Les abeilles de Ouessant

Ouessant, une île sans agriculture ou presque, juste quelques patates, peu d’insecticides, les abeilles noire s’y sentent bien. Elles sont robustes, aux ailes puissantes pour lutter contre un vent souvent violent, et leu couleur noire absorbe la chaleur du soleil.
Introduite il y a trente ans, ici pas d’acarien « varoa » qui décime ailleurs les abeilles. Ouessant est le seul endroit d’Europe qui ne le connaisse pas.
Leur seul prédateur sont les mouches « brola » qui ne volent pas mais qui se nourrissent de la nourriture servie aux abeilles et dont les larves consomment la cire et le pollen.

abeille-ouessant-7PNG

Deux jeunes apiculteurs indépendants, vivant sur l’île, essayent de faire vivre 12 ruches sans l’aide de l’Etat et ont du mal à supporter la concurrence de l’association « le conservatoire des abeilles noires de Ouessant » qui en a développées 200. En fait, il faudrait plus de fleurs pour permettre à chacun de se développer harmonieusement, mais comme le nombre de moutons diminue et que les champs ne sont plus travaillés, les ronces se sont développées au détriment de la flore locale, et il y a de moins en moins de fleurs à butiner.
C’est sûrement à ce niveau que les habitants de l’île devraient réfléchir.

Si vous voulez soutenir ces amoureux des abeilles, commandez-leur du miel: http://ouessantjardins.wordpress.com/

Publié par notre Terre Mère

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s