Enterre mon coeur à Wounded Knee

Publié à plus de 5 millions d’exemplaire dans le monde, Enterre mon coeur à Wounded Knee  de Dee Brown nous conte le calvaire des indiens au 19° siècle. L’histoire de ces Amérindiens, venus de plusieurs tribus situées aux quatre coins des Etats-Unis,  et de leur génocide,  est le thème central de ce livre. Sa force, c’est d’être basé sur des ouvrages officiels du Congrès et des Ministères des États-Unis, ce qui lui donne une dimension historique.

Ce roman historique décrit des situations difficiles, poignantes et terrifiantes d’injustice. L’Homme Blanc, dit civilisé en regard des Amérindiens qu’il jugeait sauvages, se montre vide à l’intérieur et dévastateur. Ses traités n’ont de valeur légale que s’ils servent ses intérêts. Les massacres d’Indiens sont parfois  perpétués sans réelle raison.

 Depuis la sortie de ce livre, les tribus ont changé ; elles ont pris conscience, non sans une évidente fierté, de leur passé héroïque. On peut voir chez les jeunes Amérindiens d’aujourd’hui une volonté à protéger leur patrimoine s’affirme. Certains se dotent d’une éducation pour apprendre à se battre avec le droit, l’économie et la politique. Ils ont créé de remarquables groupes artistiques et littéraires dans divers domaines.

Mais du point de vue économique et social, de logement et de santé, trop de ces Amérindiens continuent encore aujourd’hui à vivre dans des conditions déplorables. Trop de torts sont encore à redresser, même si ce livre a contribué depuis sa parution à modifier un les attitudes et les comportements, il reste encore beaucoup de choses à remédier.

Ce livre va changer votre regard sur les USA et vous permettre de comprendre profondément la notion de Karma d’un peuple, c’est-à-dire, celui de l’homme blanc dont la société ne cesse de sombrer dans la violence extravertie ou introvertie. La civilisation occidentale sert encore de modèle pour une meilleure vie. Mais il est temps qu’elle prenne conscience de son passé colonial pour tourner la page à sa barbarie enfouie. 

Dee Brown, Enterre mon coeur à Wounded Knee, une histoire américaine (1860-1890)

Publié par notre Terre Mère

Publicités

3 réponses à “Enterre mon coeur à Wounded Knee

  1. Marie-Sophie

    Merci d’avoir fait la publicité de ce livre!
    Il est important de connaitre les horreurs du passé pour ne plus jamais qu’elles se reproduisent…

  2. C’est vrai, il y a de nombreux jeunes amérindiens qui s’éduquent pour défendre les valeurs de leurs ancêtres. Mais il y en a aussi beaucoup qui s’éduquent pour embrasser le standard blanc, car il apparaît comme le seul salut pour eux tant la pression culturelle est grande.
    Souhaitons que cela change.
    Souhaitons que la philosophie qui fut développée sur cette sublime terre d’Amérique, naturellement pourrait-on dire, soit redécouverte et reconnue comme le nouveau standard: respect de la nature, respect de l’autre, respect des espèces, détachement, non-possession, vie collective, forme d’auto-gestion supervisée par un conseil de sages… c’est très moderne tout çà !

  3. Le pouvoir de fascination du mode occidental est encore si intact dans le coeur des gens. Nombreux sont ceux qui arrivent en Amérique, pensant que leur vie va ressembler à un film de Hollywood. Et pourtant, à bien y regarder, ce modèle devrait faire fuir à toutes jambes. La réalité est à peine différente, paillettes en moins.
    Mais il y a tant de détresse dans le monde, tant de misère matérielle que l’illusion perdure. Espérons que grâce à de tels livres, le grand public prenne conscience du terrible envers de la médaille : misère morale, sociale, déchéance, violence, débauche, vols, crimes… et s’en défie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s