils exprimaient aussi plus d’émotions positives après une séance de méditation qui avait lieu peu de temps après le spray nasal.

On savait déjà que l’ocytocine joue un rôle fondamental au cours de la grossesse. Elle assure la tonicité de l’utérus et induit le déclenchement des contractions et de l’accouchement. Elle permet ensuite l’éjection du lait lors de l’allaitement du nourrisson. Selon les spécialistes, elle favoriserait ainsi l’attachement entre une mère et son enfant. L’ocytocine est également produite en réponse aux caresses et à l’orgasme.
Elle est souvent appelée «hormone de l’amour» car elle accompagne la naissance du sentiment amoureux dans un couple. Elle favoriserait même la monogamie et aurait tendance à rendre les hommes plus fidèles.

Mais les auteurs précisent bien que les chercheurs de cette nouvelle étude ne veulent pas que l’ocytocine soit appelée « l’hormone spirituelle » à la suite de leurs conclusions. En effet, les croyances spirituelles sont complexes et peuvent impliquer de nombreux processus biologiques. « La spiritualité est complexe et affecté par de nombreux facteurs », a déclaré Van Cappellen.

Ensuite, l’étude ne concernait que les participants de sexe masculin et les résultats sont applicables qu’aux hommes. L’ocytocine semble avoir des effets différents chez les hommes et les femmes, et ainsi les effets de l’hormone sur la spiritualité chez les femmes doivent encore être étudiés.

Cependant, il semble évident que le plaisir, le bonheur et le calme, comme ce qu’on ressent en méditation, s’accompagnent d’un changement hormonal. A contrario, on connait aussi les effets de la testostérone qui rend les hommes plus agressifs, du stress qui détruit tant d’hormones « positives », pour faire court. La sagesse populaire connaissait déjà ces effets:
« Se faire une sang d’encre » effectivement trop de stress assombrit le sang.
« Se faire des cheveux blancs. »

C’est donc à nous de nous prendre en main car nos sentiment, nos humeurs influencent nos hormones et vice versa.
La vrai question maintenant serait:
Est-ce que la spiritualité augmente la production d’ocytocine?

Les auteurs: Patty Van Cappellen, Baldwin M. Way, Suzannah F. Isgett, and Barbara L. Fredrickson. (Première publication, 06/2016. Dernière, 28/09/2016)
Plus sur ce site de « Live Science »:
http://www.livescience.com/56208-oxytocin-hormone-spirituality.html
« Effects of oxytocin administration on spirituality and emotional responses to meditation. »

Publié par notre Terre Mère

Un sursis pour les abeilles?

abeille sauvageUne étude anglaise de grande ampleur sur les néonicotinoïdes, c’est à dire dans les champs et non en laboratoire et sur plus de 10 ans, montre très clairement les effets directs de ces pesticides sur la mortalité de tous
pollinisateurs, pas seulement les abeilles.

Ben Woodcock du Centre d’écologie et d’hydrologie (CEH) à Oxfordshire au Royaume-Uni, et ses collègues chercheurs, ont étudié des données de 62 espèces recueillies par des bénévoles, avec plus de 31 818 enquêtes sur plus de 4000 kilomètres carrés de terres.
Ils ont étudié les populations d’abeilles sauvages entre 1994 et 2011. En Angleterre, les agriculteurs ont commencé à pulvériser des néonicotinoïdes sur le colza en 2002. Leurs conclusion, c’est que les néonicotinoïdes augmentent leur mortalité jusqu’à 30 % pour certaines espèces.
C’est donc une confirmation non discutable de leur effet toxique et meurtrier.
Les néonicotinoïdes seront interdits en France en 2018 avec des dérogations jusqu’en 2020.

Mais attention! La nouvelle génération d’insecticides ne comporte pas les néonicotinoïdes tant décriés. Ils sont tout aussi toxiques et viennent d’être agréés par les instances officielles de Bruxelles sans trop de discussions ni d’études sérieuses sur leurs effets négatifs sur les
abeilles…
A surveiller de près.

