Journée de la paix intérieure à Bruxelles

Deux mois après les attentats terroristes qui ont choqué toute la Belgique et bien au-delà, une initiative est née pour permettre aux enfants d’apprendre à développer en eux la paix intérieure.

Dans plusieurs écoles de Bruxelles et d’ailleurs, les élèves et les jeunes vont apprendre une façon de méditer pour dépasser la violence et la haine qui nous environnent.

Les élèves de la classe 1B du Liceo « Deledda » de Gênes ont appris pour cet événement une chanson spécialement créée pour la Journée de la Paix intérieure de Bruxelles du 23 mai 2016.
La joie et la gratitude de ces merveilleux enfants s’associent à celle de leur professeure, Mathilde … Merci à eux pour ce beau moment d’innocence et de simplicité!

La paix universelle n’est pas qu’un rêve, c’est un événement en marche qui se développera sur tout le XXIe siècle.

Les yeux fermés, la main sur le cœur
Tu sens monter une énergie nouvelle
Qui s’élève pour se connecter
avec l’amour universel

Refrain ×2:
Un pour tous, tous pour un
Un pour tous, tous pour un
Voilà le secret de la paix intérieure,
c’est elle que tu sens dans ton cœur
sur les mains, la tête, cette fraîcheur

Dans cette joie, dans ce silence
En toi s’éveille une dimension nouvelle
Qui te donne de grandes qualités
celles de l’amour universel

Refrain ×2

Écoute en toi et sans pensée
Cette mélodie qu’on chante
qui t’apaise quand tu es connecté
avec l’amour universel

Refrain ×2

Publié par notre Terre Mère

La vision du monde de Victor Hugo

HugoVoici un extrait d’une lettre de l’écrivain Victor Hugo envoyée à son ami Lamartine,  appréciez son humanité et son actualité :

« Mon illustre ami,

Si le radical, c’est l’idéal, oui, je suis radical. Oui, à tous les points de vue, je comprends, je veux et j’appelle le mieux ; le mieux, quoique dénoncé par le proverbe, n’est pas ennemi du bien, car cela reviendrait à dire : le mieux est l’ami du mal. Oui, une société qui admet la misère, oui, une religion qui admet l’enfer, oui, une humanité qui admet la guerre, me semblent une société, une religion et une humanité inférieures, et c’est vers la société d’en haut, vers l’humanité d’en haut et vers la religion d’en haut que je tends : société sans roi, humanité sans frontières, religion sans livre. Oui, je combats le prêtre qui vend le mensonge et le juge qui rend l’injustice. Universaliser la propriété (ce qui est le contraire de l’abolir) en supprimant le parasitisme, c’est-à-dire arriver à ce but : tout homme propriétaire et aucun homme maître, voilà pour moi la véritable économie sociale et politique. Le but est éloigné. Est-ce une raison pour n’y pas marcher ? J’abrège et je me résume. Oui, autant qu’il est permis à l’homme de vouloir, je veux détruire la fatalité humaine ; je condamne l’esclavage, je chasse la misère, j’enseigne à l’ignorance, je traite la maladie, j’éclaire la nuit, je hais la haine.
Voilà ce que je suis, et voilà pourquoi j’ai fait Les Misérables.
Dans ma pensée, Les Misérables ne sont autre chose qu’un livre ayant la fraternité pour base et le progrès pour cime.
Maintenant jugez-moi.… »

Publié par notre terre mère

« Zindagi » ô la vie …

Un jour, portant l’amour,
un jour, au détour d’une rue,
sur la paume de ta main,
je vais écrire mon nom, sur ton nom,
et puis toi, laissant les formalités,
et en saluant du regard,
tu laisseras ta tête sur mon épaule,
O la vie …

Dis-moi quelque chose, ô vie, sur toi-même, ô la vie …

Lors d’une nuit étoilée
Nous lirons tes lettres ensemble
Et si une page reste blanche
D’une main tremblante
Tu te plaindras un peu
Je me plaindrai un peu
Ne te mets pas en colère ô vie,

Dis-moi quelque chose, ô vie, sur toi-même, ô la vie …

Quand tu es là, je suis là,
Quand tu es là, je suis là,
Quand tu es là, il y a le ciel,
Quand tu es là, il y a la terre ..

