Séjour dans un earthship de Taos

Petite introduction au préalable :
D’abord, il faut savoir qu’un earthship est une maison passive, c’est-à-dire indépendante au niveau énergétique et pour l’approvisionnement en eau. Elle est construite avec des matériaux naturels mais aussi recyclés. Comme ils ont aussi généralement leur propre système spécial de ventilation naturelle, ces earthships sont vraiment très agréables à vivre. Ils n’utilisent aucune énergie fossile.
Ces vaisseaux de terre utilisent les ressources locales, notamment l’énergie solaire. Par exemple, les fenêtres sont sur les murs exposés au soleil et le bâtiment a souvent la forme d’en fer à cheval pour maximiser la pénétration de la lumière naturelle. Les murs produisent une masse thermique qui régule naturellement la température intérieure. Les murs porteurs sont souvent faits de canettes recyclées jointes par du béton et enduits par du stuc, un torchis teinté dans la masse à base de chaux. Le toit d’un Earthship est très bien isolé, souvent avec de 20 cm d’un produit d’isolation.
Puis, Daren Howarth et Adrianne Nortje ont construit leur propre earthship en Bretagne en 2009 : http://www.groundhouse.com/

Un séjour dans un earthship est vraiment une expérience spéciale. Les sensations que l’on y éprouve sont très profondes :
« Je me sens tellement complète, une avec moi-même dans cette maison, et tous les gens qui font l’expérience le disent. En plus l’esprit qui règne à Taos est très progressiste, il y a des gens de tous horizons qui se retrouvent ici pour opérer un grand retour à la terre et à la Nature. C’est l’esprit de l’Amérique, il y a un vent incroyable, des ciels à couper le souffle, toujours changeants.
Il y a des buissons de sauge partout dans le désert, hier je me suis fait une tisane, quel goût ! Nous avons un petit voisin, un lièvre qui déguste religieusement les brins d’herbe sauvage, pas du tout effarouché, en fait je crois que c’est nous qui sommes chez lui !! »
Les rencontres y sont exceptionnelles :
« Ce matin, en prenant la voiture, la batterie était à plat, les veilleuses étaient restées allumées depuis hier après-midi. Cela a été l’occasion pour faire la connaissance de nos voisins, un jeune couple du Colorado avec deux enfants et la grand-mère qui aimerait aussi avoir un Earthship à l’avenir. Ils viennent visiter la maison dans une heure. Nous avions programmé d’aller voir une vieille hacienda montrant la vie des pionniers dans les années 1800, mais sur la route nous avons vu qu’il y avait un marché fermier à Taos, donc changement de programme. Là nous avons rencontré une vieille dame de Nice qui vendait des pâtisseries. Une autre dame vendait la laine des lamas dont elle fait l’élevage, elle est également peintre. »

John Nerj est responsable des earthship de Taos. « Biotecture Earthship de Taos » au Nouveau-Mexique, commercialise des maisons autonomes faites souvent de pneus remplis de terre.
Si vous aussi voulez tenter l’aventure, allez sur son site:
http://taosearthships.com/

Le premier vaisseau de terre d’Europe ayant obtenu les autorisations officielles a été construit en avril 2007 dans un petit village normand appelé Ger. Kevan, le propriétaire, assisté de Mike Reynolds, l’inventeur des earthships, plus une équipe de Earthship de Taos ont modifié le style pour l’adapter à un climat européen. Elle est en ce moment en vente pour un peu plus de 133 000 euros, si cela vous dit…

Publié par notre Terre Mère

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s