Archives de Catégorie: santé

Mangez vos citrons congelés!

citron-congeles

Les citrons contiennent des antioxydants qui peuvent aider dans le traitement de nombreux problèmes de santé. Mais la meilleure partie du citron, comme pour beaucoup de fruits, c’est la peau (le zeste) et la partie juste en dessous (la moelle).
Le zeste contient 5 à 10 fois plus de vitamines que le jus. Selon le Dr Marilyn Glenville, la plupart des antioxydants sont inclus dans le zeste et la moelle du citron, plutôt que de la pulpe.
On y trouve des éléments nutritifs qui ont un grand potentiel pour détruire les déchets toxiques de l’organisme. Il stimule le système immunitaire, c’est-à-dire protège des rhumes et autres virus. Il normalise le taux de cholestérol et réduit le « mauvais » cholestérol: le fait de consommer 75 grammes de citron par jour permet de perdre du poids de manière saine.
Le citron a des effets antimicrobiens et prévient les infections causées par des champignons, des bactéries, et les parasites. Il contient de la pectine, de la vitamine C, des flavonoïdes, comme la tangéritine, au total plus de 22 composants différents, capables de freiner l’oxydation cellulaire.

Voici l’ astuce pour tirer le meilleur du citron :
-Congelez des citrons bio tout entiers. Les citrons non bio contiennent tout un tas de pesticides qui seraient vraiment néfastes à la santé.
-Lavez-les avec de l’eau et un mélange de bicarbonate de soude et de vinaigre d’alcool. (Une cuillère à café rase de bicarbonate, 2 à 3 cuillères à soupe de vinaigre pour 1/2 litre)
-Séchez-les soigneusement.
-Mettez les citrons au congélateur pendant une nuit.
Il suffit ensuite de les râper entièrement, c’est-à-dire la zeste, la pulpe et même les graines. Vous pouvez les mettre dans des bacs à glaçons pour les stocker au congélateur.
Les citrons congelés peuvent être rajoutés aux soupes, salades, yaourts, se consommer en jus de fruits et avec le thé, ou en smoothie.

Remarque: Consommer des zestes de citrons aide d’une façon indirecte à lutter contre le cancer, mais dire qu’ils seraient plus efficaces que la chimiothérapie n’a jamais été prouvé jusqu’ici. L’“Institute of Health Sciences” de Baltimore qui serait à l’origine de ces dires n’a en fait aucun article sur ces soi-disant études scientifiques. Cependant, la pectine d’agrumes modifiée (MCP) qui est un glucide trouvé dans les écorces d’agrumes modifiées, peut être absorbée dans le tractus intestinal. À l’état naturel, la pectine est une fibre diététique indigeste. Des études chez l’animal ont révélé que le MCP peut inhiber la propagation du cancer de la prostate, du sein et de la peau à d’autres organes. Le MCP rend difficile aux les cellules cancéreuses l’action de se propager, même si elle n’a aucun impact sur la tumeur initiale. Cependant, il n’y a pratiquement pas d’information sur l’efficacité du MCP chez l’homme.

Plus sur: http://www.stopcancerfund.org/pz-diet-habits-behaviors/do-lemons-prevent-cancer/

Plus sur la démarche de vie saine : http://www.marilynglenville.com/

Publié par notre Terre Mère

Publicités

L’ocytocine serait-elle « l’hormone de la spiritualité »?

cerveau-brainharvardmeditationVoici les résultats d’une étude portant sur 83 hommes exclusivement, de 35 à 64 ans. Certains participants ont reçu de l’ocytocine et d’autres un placebo par le biais d’un spray nasal. Ensuite, ils ont dû répondre à des questions sur la spiritualité, sur leur sentiment d’être ou non connectés à une puissance suprême ou au monde.
Les hommes qui ont reçu de l’ocytocine ont dit, plus souvent, que la spiritualité était importante dans leur vie, même une semaine après avoir reçu leur dose.
Ils étaient plus souvent d’accord avec des affirmations comme:
« Je pense que nous partageons tous à un niveau supérieur un lien commun. »
« Toute vie est interconnectée. »
« Je crois qu’il y a un sens plus large à la vie ».
Ils exprimaient aussi plus d’émotions positives après une séance de méditation qui avait lieu peu de temps après le spray nasal.

On savait déjà que l’ocytocine joue un rôle fondamental au cours de la grossesse. Elle assure la tonicité de l’utérus et induit le déclenchement des contractions et de l’accouchement. Elle permet ensuite l’éjection du lait lors de l’allaitement du nourrisson. Selon les spécialistes, elle favoriserait ainsi l’attachement entre une mère et son enfant. L’ocytocine est également produite en réponse aux caresses et à l’orgasme.
Elle est souvent appelée «hormone de l’amour» car elle accompagne la naissance du sentiment amoureux dans un couple. Elle favoriserait même la monogamie et aurait tendance à rendre les hommes plus fidèles.