Musique: Pritam
Paroles: Neelesh Misra
Chanteur: Jubin Nautiyal, Pritam
Film: Bajrangi Bhaijaan
Label: T-Series
Ce titre est une reprise de « Zindagi Kuch Toh Bata »

Ek din mohabbat odh kar
Ek din gali ke mod par
Teri hatheli par likhun mera naam tere naam par
Phir tu taqalluf chhod kar
Phir tu jhuka kar ke nazar
Rakhna mere kaandhe pe sar
Zindagi…
kuch to bata zindagi
apna pataa zindagi…
taaron bhari ek raat mein
tere khat paDhenge saath mein
kora jo panna reh gaya
ek kaanpte se haath mein
thoDi shikaayat karna tu
thoDi shikayat main karoon
naraaz bas na hona tu,
zindagi..
kuch to bata zindagi
apna pataa zindagi…
tu hai to main hoon
tu hai to main hoon
tu hai to falak
tu hai to zameen…

Si vous avez une meilleure traduction, n’hésitez pas à la partager

Publié par notre terre

Qui dit que la biologie s’oppose au spirituel? Pas Pierre Lecomte du Noüy

Lecomte du Nouy-2« L’homme évolué a atteint un stade de développement de sa conscience qui lui permet d’élargir sa perspective et de se rendre pleinement compte du rôle magnifique qu’il peut jouer comme acteur responsable dans l’Évolution. Contrairement au polype qui, au fond de la mer, lutte aveuglément pour sa vie et ne saura jamais qu’il pose les fondations d’un atoll de corail destiné, au cours des siècles, à devenir une île fertile, fourmillante de formes vivantes plus élevées, l’homme sait qu’il est l’avant-coureur d’une race plus belle et plus parfaite qui sera, pour une part, son œuvre. Il devrait être fier de la formidable responsabilité qui lui est dévolue, et sa fierté devrait être assez forte pour rejeter dans l’ombre les déceptions et les privations inévitables mais passagères. Si seulement les hommes étaient plus nombreux à comprendre cette réalité, s’ils se faisaient gloire de leur tâche et en tiraient joie, le monde deviendrait bientôt, un monde meilleur, bien avant que le but spirituel ne soit atteint. Puisse chaque homme se souvenir que la destinée de l’humanité est incomparable et dépend en grande partie de sa volonté de collaborer à l’œuvre transcendante. Puisse-t-il se souvenir que la Loi est, a toujours été, de lutter, et que le combat n’a rien perdu de sa violence, en passant du plan matériel au plan spirituel. Puisse-t-il se souvenir que sa propre dignité, sa noblesse en tant qu’être humain, doivent se dégager des efforts qu’il fera pour se libérer de son esclavage et. pour obéir à ses aspirations les plus profondes. Puisse-t-il surtout ne pas oublier que l’étincelle divine est en lui, en lui seul, et qu’il est libre de la mépriser, de l’étouffer ou de se rapprocher de Dieu. »

Le biologiste Pierre Lecomte du Noüy, « L’Homme et sa destinée » (conclusion) Plus sur:

https://articlesamfortaslts.wordpress.com/2013/02/13/pierre-lecomte-du-nouy-savant-francais-oublie/

Publié par notre Terre Mère

Un régime sans gluten pour soigner l’arthrose ?

Un régime sans gluten pour soigner l’arthrose ?Jacqueline Lagacé

Un régime, excluant produits laitiers et céréales à gluten, permettrait de voir ses douleurs grandement diminuer. Mais bien sûr, c’est l’opposé de ce que les autorités sanitaires conseillent pour être en bonne santé. Le régime sans gluten ne guérit pas mais au pire, il y aura une rémission de symptômes, au mieux on peut retrouver l’usage de ses articulations, car dans tous les cas, l’inflammation disparaîtra.

Pourquoi notre alimentation moderne ne convient pas à tout le monde ?
L’Homo sapiens, apparu il y a 200 000 ans, a laissé des traces dans nos gènes. Or, ils se nourrissaient de la chasse et de la cueillette des fruits de végétaux. Il y a, les hommes se sont sédentarisés.
L’homme ne cultive les céréales et n’élève les animaux que depuis 10 000 ans. Cette alimentation est donc assez récente au vu de l’évolution et notre corps ne s’est pas forcément bien adapté à ce mode de consommation, d’où une évolution extrêmement rapide des allergies divers, encore plus fréquente dans les pays anglo-saxons qui mangent encore moins de fruits et de légumes que nous.
L’alimentation moderne est aujourd’hui surtout constituée de céréales et de produits laitiers, que l’agroalimentaire produit à foison.
Nos enzymes sont peut-être mal adaptées à la digestion complète du blé et autres céréales, ainsi qu’aux protéines du lait de vache. L’accumulation de grosses molécules mal digérées dans l’intestin grêle formerait une putréfaction qui abîme la muqueuse de notre intestin : les mauvaises bactéries se propagent et tuent les bonnes bactéries. Les protéines traverseraient ensuite plus facilement la muqueuse intestinale, et pénètreraient la circulation sanguine, pour se déposer dans différents tissus.
-Dans le cas de l’arthrose ces protéines encrassent les tissus articulaires, mais comme la maladie peut mettre environ 20 ans à se révéler, cela passe inaperçu.
-Le pain complet est pire que le pain blanc, car il serait plus riche en produits qui se forment à haute température (c’est la glycation) qui peuvent favoriser l’inflammation.

