Catégorie : spiritualités

Prière pour le Soi

siddhi
Laisse la colère aux impuissants! Laisse le vent du désert de leur coeur assécher leur âme! Laisse le temps faire son oeuvre… L’érosion de Dieu est puissante. Oublie. Donne à la gazelle du désert le message qu’il y a une Eau qui donne Vie, elle l’apportera aux vrais pèlerins et reviendra à toi. Regarde ce que les musulmans ont fait du message du Prophète… Aujourd’hui ils s’entretuent au nom d’Allah.

Sois un Bouddha en toi-même. Pose à tes pieds toute colère et foule-la, afin qu’elle retourne à la Terre Mère. Celui qui te voudra du mal s’y prendra les pieds.

Regarde en toi et médite. La danse est déjà commencée. Seul le Guerrier pacifique danse avec son sabre, sans blesser personne. A peine entend-on le souffle de la lame. Sa danse est légère, souple, fluide. Mais gare à celui qui n’est pas dans le rythme!… Le tempo? Les battements du coeur, évidemment!

Sois un gourou pour toi même. Regarde-toi dans le secret de la prière qui te recouvrera du voile de l’humilité. Ton intelligence sert à regarder,  ton attention, à maîtriser le Serpent sur le sable de ta conscience. S’il t’importe aucunement d’être gagnant ou perdant, il ne t’attaquera pas parce qu’il n’aura plus de raison de te mordre.

Utilise ta parole à louer la beauté du monde. Autrement, économise-la.

Sois le miroir. Sois l’écho du divin qui résonne en toi et tu reflèteras l’Amour qui t’est donné. Trouve la note qui est à toi et qui résonnera du son des justes.

Tu es celui qui peut changer les choses et tu n’as déjà plus besoin de les entendre. Ces paroles sont pour ceux qui ne comprennent pas.

Hutus

Publié par Notre Terre Mère

Publicités

Le rêve d’Adémar de Barros

pas-sable-1

Quelquefois on a besoin de lire ce genre de rêves, cela participe à une vision positive de la vie.

« J’ai fait un rêve. Je cheminais sur une plage côte à côte avec Dieu. Nos pas se dessinaient sur le sable, laissant une double empreinte, la mienne et celle de Dieu. L’idée me vint, c’était un songe, que chaque empreinte représentait un jour de ma vie. Je me suis arrêté pour regarder en arrière. J’ai vu toutes ces traces, elles se perdaient au loin. et en certains points, au lieu de deux empreintes, il n’y en avait qu’une.
J’ai revu le film de ma vie. et à ma grande surprise, les points à empreinte unique correspondaient aux jours les plus sombres de mon existence.

Jours d’épreuve et de doute. Jours des questions sans réponse sur les hommes et sur Dieu. Jours d’erreur et d’errance, de solitude et de souffrances, jours de colère et de mauvaise humeur. Jours insupportables où moi-même j’avais été insupportable.
Alors, me retournant vers Dieu, je lui dis :

-N’avais-tu pas promis d’être avec moi chaque jour pour m’accompagner ? Pourquoi m’as-tu laissé seul aux plus durs moments de ma vie, seul aux jours où j’aurais eu tellement besoin de toi ?

Alors mon Dieu m’a répondu :

-Mon ami, les jours où tu ne vois qu’une seule trace de pas sur le sable sont les jours où je t’ai porté. »

Adémar de Barros, homme politique brésilien
Après la re-démocratisation, il a été élu gouverneur de São Paulo avec une large majorité aux élections de 1947, en s’appuyant sur une large coalition qui comprenait le soutien de la classe ouvrière. Connu pour être un populiste, il a construit une solide machine électorale, le Parti social-progressiste (PSP), qui a dominé la politique État jusqu’en 1964. Il a été accusé d’avoir été corrompu, mais il était aussi celui qui a rendu possible les progrès de la législation sociale et de l’infrastructure. A quand des politiques totalement intègres?
Publié par notre Terre Mère

Petite méditation inspirée par l’eau

Le titre de la vidéo est:« Les frontières d’aujourd’hui sont l’horizon de demain »
Activez la traduction des soustitres: cliquez sur le rectangle, à droite, le mot « caption » apparaît.Cliquez sur « traduire les soustitres » cliquez encore sur la petite fenêtre rouge et faire défiler jusqu’à « Français ». Cliquez sur OK.

