« Les premières larmes » ou l’amour de la Lune

« On raconte qu’au début des temps, la mort n’existait pas. Les humains, les animaux et la   vivaient en paix. Ils se parlaient et se comprenaient.

Mais les humains furent pris d’une envie de dominer la nature et les animaux. L’envie grandit, et chacun essaya d’asservir son voisin. …Alors la haine s’installa, la guerre se déclencha, et avec la guerre, la mort arriva.

C’est ainsi qu’un jour, un enfant se retrouva orphelin. C’était le premier orphelin du monde. Il errait seul et personne ne faisait attention à lui. Son cœur était plein de chagrin, mais l’enfant ne pleurait pas, parce que les larmes n’existaient pas encore.

Une nuit, la Lune vit l’enfant. Elle sentit son chagrin et elle descendit se poser devant lui.

– Tu es triste, lui dit-elle. Pleure ! Je te donne le pouvoir de pleurer. Tes larmes laveront ton cœur. Mais il ne faut pas qu’elles tombent sur la terre. La terre nourrit les hommes. Laisse tes larmes tomber sur moi.

L’enfant pleura et ses larmes tombèrent sur la Lune. Son coeur s’allégea. Son visage retrouva le sourire.

–  Je te bénis, lui dit la Lune. Va, les gens s’occuperont de toi.

L’enfant partit d’un pas léger vers les hommes et la Lune remonta dans le ciel en emportant avec elle les larmes de l’orphelin… »

Extrait du conte « Les premières larmes » de Jihad Darwiche, conteur Kabyle d’origine libanaise né en 1951.
Contes de la Méditerranée, Albin Michel 2005
Publié par notre Terre Mère

Advertisements

4 réponses à “« Les premières larmes » ou l’amour de la Lune

  1. A quel phénomène naturel ce conte se propose-t-il de donner une explication ?

    • Ce conte explicatif mélange plusieurs notions: la première est celle de la puissance de l’amour maternel. La Déesse Mère a été associée à la Lune depuis des millénaires. C’est la Lune, comme une mère qui calme les larmes de l’enfant, qui agit ici en Déesse salvatrice de l’humnité à travers l’enfant. L’enfant, en éveillant le sentiment maternel de la Lune tout puissante, fait qu’elle décide d’arrêter la guerre entre les humains pour qu’ils puissent oublier leur haine et s’occuper de l’enfant.
      La deuxième explication concernerait peut-être les différentes formes que l’on voit du relief de l’astre. Elles auraient été creusées par les larmes de l’enfant que la Lune prend en son sein.
      Le mieux est encore d’interroger l’auteur!

  2. c’est pas ça !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s