Mais les auteurs précisent bien que les chercheurs de cette nouvelle étude ne veulent pas que l’ocytocine soit appelée « l’hormone spirituelle » à la suite de leurs conclusions. En effet, les croyances spirituelles sont complexes et peuvent impliquer de nombreux processus biologiques. « La spiritualité est complexe et affecté par de nombreux facteurs », a déclaré Van Cappellen.

Ensuite, l’étude ne concernait que les participants de sexe masculin et les résultats sont applicables qu’aux hommes. L’ocytocine semble avoir des effets différents chez les hommes et les femmes, et ainsi les effets de l’hormone sur la spiritualité chez les femmes doivent encore être étudiés.

Cependant, il semble évident que le plaisir, le bonheur et le calme, comme ce qu’on ressent en méditation, s’accompagnent d’un changement hormonal. A contrario, on connait aussi les effets de la testostérone qui rend les hommes plus agressifs, du stress qui détruit tant d’hormones « positives », pour faire court. La sagesse populaire connaissait déjà ces effets:
« Se faire une sang d’encre » effectivement trop de stress assombrit le sang.
« Se faire des cheveux blancs. »

C’est donc à nous de nous prendre en main car nos sentiment, nos humeurs influencent nos hormones et vice versa.
La vrai question maintenant serait:
Est-ce que la spiritualité augmente la production d’ocytocine?

Les auteurs: Patty Van Cappellen, Baldwin M. Way, Suzannah F. Isgett, and Barbara L. Fredrickson. (Première publication, 06/2016. Dernière, 28/09/2016)
Plus sur ce site de « Live Science »:
http://www.livescience.com/56208-oxytocin-hormone-spirituality.html
« Effects of oxytocin administration on spirituality and emotional responses to meditation. »

Publié par notre Terre Mère

Inner Peace Day

Cet événement international peut être une étape tangible vers une humanité commune et solidaire en permettant aux individus de se connecter à leur richesse intérieure et d’avoir la satisfaction de parvenir à un état propice à la paix individuelle et collective.

La Journée de la paix intérieure pour Bruxelles, le 23 mai 2016, comprendra de nombreuses sessions d’expérimentation de la paix intérieure dans les écoles et collèges de la ville.

Notre équipe, qui se compose de bénévoles de toute l’Europe, procédera à des programmes présentant ce message universel et offrant une expérience pratique de l’unité au-delà des frontières, par la méditation.

Le même jour, notre ONG partenaire, Méditer à Régénérer, sera présente au premier Sommet humanitaire mondiale (WHS) à Istanbul, pour introduire et partager le potentiel de la paix intérieure comme un instrument pour atteindre la paix mondiale.

À l’échelle mondiale, de nombreuses écoles déjà impliquées dans le projet Inner Peace participeront à la fois en temps réel et en envoyant des poèmes, des dessins et des messages de soutien affectueux aux étudiants de Bruxelles. Ainsi, un lien puissant entre les nations sera créé, apportant une nouvelle énergie à la ville et ses habitants. Nous avons déjà reçu la confirmation des écoles aux Etats-Unis, la Chine, le Canada, l’Australie, l’Italie, le Royaume-Uni, la Russie, le Brésil et l’Inde.

À l’heure actuelle, le projet de paix intérieure est pratiquée sur les cinq continents et a bénéficié à des millions d’enfants et de jeunes dans le monde entier. Les retours sont extrêmement positifs, les élèves signalent une capacité remarquablement améliorée de se détendre, de se débarrasser de leurs craintes et de leurs tensions, et d’accéder aux forces naturelles qui se trouvent en leur sein.

En outre, parvenir à un état naturel de paix et de bien-être a un effet sur la société environnante. Ainsi la paix collective peut être obtenue en commençant par l’individu.

