Week-end historique à Standing Rock

standing-rock-1Week-end historique à Standing Rock vu de l’intérieur

« De grands événements importants se passent chez nos frères et sœurs autochtones. Cela signifie non seulement une renaissance pour eux, mais aussi une guérison pour l’Amérique ce qui est extrêmement important pour le salut de ce pays. Mais tout n’est pas entièrement fini, la bataille de Standing Rock n’est pas encore terminée comme la plupart d’entre vous le savent déjà. Il va falloir les aider à surmonter une énorme bataille contre la cupidité et le pouvoir.

Ils se réveillent enfin, enfin! Le passé horrible est en train de guérir et maintenant nous prions tous pour que le gouvernement américain s’éveille aussi et reconnaisse, devant les autochtones et tout le peuple américain, les crimes passés et demande pardon aux Amérindiens – vraiment et profondément du fond du cœur et pas seulement comme une formalité.
Quand je suis arrivée à Standing Rock, il faisait encore très froid. Pourtant, il y a maintenant encore plus de partisans que deux semaines auparavant. Les voitures continuent d’arriver en grand nombre. Et la nuit dernière, beaucoup d’anciens combattants sont arrivés. Une vétéran m’a dit que des milliers aller arriver et que beaucoup d’entre eux se sont enregistrés pour arriver jusqu’au 15 janvier !

Ce matin, mardi 6 décembre 2016, c’était l’événement incroyable des vétérans demandant pardon aux Amérindiens pour les mauvais traitements et les crimes de l’armée américaine ! !

Pendant la nuit, les gens ont dormi dans des tentes, des voitures… Il faisait très froid mais personne ne s’est plaint. Des groupes multiraciaux ont cuisiné et nettoyé ensemble, ou organisé une collecte de dons. Pas une plainte! Je pensais aller dans un hôtel mais c’était trop loin de la réserve et comme je voulais rester au camp, j’ai dormi 2 nuits dans ma voiture!

Dimanche il y eu une présentation interreligieuse où une femme Rabbi juive a montré son soutien pour les autochtones. Un prêtre jésuite qui vit sur la réserve du Corbeau, a demandé pardon aux chefs et à tous les autochtones pour ce que l’Église catholique et les autres religions ont commis contre eux. Et beaucoup ont écouté tout simplement silencieusement et se sont sentis très unis à proximité se trouvait le Feu Sacré!

L’un des chefs s’est exprimé et a ensuite conduit sur son cheval d’autres cavaliers ce qui a amené le peuple à faire un cercle autour du camp.
J’ai remarqué qu’il n’y avait aucun portrait. Pas de Sitting Bull ni autres chefs. Il n’y avait qu’un seul dessin de Leonard Peltier. Il y a des gens infiltrés et des hélicoptères de la compagnie du pipeline survolent le camp. On nous a dit d’être prudents avec nos téléphones et de prendre des photos. Les Indiens font voler des drones blancs sur le camp.

Le président du conseil tribal de Standing Rock a déclaré que les ingénieurs de l’Armée de Terre avaient refusé de donner un permis (servitude) à la compagnie pipelinière !
Les cris de joie, les tambours et les chants ont retenti. Une des principales femmes leaders a déclaré que les Indiens leur étaient reconnaissants pour cela. Elle a déclaré que les Indiens ont pardonné au gouvernement et aux militaires pour l’assassinat de Sitting Bull et de Crazy Horse, mais qu’ils ne les oublieront jamais.

Après environ une demi-heure de chants de victoire, le président a également déclaré que la compagnie pipeline voulait défier cet ordre et construire illégalement, même si elle devait trouver 50 000 $ par jour. Je n’ai pas entendu cela à la télévision. J’ai également entendu dire que le tracé du pipeline devrait être refait. De plus, ce qui est également apparent, c’est le fait que Trump est un partisan du pipeline et qu’il pourrait intervenir en sa faveur.
Saviez-vous que le PDG de Energy Transfer Partner, Kelcy Warren, a fait don de 100 000 $ à Trump pour sa campagne.
La rivière Missouri et quelques terres autour sont des terres tribales selon des traités passés et la compagnie pipeline viole ces traités.
D’autres compagnies pipelinières mettent en péril et violent les droits des Indiens :
Pipeline le long du Bassin de KLAMATH, les familles Navajo sont déplacer pour faire des mines de charbon, le pipeline d’ALCONQUIN veut passer sous la RIVIÈRE D’HUDSON (les Indiens prévoient d’arrêter les chemins de fer et autres moyens de transport).
Bref, il faut rester vigilant.
Et comme un Amérindien a déclaré: cette bataille n’est pas seulement pour les Amérindiens. C’est pour la vie elle-même! »
Anna
Publié par notre Terre Mère

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s