Plus sur: http://www.nature.com/news/controversial-insecticides-linked-to-wild-bee-declines-1.20446
https://www.newscientist.com/article/2101308-decline-of-wild-bee-species-in-england-linked-to-pesticide-use/
Publié par notre Terre Mère

Les dieux et démons d’aujourd’hui

serpent-Egypte

« Afin d’entretenir ses croyances, l’homme contemporain paie le prix d’un remarquable manque d’introspection.

Il est aveugle au fait que, malgré toute sa rationalité et son efficacité, il est possédé par des « pouvoirs » qui restent hors de son contrôle.

Ses dieux et ses démons n’ont pas du tout disparu ; ils ont simplement pris de nouveaux noms.

Ils le maintiennent dans un état constant d’agitation et de stress, d’appréhension vague, de complications psychologiques, avec un besoin insatiable de pilules, d’alcool, de tabac, de nourriture et, surtout, avec un large éventail de névroses. »

Carl Jung, « Man and His Symbols », page 82
Publié par notre Terre Mère

Méditation sur la Tour Eiffel

Des milliers de citoyens du monde entier ont suivi cette courte méditation diffusée en direct avec un light show sur la Tour Eiffel au moment où plus de 190 nations se sont rassemblées à Paris lors de la conférence sur le climat des Nations Unies.

Chaque soir, du 29 novembre au 4 décembre 2015 à 20:10, la Superhero Academy a invité le monde à redécouvrir ses propres super-pouvoirs! Revivez ce moment et essayez de suivre pas à pas les indications données.

Cette méditation live est née d’un partenariat entre l’ONG CoolCheck (fondatrice de la Superhero Academy superheroacademy.org) et de 1 Heart 1 Tree, l’un des événements les plus spectaculaires de l’année 2015, soutenu par les Nations Unies, la Présidence Française et la Mairie de Paris, ainsi que par différents ambassadeurs telle que Marion Cotillard (découvrez cette initiative sur 1heart1tree.org).

Publié par notre Terre Mère

Inner Peace Day

Cet événement international peut être une étape tangible vers une humanité commune et solidaire en permettant aux individus de se connecter à leur richesse intérieure et d’avoir la satisfaction de parvenir à un état propice à la paix individuelle et collective.

La Journée de la paix intérieure pour Bruxelles, le 23 mai 2016, comprendra de nombreuses sessions d’expérimentation de la paix intérieure dans les écoles et collèges de la ville.

Notre équipe, qui se compose de bénévoles de toute l’Europe, procédera à des programmes présentant ce message universel et offrant une expérience pratique de l’unité au-delà des frontières, par la méditation.

Le même jour, notre ONG partenaire, Méditer à Régénérer, sera présente au premier Sommet humanitaire mondiale (WHS) à Istanbul, pour introduire et partager le potentiel de la paix intérieure comme un instrument pour atteindre la paix mondiale.

À l’échelle mondiale, de nombreuses écoles déjà impliquées dans le projet Inner Peace participeront à la fois en temps réel et en envoyant des poèmes, des dessins et des messages de soutien affectueux aux étudiants de Bruxelles. Ainsi, un lien puissant entre les nations sera créé, apportant une nouvelle énergie à la ville et ses habitants. Nous avons déjà reçu la confirmation des écoles aux Etats-Unis, la Chine, le Canada, l’Australie, l’Italie, le Royaume-Uni, la Russie, le Brésil et l’Inde.

À l’heure actuelle, le projet de paix intérieure est pratiquée sur les cinq continents et a bénéficié à des millions d’enfants et de jeunes dans le monde entier. Les retours sont extrêmement positifs, les élèves signalent une capacité remarquablement améliorée de se détendre, de se débarrasser de leurs craintes et de leurs tensions, et d’accéder aux forces naturelles qui se trouvent en leur sein.

En outre, parvenir à un état naturel de paix et de bien-être a un effet sur la société environnante. Ainsi la paix collective peut être obtenue en commençant par l’individu.

Rejoignez-nous à 18h00 A BRUXELLES POUR PARTAGER L’EXPÉRIENCE DE LA PAIX INTERIEURE.
Publié par notre Terre Mère