Rejoignez-nous à 18h00 A BRUXELLES POUR PARTAGER L’EXPÉRIENCE DE LA PAIX INTERIEURE.
Publié par notre Terre Mère

Le témoignage spirituel de la scientifique Jill Bolte

Après son accident cérébro vasculaire, la neurologue spécialiste du cerveau Jill Bolte a perdu les compétences de son « cerveau gauche » (côté droit du corps, mais à gauche sur le front). Finies les facultés liées à la catégorisation, à l’organisation, à la capacité de décrire, juger et analyser de manière critique les choses.
C’est en général ce qu’on utilise le plus dans nos sociétés, comme le centre du langage et donc de l’ego. La conscience de Jill s’est éloignée de la réalité normale que l’on a du mode.
En l’absence des circuits neuronaux de son cerveau gauche, sa conscience s’est déplacée pour ne connaître que le moment présent. Elle s’est alors sentie ne faisant qu’un avec l’Univers (l’expérience du Soi).
« Je crois que plus nous passons de temps à gérer nos circuits de paix intérieure profonde et plus nous projetons ce sentiment de paix dans le monde.  »
Jill Bolte
Puis elle a décrit ses expériences artistiques et sa nouvelle vision de la fraternité humaine.
Un témoignage extraordinaire à ne pas manquer.

Publié par notre terre mère

Une potion millénaire pour remplacer les antibiotiques

potion-

Comment éradiquer une super bactérie résistante aux antibiotiques ?

Il faut reprendre une recette de grand-mère, car cinq ingrédients suffisent : de l’ail, de l’oignon, du vin, du cuivre… et de la bile de vache !
C’est dans un manuscrit anglais vieux d’un millénaire, qui vient d’être redécouvert par des chercheurs, que l’on a découvert cela.
Cette potion millénaire contient le remède contre le staphylocoque doré, hautement toxique voire mortel pour les plus faibles, qui résiste à la méticilline (SARM).
Pour être exact, les chercheurs de l’université de Nottingham ne savent pas très bien comment tout ça marche contre l’infection due au staphylocoque, mais apparemment ça marche…
Dr Christina Lee, un expert anglo-saxonne de la School of English a demandé l’aide de microbiologistes de Centre de l’Université des sciences biomoléculaires pour recréer cette potion du Xe siècle contre les infections oculaires, à partir d’un volume écrit en vieil anglais à la British Library, pour voir si cela pouvait fonctionner vraiment comme un remède antibactérien. Ce livre s’appelle : Le Leechbook et il est largement considéré comme l’un des premiers manuels médicaux connus et contient des conseils médicaux anglo-saxon et des recettes pour les médicaments, les pommades et les traitements.

Les premiers résultats sur la «potion», ont été testés in vitro à Nottingham et sur des souris dans une université aux États-Unis.

Les chercheurs ont présenté leurs résultats étonnants au congrès annuel de la Society for General Microbiology, qui se tient à Birmingham (Royaume-Uni) du 30 mars au 2 avril. Et ce n’est pas un poisson d’avril, regardez la date !

On a tellement méprisé le Moyen -Age et considéré que la connaissance avait commencé avec la renaissance! Il est temps de revenir aux sources…

Plus sur : http://www.nottingham.ac.uk/news/pressreleases/2015/march/ancientbiotics—a-medieval-remedy-for-modern-day-superbugs.aspx

Publié par notre Terre Mère

Pour une meilleure gestion de l’eau ou changer ses croyances pour changer le monde

Écoutons les acteurs du changement au travers de la présentation d’un jeune commercial, qui s’est rendu compte que l’entreprise n’était plus cette « personnes morale agissant pour le bien de la collectivité » telle quelle a été définie, mais une association agissant dans le seul intérêt de ses actionnaires.

Après avoir suivi un séminaire sur Gandhi et la mondialisation mené par la physicienne Vandana Shiva, la première à avoir gagné un procès contre le brevetage du vivant. il comprend l’urgence du problème et la faculté destructrice de grandes multinationales comme Monsanto. Gandhi disait : « soyez le changement que vous voulez voir pour le monde ». Il ne suffit donc pas de dénoncer les erreurs de la société de consommation, encore faut-il mettre en pratique ses convictions.

Un exemple: banques de graine, pour protéger le vivant de la convoitise des multinationales.

L’esprit occidental à l’origine de l’industrialisation, représenté plus ou moins justement par Descartes,  pense que le réel est quantifiable, divisible et que l’homme est séparé de la nature. La vision orientale du monde conçoit l’homme comme faisant partie d’un tout, non séparé de la nature avec une dimension non visible qui est la dimension spirituelle.

Aujourd’hui, la science elle-même ne voit plus le réel comme une chose statique sur laquelle on peut agir, mais comme un monde en mouvement, où toute unité, si infime soit-elle, est en interdépendance. Les astrophysiciens l’ont démontré, les neurosciences montrent aussi que nos états mentaux, émotionnels, influencent la chimie du corps. Idem pour les gènes.

Un exemple: la méditation qui change les ondes cérébrales dès 6 semaines de pratique.