Une autre hypothèse sur le nombre croissant d’allergies au gluten, serait liée à la nature des céréales modernes dont la complexité des protéines nous intoxique : voir ici sur ce blog

-Certains médecins au Québec, réfléchissent à un protocole de recherche pour vérifier l’influence du régime sans gluten et sans produits laitiers sur une maladie d’inflammation chronique depuis le livre de Jacqueline Lagacé :
« En fait toutes les maladies auto-immunes citées page 46 de mon premier livre, ainsi que la maladie cœliaque, donnent de bons résultats. Parmi les maladies d’encrassage, plusieurs témoignages positifs concernent l’arthrose, la fibromyalgie, les migraines, le diabète de type 2, les tendinites, certaines formes de dépression, l’hypercholestérolémie, le surpoids, le parkinson, la dyspepsie. »
Propos tenus sur:  http://www.lanutrition.fr/
Le livre en question est : « Comment j’ai vaincu la douleur et l’inflammation chronique par l’alimentation », de Jacqueline Lagacé.
300 pages,  ISBN 978276213103

http://jacquelinelagace.net/

Sources à lire:Signalet
L’alimentation ou la troisième médecine de Jean Seignalet
ed du Rocher, 2012
http://www.seignalet.fr/

Recettes gourmandes contre la douleur chronique de Jacqueline Lagacé

Publié par notre Terre Mère

« Happy » j’ai la joie de Pharell Williams

Si vous avez envie d’être au-dessus de tout, de vous sentir heureux, la joie c’est la vérité vraie, cela vous porte dans le ciel cela ouvre votre esprit sur l’horizon comme une pièce qui n’aurait pas de toit.

« Ca a l’air fou, ce que je m’apprête à dire
Il faut beau, elle est ici, tu peux faire une pause,
Je suis un ballon à air chaud qui pourrait aller jusque dans l’espace
Grâce à cet air, car je n’ai pas de soucis chérie, en fait,

Car j’ai la joie
Viens si tu te sens comme une pièce sans toit
Car j’ai la joie
Viens si tu sens que la joie est la vérité
Car j’ai la joie
Viens si tu sais ce que la joie veux dire pour toi
Car j’ai la joie
Applaudis si tu sens que c’est ce que tu veux faire

La joie,
Me faire redescendre,
Rien ne peut me faire descendre
Je suis trop haut
Me faire redescendre,
Rien ne peut me faire descendre….. »

It might seem crazy what I’m about to say
Sunshine she’s here, you can take a break
I’m a hot air balloon that could go to space
With the air, like I don’t care baby by the way
[Hook:]
Because I’m happy
Come along if you feel like a room without a roof
Because I’m happy
Come along if you feel like happiness is the truth
Because I’m happy
Come along if you know what happiness is to you
Because I’m happy
Clap along if you feel like that’s what you wanna do

Here come bad news talking this and that, yeah,
Well, give me all you got, and don’t hold back, yeah,
Well, I should probably warn you I’ll be just fine, yeah,
No offence to you, don’t waste your time
Here’s why

[Hook]
Hey, come on
[Bridge:]
(happy)
Bring me down
Can’t nothing bring me down
My level’s too high
Bring me down
Can’t nothing bring me down
I said (let me tell you now)
Bring me down
Can’t nothing bring me down
My level’s too high
Bring me down
Can’t nothing bring me down
I said

[Hook 2x]
Hey, come on
(happy)
Bring me down… can’t nothing…
Bring me down… my level’s too high…
Bring me down… can’t nothing…
Bring me down, I said (let me tell you now)
[Hook 2x]
Come on

Interprété, écrit et produit par Pharrell Williams
Voix de fond réalisées par Rhea Dummett, Trevon Henderson, Ashley L. Lee, Shamika Hightower, Jasmine Murray et Terrence Rolle
Musique EMI Avril, Inc. obo Itself and More Water From Nazareth (ASCAP), Universal Pictures Musique (ASCAP)
Enregistré par Mike Larson pour i AM Other divertissement
Assisté par Matthew Desrameaux
Montage et arrangement numérique par Andrew Coleman et Mike Larson pour i AM Other divertissement
Enregistré au Circle House Studios, Miami, Floride.
Mixé par Leslie Brathwaite au Music Box Studios, Atlanta, GA
© 2013 Universal Studios
Publié par notre Terre Mère

Le « Vino Business » selon Isabelle Saporta

vinLe « Vino Business » d’Isabelle Saporta

Un grand coup de pied dans la fourmilière, c’est au minimum ce qu’on peut dire de ce livre qui brise l’omerta et met à jour les petits arrangements de nos grands châtelains qui produisent les grands crus bordelais.
Heureusement Isabelle n’en est pas a sa première enquête et elle sait accuser le choc de remarques misogynes et d’attaques sexistes en tous genres. Elle est accusé de diffamation et est en procès contre l’un de ces grands vignerons.

