Suivre l’allure de l’escargot

escargot
Ce matin, j’ai voulu m’asseoir tout simplement sur la « Terre Mère » et moins penser.
Je m’assois sur l’herbe et, juste devant moi, je vois un magnifique escargot qui avance tout doucement sur le sol.

Il monte et descend le long de chaque brin d’herbe, sur la mousse, sur les petites brindilles jonchées sur son chemin.
Il s’adapte à chaque obstacle, son corps se rétracte, s’allonge, se balance sur la gauche, se balance sur la droite, tout en douceur, ses antennes bougent et recherchent au-devant de lui ce qui se présente. Il n’est pas pressé, il prend son temps.

Il me fascine.

Du coup, j’ai l’impression que le temps s’est arrêté et qu’il n’y a plus que nous deux dans le jardin.
Au bout de dix minutes de contemplation, je constate que l’escargot a fait tout un travail : j’ai la tête vide, j’ai lâché prise, je me sens heureuse.
Je rentre le cœur léger.

J’aurais bien voulu aller voir les Himalaya et les paysages grandioses, les lieux de pèlerinage…
Car je rêve d’un endroit où il y a plein d’escargots.
Mais je suis allée dans mon jardin
Et j’y ai rencontré l’univers.
Merci petit escargot.

Ileana

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s