Le monde est en train de changer aujourd’hui et ce qui va le changer davantage, ce n’est pas la politique, l’entreprise, mais l’action de l’homme ordinaire. L’homme ordinaire,  en commençant par changer lui-même, fera changer la société.

Film de Marc de la Ménardière Publié par notre Terre Mère

L’ONU déclare le 21 juin : journée internationale de Yoga

yoga-

Moins de trois mois après la demande du Premier ministre indien, Narendra Modi, l’assemblée générale de l’ONU a adopté ce jeudi 11 septembre 2014, la résolution de faire du 21 Juin, « la Journée internationale de Yoga ». L’ONU reconnaît ainsi que le yoga fournit une approche holistique de la santé et du bien-être.

La résolution sur la Journée internationale de Yoga a été présentée par l’ambassadeur de l’Inde à l’ONU, Asoke Mukerji, et a demandé aux 175 nations de se joindre à sa demande en tant que co-sponsors, le plus grand nombre jamais réuni pour toute résolution de l’assemblée générale !
C’est aussi la première fois qu’une telle initiative, ayant été proposée par un pays, se trouve acceptée en moins de 90 jours.

Grâce à cette résolution, il est reconnu mondialement que le yoga est bénéfique à la santé et du bien-être physique, émotionnel et mental. et qu’une plus large diffusion de l’information sur les avantages de pratiquer le yoga serait bénéfique à la santé de la population mondiale.

Si l’aspect spirituel n’est pas mis en avant directement, l’ambassadeur Mukerji cité les propos de Modi sur la nécessité de changer de comportement face à notre mode de vie consumériste. C’est pourquoi, selon Modi, adopter une journée internationale du Yoga, permettrait de mettre l’accent sur la nécessité de changer de mode de vie, de changer les priorités de la personne, ce qui pourrait résulter en une meilleure prise de conscience de notre responsabilité face au changement climatique.

Le vrai chemin vers un changement passera par une prise de conscience collective des véritables priorités de la vie.
Plus sur: http://www.dnaindia.com/world/report-un-general-assembly-to-take-up-resolution-to-declare-june-21-as-day-of-yoga-2043041

Publié par notre Terre Mère

Un régime sans gluten pour soigner l’arthrose ?

Un régime sans gluten pour soigner l’arthrose ?Jacqueline Lagacé

Un régime, excluant produits laitiers et céréales à gluten, permettrait de voir ses douleurs grandement diminuer. Mais bien sûr, c’est l’opposé de ce que les autorités sanitaires conseillent pour être en bonne santé. Le régime sans gluten ne guérit pas mais au pire, il y aura une rémission de symptômes, au mieux on peut retrouver l’usage de ses articulations, car dans tous les cas, l’inflammation disparaîtra.

Pourquoi notre alimentation moderne ne convient pas à tout le monde ?
L’Homo sapiens, apparu il y a 200 000 ans, a laissé des traces dans nos gènes. Or, ils se nourrissaient de la chasse et de la cueillette des fruits de végétaux. Il y a, les hommes se sont sédentarisés.
L’homme ne cultive les céréales et n’élève les animaux que depuis 10 000 ans. Cette alimentation est donc assez récente au vu de l’évolution et notre corps ne s’est pas forcément bien adapté à ce mode de consommation, d’où une évolution extrêmement rapide des allergies divers, encore plus fréquente dans les pays anglo-saxons qui mangent encore moins de fruits et de légumes que nous.
L’alimentation moderne est aujourd’hui surtout constituée de céréales et de produits laitiers, que l’agroalimentaire produit à foison.
Nos enzymes sont peut-être mal adaptées à la digestion complète du blé et autres céréales, ainsi qu’aux protéines du lait de vache. L’accumulation de grosses molécules mal digérées dans l’intestin grêle formerait une putréfaction qui abîme la muqueuse de notre intestin : les mauvaises bactéries se propagent et tuent les bonnes bactéries. Les protéines traverseraient ensuite plus facilement la muqueuse intestinale, et pénètreraient la circulation sanguine, pour se déposer dans différents tissus.
-Dans le cas de l’arthrose ces protéines encrassent les tissus articulaires, mais comme la maladie peut mettre environ 20 ans à se révéler, cela passe inaperçu.
-Le pain complet est pire que le pain blanc, car il serait plus riche en produits qui se forment à haute température (c’est la glycation) qui peuvent favoriser l’inflammation.

