Trop de consommation au menu du G8

 
Ce week-end, le G8 va se réunir pour essayer de  voter un véritable plan de lutte contre le changement climatique. Or, les ressources naturelles de la Terre sont surexploitées et la population est de plus en plus nombreuse.

30 ans après le premier Sommet de la Terre tenu à Stockholm en 1972, Rio en 1992 étant le second, a-t-on vraiment tiré des leçons de nos erreurs ?
Selon le rapport biannuel du WWF, World Wide Fund for Nature, la situation est grave. Le directeur général, Jim Leape s’exprime ainsi : « le monde…vit comme si nous avions une planète supplémentaire à disposition. Nous utilisons 50 % de plus de ressources que la Terre ne peut en produire de manière durable, et si rien ne change, d’ici l’an 2030, même deux planètes supplémentaires n’y suffiront pas ».

D’après Jonathan Baillie co-auteur du rapport : « Ignorer ce diagnostic aurait des conséquences majeures pour l’humanité, nous pouvons rétablir la santé de la planète, mais seulement en nous attaquant aux racines du mal : la croissance de la population et la surconsommation », a-t-il ajouté.

Depuis 40 ans, les écosystèmes sont touchés par la pollution, l’urbanisation, la déforestation etc…Les plus atteints sont les écosystèmes tropicaux. La population dans les pays en voie de développement a été multipliée par 4,3 depuis 1961, et leur empreinte écologique a augmenté de 323 % , les pays à revenu moyen, le Brésil, la Russie, l’Inde, l’Indonésie et la Chine, ont augmenté leur empreinte écologique par habitant de 65 % depuis 1961.

Et pour les pays pauvres, c’est encore pire, c’est 5 fois plus que les pays en voie de développement. Parmi ceux-ci, les plus pollueurs par habitant sont : le Qatar, le Koweit, les Émirats arabes unis, le Danemark, les États-Unis, la Belgique, l’Australie, le Canada, les Pays-Bas et l’Irlande.

La population mondiale devrait atteindre plus de 9,3 milliards d’ici 2050. Le rapport propose des solutions pour essayer de réduire les besoins d’énergie et la consommation en général.
Il serait possible de n’être que 8, 1 milliards en 2050 et 6, 2 milliards en 2100, mais cela impliquerait de faire de très gros efforts en matière d’éducation des femmes et de promotion de la contraception, surtout chez les pays émergeants. Or, ils ne pourront pas les faire tout seul. Les sociétés modernes seront-elles prêtes à accompagner cet élan nécessaire d’émancipation des femmes?

Remarque : le G8 regroupe 8 pays parmi les plus puissants : États-Unis, Japon, Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie, Canada et Russie. Cette année seront réunis Barack Obama, Yoshihiko Noda, Angela Merkel, François Hollande, David Cameron, Mario Monti, Stephen Harper, Vladimir Poutine.

Plus sur : http://www.lepoint.fr/science/un-rapport-alarmiste-sur-l-etat-de-la-planete-15-05-2012-1461514_25.php
Publié par notre Terre Mère

Publicités

3 réponses à “Trop de consommation au menu du G8

  1. Loin d’Être Majeure en Décisions , l’Arène des Sourds en perd sa Voie ,
    A l’Hors qu’Au Long sans faire débats , l’Une est Malade dans son Rayon ,
    Lasse de n’avoir comme Solution , qu’Un Changement d’Ere de par Eclats
    Faute d’une Sagesse aux Ayant Droits , au Vu Hélas de leurs Actions .
    ~
    NéO~
    ~
    Becs de l’Une 😉

  2. Il y a un réel danger dans les propos des « bien-pensants » d’occident (les seuls représentés au G8), en épinglant la démographie dans les pays dits « pauvres » (en fait, paupérisés par l’occident) et l’augmentation de leur empreinte carbone… bien évidemment, en partant de près de zéro, il n’est pas difficile d’atteindre des hausses vertigineuses (de 323 % ) dans l’empreinte écologique …
    Mais en faisant parler les statistiques de cette façon, ce qu’on dissimule, c’est le véritable coût écologique des pays occidentaux qui se sont accaparés toutes les richesses et consomment à eux seuls 4 à 5 planètes. C’est à cause de la pauvreté et des disparités outrageantes dans la répartition des bienfaits de notre terre que nous revenons à une moyenne de 2, qui est de toutes façons intenable. De plus, l’origine du fléau est à trouver dans le modèle occidental lui-même, destructeur de l’ordre naturel de la vie, qui est imposé au monde entier.
    Donc l’idée, c’est de RÉDUIRE le train de la consommation boulimique et névrotique dans les pays occidentaux et de permettre à ceux qui ont faim de manger normalement, donc AUGMENTER leur consommation jusqu’à un seuil vivable. Ainsi reviendrons-nous à une conduite sobre, équitable et pérenne adoptée par toute la famille humaine.
    En ce qui concerne la démographie galopante, c’est un faux problème, la planète bien gérée, respectée et honorée, a les moyens de nourrir tous ses enfants.
    ET SURTOUT, si nous revenons à la SAGESSE ET À L’ÉQUILIBRE INTÉRIEUR, la population retrouvera elle aussi son point d’équilibre et s’auto-régulera tout naturellement.

  3. Au Delà de la Sagesse de ses Mots , l’Echo Hélas faute d’Influents .
    N’empêche en Rien le Roi Argent , de faire ses courses en bon Fléau ,
    Nous régalant de par ses Maux , que sont Croissance et Développement ,
    Autrement dit rien de Vivant , Seulement la Bonne Parole du Taux .
    ~
    NéO~

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s