Ce qu’en dit Herbert Reiniger:
« Le 17 Mars 2013, je me suis trouvé sur la scène de TED à TEDxPSU, à l’Université de Penn State.
Face à un auditoire de 900 personnes, plus un grand nombre de gens qui ont regardé en direct en ligne, j’ai donné une conférence sur la façon dont la vie quotidienne m’a amené à découvrir mon potentiel et comment cette expérience m’a fait prendre conscience qu’en fait, nous sommes tous connectés.
A la fin de mon exposé, j’ai dirigé une méditation au cours de laquelle les spectateurs ont pu reproduire cette expérience intérieure, la même que celle que j’avis expérimentée, et ressentir les effets concrets de cette méditation sur leur propre système nerveux.
Quand j’ai ouvert les yeux après l’exercice, j’ai été étonné de voir que presque tout le monde dans le public avait suivi la méditation!
Pendant un moment, tout le monde s’est senti merveilleusement calme, paisible et vraiment cool! »

Plus sur : http://reiningers.com/about-my-ted-talk-water-is-one/#comment-578
Publié par notre Terre Mère

Jacqueline Bousquet, physicienne quantique et rêveuse

Jacqueline Bousquet est une rêveuse : elle tente de résumer dans cette conférence les 40 ans de recherches sur la physique quantique, qu’elle a accomplie en solitaire, loin des autres penseurs du CNRS opposés à sa vision de la vie. Pourtant, vision n’est pas nouvelle, elle nous décrit ce que les anciens sages indiens ont appelé la Maya, le monde d’illusions créé par notre cerveau. Par contre sa démarche est surprenante car elle s’appuie sur les dernières recherches mathématiques et philosophiques.
Les scientifiques quantiques de l’école de Copenhague qui sont des théoriciens, présentent les choses facilement : ce qui est autour de nous, ce sont des ondes, uniquement des ondes. A partir de ces ondes, notre cerveau fabrique la réalité qu’il veut.
Jacqueline Bousquet fait référence à Emile Pinel, mathématicien de formation, qui sous l’influence de sa sœur, néphrologue, s’est fortement intéressé à la biologie. Elle évoque son livre phare de Pinel « Vie et mort » qui a été pour elle une véritable révélation. Ce livre explique que les choses visibles sont faites de choses invisibles : des champs, des particules.

Finalement, pour sortir de cette vision mentale du monde, il faut s’identifier à notre cœur qui est la meilleure image de ce qu’et notre véritable identité.
Le voyage intérieur que Jacqueline Bousquet nous propose est magnifique car il nous montre que nous sommes tous unis ; cette vision du monde a longtemps été associée à une interprétation de la réalité des peuples dit primitifs ! Pourtant, aujourd’hui, c’est l’ancien qui devient moderne.
Ainsi, il faut sortir du jugement que l’on projette sur les autres, ne pas les juger pour sortir d’une habitude de tout jauger, mesurer, analyser, car c’est un piège mental qui nous empêche de nous libérer de nos conditionnements. Notre intellect est trop limité pour comprendre le monde:
« … Les particules, dans l’espace-temps, communiquent entre-elles. Quoique nous soyons tous séparés, nous ne formons qu’UN. A savoir que si vous ne pensez pas par vous-même, l’humanité pense pour vous…
Dans notre monde, on parle uniquement d’énergie. Personne ne parle d’informations. En fait, l’énergie n’est qu’un support de l’information. »

Rien de nouveau direz-vous, mais quelle fraîcheur d’écouter cela ! Voyagez avec Jacqueline Bousquet et vous apprécierez encore plus les bons moments de votre journée !
Malheureusement, elle est décédée le mois dernier.

