Lorna Byrne, « Angels in my hair », des anges dans les cheveux,

« Angels in my hair » (ed. Century) de Lorna Byrne est un livre autobiographique que Lorna a écrit avec l’aide d’autres personnes car étant analphabète, elle arrive difficilement à aligner deux lettres ensembles. Elle est entourée d’anges et d’esprits morts depuis sa tendre enfance et raconte comment ils ont été pratiquement ses seuls amis. Quoi qu’il en soit, sa description de la Reine de toutes les âmes ou Mère de Dieu correspond à la description de la Déesse que l’on retrouve dans d’autres parties du monde, notamment en Inde : elle décrit la Kundalini  mais ne semble pas connaître ce symbole universel de l’énergie divine. Voici un extrait qui nous a semblé le plus parlant quant aux archétypes :


« En sortant de la cuisine une serviette à la main, j’heurtai un ange blanc dans le couloir. Elle me dit de venir dans la salle donnant sur la rue et ensuite disparut. Quand j’ouvris la porte de la salle, je vis un autre ange, un ange beaucoup plus puissant et d’une beauté exceptionnelle, debout devant la fenêtre. Elle me sourit. Elle était très, très différente de tous les anges que j’avais vus auparavant. Sa robe était magnifique – rouge ardent et or – Je n’avais jamais vu de robe comme celle-là. Sur la tête, elle portait une couronne exquise et, émergeant du centre de la couronne et s’écoulant sur son corps tout entier, des millions et des millions de fines cordelettes comme des fils de soie étaient tressées ensemble (symbole de la Kundalini, c’est nous qui rajoutons).
Chaque tresse était enlacée avec des diamants et des saphirs de toutes couleurs. Ce bel ange avait des ailes éblouissantes, comme des flammes de feu ondulant en permanence, avec des bijoux étincelants dans les plumes. Je pouvais voir chaque détail avec précision et pourtant je trouve qu’il est très difficile de décrire cet ange incroyable. Elle était unique, parfaite en tous points; chaque partie de son être semblait vivante. Elle était tellement éblouissante, j’ai dû détourner le regard pendant un moment car mes yeux ne pouvaient pas absorber une telle beauté.
Son visage était rayonnant de vie. Elle était parfaite, ses yeux étaient bleus et resplendissaient comme le soleil, mais un milliard de fois plus lumineux. Comment les mots pourraient décrire cela? Tout ce que je peux dire, c’est que lorsque je regardai dans ses yeux, j’y vis tant de douceur, de compassion, de paix et d’amour qui en émanaient ! Je savais que cet ange superbe debout face à moi pouvait tout voir, comme si elle connaissait toutes les particules dans l’univers – quelque chose de complètement hors de notre compréhension humaine. Je tremblais, j’étais en présence d’un tel pouvoir : je fus autorisée à sentir ce pouvoir et à le reconnaître. Il y avait un autre ange qui se tenait à ma droite derrière moi. Je ne fus consciente de sa présence que lorsqu’il dit « Lorna, avance un peu plus loin dans la pièce. »
Je m’avançais de quelques pas, ne pouvant détacher mes yeux de l’ange magnifique qui me faisait face. Je réalisai que les portes s’étaient refermées derrière moi. L’ange magnifique s’avança vers moi en disant avec un sourire, « Lorna, n’ai pas peur ». J’ai senti à cet instant une telle paix et joie en moi.
L’ange poursuivit: « Sais-tu qui je suis Lorna? »
« Non », répondis-je.
« Je suis la Reine des Anges ».
« Voulez-vous dire que vous êtes la Mère de Dieu? » demandai-je ? Je fus choquée, mais sur un autre plan, je savais qui j’étais, mon âme savait, mais mon côté humain en fut très choqué.
« Oui, Lorna, je suis la Reine du Ciel, La Reine de tous les Anges, La Reine de toutes les âmes, Lorna, n’aies pas peur, pose-moi la question que tu as en tête. »
« Reine des anges, je vous ai vue plusieurs fois, vous êtes la Mère que j’ai vue dans le ciel avec un enfant. » Je me suis souvenue comment, enfant, sur la balançoire à Ballymun, les anges m’avaient montré son visage.
« Oui, Lorna, tu dis vrai », répondit-elle. »
« Mon véritable souhait, c’est que vous, la Mère de Dieu, apparaissiez aux yeux du monde entier. » Je pleurais maintenant. « Pour que toutes les haines et les guerres s’arrêtent. Pour que toute la douleur, la faim, toutes les destructions causées par les guerres menées pour les biens matériels, au nom de la religion ou du pouvoir cessent. » Je la regardais en suppliant, les larmes coulaient sur mon visage.  » Le monde a besoin d’un miracle. »
« Lorna, je vais rejoindre le cœur des gens et un jour je vais apparaître et le monde entier me verra comme tu me vois maintenant. »
La Reine des anges me fit un tel sourire, ses yeux rayonnaient d’amour, et l’éclat de la lumière qui l’entourait comme des flammes de feu me toucha et emporta toute ma tristesse. Je lui demandai si je pourrais la revoir encore et elle me dit « oui ». Puis elle disparut.
Je crois que cela se produira. La Reine des Anges est déjà apparue par le passé à des gens, et continue à apparaître dans des endroits différents aujourd’hui, mais seulement pour de petits groupes.  Je crois qu’un jour, la Reine des Anges apparaîtra aux yeux de tous, pas seulement pour certains. Elle n’apparaîtra pas seulement pour un instant fugace, mais restera pendant un certain temps, pour que le monde puisse la voir et la reconnaître. Elle viendra …et ce sera le début d’un changement majeur pour la race humaine. »
Publié par notre Terre Mère
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s