Le Coronavirus, des erreurs humaines dans un labo chinois?

le marché aux poissons de Wuhan est-il la source?

Notre hypothèse: Le Coronavirus s’est-il échappé d’un laboratoire chinois ?
1) Wuhan abrite un centre de recherche spécialisé dans les virus dangeruex et produit de l’association Fance-Chine.
Ce laboratoire, ouvert en 2017, avait pour mission de « préparer et répondre aux futures épidémies ».https://wwwnc.cdc.gov/eid/article/25/5/18-0220_article

2) Ce centre de recherche est spécialisé dans les CORONAVIRUS et a été construit au cœur de l’Institut de Virologie de l’Académie chinoise des Sciences, qui étudie surtout les coronavirus.
C’est à la suite de l’épidémie du SRAS en 2003, qui est un coronavirus apparu pour la première fois en Chine, qui a causé la plupart de ses victimes en Chine.
3) Les scientifiques de ce centre ont créé un coronavirus ARTIFICIEL en 2015.
En 2015, les scientifiques de l’Institut de virologie de Wuhan signalent qu’il existe un risque d’épidémie humaine lié à un nouveau coronavirus, issu des chauves-souris.https://www.nature.com/articles/nm.3985
A l’époque, le virologue Simon Wain-Hobson, de l’Institut Pasteur en France, a déclaré qu’il y avait des risques de cette manipulation génétique : « si le virus s’échappe, personne ne peut en prévoir la trajectoire ».https://www.nature.com/news/engineered-bat-virus-stirs-debate-over-risky-research-1.18787
4) Le risque qu’un virus s’échappe est réel en Chine.
« Le virus du SRAS s’est échappé des installations de confinement de haut niveau à Pékin à plusieurs reprises, note Richard Ebright, biologiste moléculaire à l’Université Rutgers à Piscataway, New Jersey ».

5) L’article du chercheur James Lyon Weiler, mis en ligne sur son propre site le 30 janvier dernier va dans le même sens que notre hypothèse. https://jameslyonsweiler.com/2020/01/30/on-the-origins-of-the-2019-ncov-virus-wuhan-china/

A partir de l’observation de l’ADN du nouveau coronavirus (2019-NCoV), il conclut qu’il est peu probable que ce virus soit « naturel ». Dans le « code ADN » du coronavirus, il déclare avoir repéré une séquence déjà utilisée en 2008 pour créer un vaccin contre le coronavirus SRAS, et faisant l’objet d’un brevet chinois.

Sa conclusion personnelle est la suivante :
« Les données dont on dispose soutiennent fortement l’idée que le virus 2019-NCoV est une souche de vaccin. »

Alors maintenant, peut-on encore croire que le virus serait né spontanément au sein du marché aux poissons de Wuhan? Pas vraiment….

On peut imaginer aussi que l’évasion du SARS-CoV-2 du laboratoire de Wuhan provienne d’une infection accidentelle d’un laborantin, ou qu’un animal contaminé aurait été vendu pour sa viande…

PLus sur: https://www.aimsib.org/2020/03/08/pandemie-covid-19-lanalyse-generale-de-laimsib/

Publié par notre Terre Mère

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s