Crème de jour au dioxyde de titane ?

Les nanoparticules de dioxyde de titane sont des éléments si petits qu’ils peuvent pénétrer le cerveau. Derrière ce nom barbare se cache une réalité très commune : elles sont présentes dans les peintures, les cosmétiques, y compris les bio, jusque dans les crèmes solaires…
Une équipe du Commissariat à l’Energie Atomique (CEA) et de l’Université Joseph Fourier à Grenoble, vient de publier des résultats qui laissent penser que ces nanoparticules de dioxyde de titane (TiO2) « pourrait entraîner leur accumulation dans le cerveau avec un risque de perturbation de certaines fonctions cérébrales ». C’est-à-dire qu’elles pourraient altérer la mémoire en atteignant le bulbe olfactif et l’hippocampe, comme l’étude de 2008 sur les rats l’a démontré.
Comment est-ce possible ?
Ces nano particules s’accumulent dans les cellules endothéliales, créent une inflammation, et finissent par casser la barrière de protection du cerveau appelée hématoencéphalique, réputée impénétrable.
C’est donc l’exposition chronique qui pourrait entraîner leur accumulation dans le cerveau.

Il est clair que l’on utilise une technologie qui déjà nous dépasse, échappe à notre contrôle. En effet, aucune étude à ce jour (et à notre connaissance) n’a étudié les facteurs d’exposition, quantité, forme chimique du composé, ni les vulnérabilités, l’âge, facteurs génétiques ou environnementaux qui pourraient accélérer les effets néfastes des nanoparticules. Remarquons les études de plusieurs fabricants de cosmétiques bio (Melvita, Lavera et Phyto-actif pour sa marque Bioregena), qui montrent que les nanoparticules de dioxyde de titane restent dans la couche superficielle de l’épiderme. Les particules minérales seraient donc éliminées tous les jours avec les cellules mortes. Mais ces analyses ne sont pas faites par des laboratoires indépendants ni ne prennent en comptent les facteurs de risques multiples.
Bref nous sommes en train de créer les maladies du XXIe siècle.

Plus sur: http://www.aromatic-provence.com/blog/715-nanoparticules-de-dioxyde-de-titane-quels-risques
http://www.cea.fr/le_cea/actualites/nano-tio2_et_bhe-66353
Publié par notre Terre Mère

Publicités

2 réponses à “Crème de jour au dioxyde de titane ?

  1. C’est vraiment alarmant… autrement dit, tant que la preuve du contraire n’a pas été faite (par des indépendants), les technologies les plus dangereuses peuvent sévir, à l’abri des belles étiquettes (y compris bio). Pas vu, pas pris. Quelle monde de confusion. Il faut quand même que la vie soit sacrément bien organisée pour qu’on arrive finalement à survivre au milieu de tous ces apprentis-sorciers.

  2. Mais à quoi çà sert de mettre des particules de dioxyde de titane dans des cosmétiques ? Ces scientifiques ont de drôles d’idées !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s