Publié par notre Terre Mère

2 contes soufi pour commencer l’année 2013

Rumi-2

Là où l’absurde rencontre l’humour et la tradition…

L’arc
Un guerrier, armé de la tête aux pieds, entra en cheval dans la forêt. Un chasseur, le voyant arriver si fier, si armé, prit peur et banda son arc, en position pour tirer. Le voyant ainsi prêt à lui décocher une flèche, le cavalier lui dit:
– Ne tire pas, ne te fie pas à mon apparence! En vérité, je suis très faible et quand vient l’heure du combat, je suis plus effrayé qu’une vielle femme.
– Ah bon! Heureusement que tu m’avertis à temps, lui dit le chasseur, sinon, j’aurais tiré sur toi.
Moralité:
Les armes sont elles-mêmes cause de la mort. Si tu es peureux, laisse tes flèches et ton épée.

Peurs
Après avoir versé beaucoup de sang, de sauvages guerriers décidèrent de piller un village. Ils capturèrent deux villageois et décidèrent d’un tuer l’un des deux.
– Pourquoi voulez-vous me tuer? Demanda le villageois.
– On veut faire peur à ton voisin pour qu’effrayé, il nous dise où il a cahché son or.
– Mais je suis plus riche que lui! Tuez-le plutôt que moi et alors, très effrayé, je vous dirai où j’ai caché mon or.
Moralité:
C’est une vraie bénédiction de Dieu de vivre aujourd’hui plutôt qu’à cette époque.

D’autres contes à retrouver dans le livre « 150 Contes soufis » de Jahal Aladin Rumi, ed. Spiritualités vivantes
publié par notre Terre Mère

Le 21 décembre 2012

« Et j’aimerais dire que, d’après le calendrier Maya, le 21 Décembre, est la fin d’une époque de « non-temps » et le début du Temps.

C’est la fin de Macha et le début du Pacha,

la fin de l’égoïsme et le début de la fraternité,

la fin de l’individualisme et le début de la collectivité, ce 21 de Décembre de cette année 2012.

Les scientifiques savent très bien que cela marque la fin d’une vie anthropocentrique et le début d’une vie biocentrique.

C’est la fin de la haine et le début de l’amour,

la fin des mensonges et le début de la vérité.

C’est la fin de la tristesse et le début du bonheur,

c’est la fin de la division et le début de l’unité, et c’est un thème qui sera développé.

C’est pourquoi nous invitons chacun d’entre vous, ceux d’entre vous qui ont parié sur l’humanité, nous invitons tous ceux qui veulent partager leurs expériences pour le bénéfice de l’humanité. »

Transcription du discours de Evo Morales Ayma, Président de l’État plurinational de Bolivie, lors de l’Assemblée générale des Nations Unies le 26 Septembre 2012.

Publié par notre Terre Mère

Avenir ou destruction du monde?

terre-mainsQuestion: Comment voyez-vous l’avenir de l’humanité ?
Shri Mataji: Magnifique!
Question: Il y a beaucoup de guerres dans le monde de nos jours, et très violentes. Et ma question est : qu’est-ce qui doit advenir avant que la joie n’arrive?
Shri Mataji: Vous voyez, ces guerres sont dues aux problèmes des êtres humains qui les ont créées. Si vous pouviez transformer les êtres humains, ces problèmes seraient résolus automatiquement. Si un certain nombre de personnes se transforme, il déclenchera ce changement. Il y a déjà des milliers de personnes qui ont été transformées, et vous pouvez transformer les autres lorsque vous êtes transformé.
Une question dans l’assistance sur les gitans.
Shri Mataji: N’importe quelle race, qu’il s’agisse de gitans ou d’une autre, peut obtenir sa transformation. Cela n’a rien à voir avec la race, la nationalité ou la religion, rien à voir. C’est quelque chose d’intérieur, d’inné. Si vous êtes un être humain, cela fonctionnera. La meilleure chose, dans ce changement, c’est que tous les soi-disant mauvais karmas sont également nettoyés. Seuls les êtres humains pensent qu’ils ont un mauvais karma, pas les animaux.
Shri Mataji, Prague, 1991

Publié par notre Terre Mère