Une autre hypothèse sur le nombre croissant d’allergies au gluten, serait liée à la nature des céréales modernes dont la complexité des protéines nous intoxique : voir ici sur ce blog

-Certains médecins au Québec, réfléchissent à un protocole de recherche pour vérifier l’influence du régime sans gluten et sans produits laitiers sur une maladie d’inflammation chronique depuis le livre de Jacqueline Lagacé :
« En fait toutes les maladies auto-immunes citées page 46 de mon premier livre, ainsi que la maladie cœliaque, donnent de bons résultats. Parmi les maladies d’encrassage, plusieurs témoignages positifs concernent l’arthrose, la fibromyalgie, les migraines, le diabète de type 2, les tendinites, certaines formes de dépression, l’hypercholestérolémie, le surpoids, le parkinson, la dyspepsie. »
Propos tenus sur:  http://www.lanutrition.fr/
Le livre en question est : « Comment j’ai vaincu la douleur et l’inflammation chronique par l’alimentation », de Jacqueline Lagacé.
300 pages,  ISBN 978276213103

http://jacquelinelagace.net/

Sources à lire:Signalet
L’alimentation ou la troisième médecine de Jean Seignalet
ed du Rocher, 2012
http://www.seignalet.fr/

Recettes gourmandes contre la douleur chronique de Jacqueline Lagacé

Publié par notre Terre Mère

150 médicaments et pas plus!

150Une étude affirme que sur les 15 000 médicaments existant, 150 suffiraient pour couvrir pratiquement tous les besoins de santé des français, tout en réduisant les effets toxiques. D’autant que 40 % des admissions, en médecine générale dans hôpitaux, sont liées à des effets iatrogènes : c’est un mot compliqué pour dire «  empoisonnement par les médicaments ».

Cette étude a été faite par un médecin en retraite, qui a étudié bénévolement et avec son argent personnel, donc sans pression de la part des lobbies, l’efficacité de ces médicaments.

Le chiffre d’affaire de l’industrie alimentaire est de 147 milliards d’euros, moins les exportations 47 milliards d’euros = ~110 milliards d’euros, soit pour 67 millions de personnes : 1650 euros par personne et par an.

Il faut rajouter toute l’alimentation directe du producteur et l’autoconsommation. En 2007 une estimation officielle avançait le chiffre de 2640 euros par personne. Pour la santé, ces estimations sont de 243 milliards d’euros pour 2012, soit 3626 euros par personne à la même date (12 % du PIB), dont 313 EUR de médicaments au prix sorti usine !

 Les hôpitaux entrent pour plus de 52 % dans le total des dépenses. Alors, les français accordent-ils plus d’importance à leur santé qu’à leur alimentation ? Pourtant en 400 ans av. JC., Hippocrate disait « que ta nourriture soit ton médicament » LesChinois soigent depuis des milliers d’années avec l’équilibre alimentaires ainsi que les Indiens.

Qu’avons- nous (dés)appris depuis ?

Manuscrit auteur, publié dans « Revue de Médecine Interne 34, 8 (2013) 460-4 »

DOI : 10.1016/j.revmed.2012.12.018 :

http://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/docs/00/86/67/71/PDF/100-essential-accepted.pdf

Auteur correspondant :

Michel THOMAS, Faculté de Médecine de Bobigny, 74 rue Marcel Cachin 93000 BOBIGNY,

michel.thomas94@wanadoo.fr

Publié par notre Terre Mère

Comment se protéger de la radioactivité ?

iode_autoritesComment se protéger de la radioactivité ?

D’abord, il faut tester nos réserves en iode qui est la protectrice contre a radioactivité, car l’iode sature les sites récepteurs du corps et empêche l’iode radioactif de se fixer.
Depuis Fukushima, les compteurs Geiger s’affolent… Le niveau de pollution a notablement augmenté (et pas qu’au Japon) et ce n’est sans doute pas fini…
Il suffit de prendre un peu de teinture d’iode (si vous en trouvez encore) ou sinon, prenez de la « bétadine » et répandez-la sous la plante des pieds avant d’aller dormir.
Il n’est pas nécessaire de badigeonner toute la plante du pied. Il suffit d’en mettre sur la partie plate de la voûte plantaire en-dessous du gros orteil. C’est la zone correspondant à la thyroïde
en réflexologie. C’est très efficace, qu’on soit hypo ou hyper thyroïdien!

Si au matin les traces jaunes ont disparu, c’est que votre corps est en manque d’iode et absorbe tout. Recommencer plusieurs jours jusqu’à ce que les traces jaunes persistent au réveil.
Très souvent, l’iode est absorbée presque immédiatement. C’est le moyen le plus naturel et le plus simple pour réguler cette glande capricieuse et si importante.
Bonne santé!

Plus sur: http://www.dissident-media.org/infonucleaire/iode_tranqui.html

LM pour notre Terre Mère
Publié par notre Terre Mère