Cruiser OSR : c’est fini !!

Le Cruiser OSR de Syngenta est un insecticide qui a été longuement accusé de contribuer à la mort des abeilles, espèce essentielle pour les écosystèmes.
L’Agence sanitaire de l’environnement et de l’alimentation vient de rendre aujourd’hui son avis sur sa dangerosité vendredi 29 juin 2012 au ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll. Son étude corrobore les autres et en « évidence un effet néfaste d’une dose sublétale de thiamethoxam sur le retour à la ruche des abeilles butineuses ».
Le ministre vient d’interdire définitivement aujourd’hui le Cruiser OSR suite à l’étude de l’ANSES : »Une publication récente sur l’impact sur le comportement des abeilles de la molécule thiamétoxam, utilisée en traitement de semence pour le colza (et commercialisée sous le nom de Cruiser OSR), a mis en évidence des phénomènes qui n’avaient pas été appréhendés jusqu’alors ».

La revue Agriculture et Environnement s’était indignée le premier juin : « Stéphane le Foll va priver le monde agricole d’une solution de protection de plantes efficace et compatible avec l’apiculture, sur la simple base d’une étude réalisée en partie en laboratoire et dont le dosage est estimé dix fois supérieur à celui rencontré dans la réalité ». Car pour eux les études ne sont pas concluantes car elles ont été basées sur des chiffres dépassant la réalité du terrain.
Comme quoi il faut encore et toujours informer : peut-être ne savent-ils pas que les abeilles meurent…

Article du premier juin : http://www.agriculture-environnement.fr/actualites,12/cruiser-stephane-le-foll-se-moque-de-l-avis-des-experts-de-l-anses-et-de-l-efsa,796.html
Plus sur le Cruiser OSR:https://notreterre.wordpress.com/2012/06/01/la-victoire-des-abeilles-sur-le-cruizer/

 Publié par Notre Terre Mère

Publicités

3 réponses à “Cruiser OSR : c’est fini !!

  1. Excellent – Merci à tous ceux qui ont fait aboutir ce projet –

  2. Pingback: Attention danger, attention Cruiser | NOTRE TERRE MERE

  3. À Mr Le Foll de la Revue Agriculture et Environnement, ce sont les monocultures intensives qui créent la vulnérabilité des plantes. Donc, cessons les monocultures, avant toute chose.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s