Un peu de ménage dans l’Education nationale

Alors qu’on supprime des postes d’enseignants chaque année, certaines grosses têtes politiques ont une fonction dans l’Education nationale, très bien payée, sans même y travailler !

Il est temps que les multiples fonctions de l’Education nationale apparaissent au grand jour, qui ne sont pas celles des enseignants ni des surveillants qui eux sont directement en contact  avec nos enfants.

Un rapport très sévère de la Cour des comptes, publié en février 2010, a dénoncé ces privilèges datant de Napoléon:

 « C’est une survivance historique injustifiée… Les nominations de certains inspecteurs leur ont surtout permis de percevoir des revenus supplémentaires tout en conservant leur activité antérieure, ou bien d’obtenir une garantie de revenus en consacrant une part notable de leur temps, et parfois même largement prédominante, à des occupations d’ordre privé ou politique. »

Par exemple, pour eux, il n’y a pas de concours, les nominations se font uniquement par décret du président de la République ; certains n’ont même pas de bureau, ils reçoivent une rémunération généreuse de 4 500 euros net par mois.

L’administration a mis fin aux fonctions de plusieurs inspecteurs d’académie de Paris. Mais les « inspecteurs de l’académie de Paris » ne sont pas des « inspecteurs d’académie » tout court. Les premiers, une vingtaine de hauts fonctionnaires, constituent un corps d’élite de fonctionnaires nommés par l’Elysée.

Par exemple, un ancien candidat à la mairie de Neuilly, un secrétaire national du PS et une ex-conseillère de Dominique de Villepin viennent de perdre leur job prestigieux d’inspecteur de l’académie de Paris.  On aimerait bien que cela soit la fin des nominations politiques.

L’Education nationale essaye de faire son ménage, mais une partie des hauts fonctionnaires restera en poste, car déjà titularisés comme inspecteurs d’académie « normaux ». D’autres ont pris leur retraite, préféré changer de voie ou ont été discrètement remerciés.

Plus sur  : http://68.snuipp.fr/spip.php?article2195
Publié par notre Terre Mère

Advertisements

2 réponses à “Un peu de ménage dans l’Education nationale

  1. Merci pour cet article !

  2. Merci de faire la lumière sur ces anomalies. Il est temps que cessent toutes ces petites magouilles entre amis afin que l’administration soit véritablement rendue au service public, dans le cas présent aux enfants. On n’arrête pas de tirer à boulets rouges sur le service public qui sert le public mais on « couvre » le service public qui profite grassement à de petits intérêts particuliers. Le monde à l’envers.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s