Le réveil du Japon, ou un mal pour un bien

La société japonaise, qui était complètement asservie à sa vie en entreprise, où les hommes se mariaient avec leur compagnie et passaient un contrat avec leur femme, est en train d’opérer un virage culturel et social extraordinaire.
D »abord, ils réfléchissent sérieusement à leur production d’énergie.
– Avant le séisme, il y avait 54 réacteurs en état de marche, aujourd’hui 11.
– Maintenant, 80% de Japonais veulent sortir du nucléaire.

Ensuite, le système D est en train de prendre le relais de cette société ultra conditionnée et totalement esclave de la notion de profit et du besoin de paraître plus que d’être. Il n’y a pas si longtemps, ils étaient toujours « en guerre économique » contre l’Occident.
– réorganisation des journées de travail dans les usines et entreprises pour gommer les pics de consommation
– pause « sieste »
– arrêt des escalators et/ou des éclairages inutiles
– plus de costumes cravates en été qui impliquent la climatisation
– calage des heures de travail sur l’heure solaire
Pour l’instant, la facture pétrolière a progressé de 15,1% en novembre sur un an, et celle du gaz naturel liquéfié de 76% !
Mais les Japonais sont des techniciens et des ingénieurs de génie. Ils vont devoir, malgré eux, devenir les vrais artisans des idées nouvelles en matière d’économies d’électricité rapidement applicables!
C’est avant tout un changement d’état d’esprit dont le Japon avait cruellement besoin.

Publié par notre Terre Mère

Publicités

2 réponses à “Le réveil du Japon, ou un mal pour un bien

  1. On peut dire que c’est un choc qui réveille les consciences.
    Il est certain qu’avec la volonté et la détermination de sortir du nucléaire et de trouver des solutions plus en harmonie avec la nature, des idées nouvelles vont surgir.

  2. Après avoir été un modèle économique très néfaste et rétrograde, de servitude et de néo-féodalité, suivi aveuglément par le monde entier, cela malgré la débâcle des années 90 dont ils ne se sont jamais remis, souhaitons que le Japon ouvrira, pour le monde, la voie vers une réelle évolution cette fois, c’est à dire, en accord avec la nature au sens le plus large : environnement et droits de l’homme.
    Intéressant de constater que par la force des choses, c’est le peuple tout entier qui entraîne ce mouvement, non pas les dirigeants à la conscience totalement obsolète.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s