Isabelle Saporta passe une moitié de son livre à dénoncer la conception du nouveau classement des vins de Saint-Émilion en 2012. C’est peut-être trop pour certains, amis on comprend son étonnement devant tant d’absurdités. Elle met en lumière cette complaisance des grands journalistes avec les grands châtelains, qui les amène à ne plus voir les choses objectivement. Il faut savoir que le classement des vignobles se fait selon plusieurs critères dont 30% pour la qualité du vin ! 37% étant la notoriété d’un vin, par exemple, sa parution dans les films lui offre des points au classement ! Entre aussi en ligne de compte les salles de présentation des vins, la compétence linguistique de l’hôtesse. Il ne manque que l’âge du capitaine…

Une autre caractéristique de la viticulture : 3% des terres agricoles françaises sont des vignobles qui consomment 20% des pesticides. Plus drôle : on fait des tests sur tous les aliments sauf …. sur le vin ! … tellement on est certains d’en trouver.
Il et temps que tout cela change : ces pratiques mercantiles sont au profit des puissants contre le petits vins de terroir.
Le « Vino Business » est à lire pour tous ceux qui veulent sortir de cette agriculture complaisante envers les puissants au mépris de la qualité et du respect de la nature.
Publié par notre Terre Mère

Sarah Addison Allen, une histoire de transmission

femmes-amitié

« Nous sommes connectées, en tant que femmes. C’est comme une toile d’araignée. Si une partie de la toile vibre, s’il y a des problèmes, nous le savons toutes, mais la plupart du temps, nous sommes tout simplement trop effrayées ou égoïstes, ou ressentons trop d’insécurité pour nous entraider. Mais si nous ne nous entraidons pas, qui le fera? »

« Il y avait une compréhension étrange mais universelle parmi les femmes. À un certain niveau, toutes les femmes savaient, avaient toutes compris la peur d’être en infériorité numérique, d’être impuissantes. Leur cœur battait la chamade au souvenir de cette époque, ou, sortant d’un magasin, elles se sentaient suivies. Les « toc toc »  sur les vitres de leur voiture  aux feux rouges quand elles étaient seules au volant, ces étrangers qui demandaient à être pris en stop…Toutes les femmes se souvenaient de ces choses, même si elles n’avaient jamais connu cela personnellement. C’était une partie de leur inconscient collectif. »

Peinture de Claudia Tremblay at PrintIllustrations@etsy.com

Citations tirées du livre de Sarah Addison Allen, The Peach Keeper

http://www.sarahaddisonallen.com/books.html

Publié par notre Terre Mère

« Walker » marcher sur le toit du monde

Walker from Ville Tanttu on Vimeo.

Walker est un court métrage réalisé en 2012 au Népal, dans les Himalaya, par Eero Heinonen.
Le film raconte le voyage d’un jeune chercheur de vérité pour trouver le bonheur ultime. Son périple le conduira du Népal à l’Inde. Il est à la recherche d’une expérience du moment présent pour sortir du stress que nous enseigne la vie quotidienne.

Le film est d’une beauté est une vraie bouffée d’oxygène.
Si vous voulez avoir la chance de voir ce film un jour en entier chez vous, si vous voulez que ce film devienne réalité dans votre salon, alors déclarez vous intéressé et faites le savoir sur la page suivante :
http://www.therasmus-music.com/walker-eero-heinonen

S’il a au moins 100 personnes intéressées, Eero Heinonen débutera la mise en production !
Dans les choix, n’oubliez pas de sélectionner les sous-titres en français afin que le français devienne un des choix de sous-titrage. Et précisez aussi dans les commentaires que vous aimeriez que ce soit un bluray ! (par exemple : « Please release it in Bluray ! »)

Walker est dirigé par Eero Heinonen, la partition est composée par Lauri Porra et la chanson « After the sun (après le soleil) », est écrite et réalisée par Tanya Wells. Leo Honkonen joue le rôle principal.
Eero Heinonen est notamment le bassiste du groupe « The Rasmus ».
Publié par notre Terre Mère