Et le Cruiser 350 alors?


Si le Cruiser OSR, utilisé pour le colza, a été retiré du marché depuis vendredi par le ministère de l’Agriculture Stéphane, il reste encore le problème du Cruiser 350 servant pour le maïs.

Olivier Belval, président de l’Union nationale de l’apiculture française attend l’interdiction du Cruiser 350 depuis 2008, en fait, depuis que Italie l’a interdit il y a 4 ans. Déjà, la mortalité de leurs abeilles a été divisée par 2 alors que la production reste la même.

80% des espèces végétales dépendent directement de la pollinisation par les insectes. Mais pour être efficace, toutes les autorisations de pesticides de la famille des néonicotinoïdes devraient être remises en question au niveau européen, car ils menacent directement la survie des pollinisateurs.
Il faut aussi rappeler que le Grenelle de l’environnement s’était donné comme objectif de réduire de moitié l’usage des pesticides d’ici 2018.
Il faut donc repenser l’agriculture : abandonner pour de bon les monocultures gigantesques, replanter des haies ou des bosquets autour des surfaces cultivées pour donner un abri aux insectes et créer un microclimat humide.
Tout est encore affaire de comportement du producteur au consommateur.
Visitez ce beau blog sur les abeilles:
http://www.passion-apiculture.com/article-abeille-et-mais-66126620.html
Publié par notre Terre Mère

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s