E Coli du bio : la rumeur !

E Coli : Les doutes émis concernant la salubrité des produits biologiques reposaient sur…une étude qui n’existe pas ! C’est Claude Aubert, ingénieur agronome pionnier du bio en France, qui révèle la supercherie dans le Canard enchaîné du 27 juillet 2011.

Dennis Averey, un des principaux opposants au bio et travaillant pour le « Hudson Institute », serait à l’origine de la rumeur prétendant que le bio serait plus favorable au développement des E. coli. La première fois qu’il en est question, c’est dans un article du « New York Times », en 1996. Il faut savoir que l’institut Hudson reçoit des fonds de Monsanto, Syngenta, Dow Agroscience, Dupont, Novartis… Une coincidence ?
Cette rumeur est allée jusqu’à atteindre deux directeurs du CNRS qui ont fait référence à cette prétendue étude pour dire que « les mérites de l’agriculture biologique s’accompagnent inévitablement de risques alimentaires spécifiques ». Bel exemple de désinformation !
« La FNAB estime que les propos tenus par les deux scientifiques du CNRS sur les aliments bio sans référence scientifique portent atteinte à la fois à la filière agriculture biologique et à la crédibilité du CNRS. Elle se réserve le droit d’agir en conséquence. » déclare Dominique Marion, Président de la FNAB.

François Veillerette, porte parole de « Générations Futures » dit à ce sujet :
« Alors que les consommateurs plébiscitent les produits bio, les adversaires de l’écologie et de l’agriculture biologique essayent par tous les moyens de décrédibiliser la bio depuis de longs mois. Les accusations de chercheurs publics reposant sur des rumeurs sont inacceptables. Elles doivent être démenties immédiatement et publiquement. » « Les travaux menés ces dix dernières années montrent qu’il y a plutôt moins d’E. coli et de bactéries résistantes aux antibiotiques dans les produits bio » dt-il aussi.

Tous les coups sont permis pour discréditer le bio et l’idée de respect de la nature que cette démarche soustend, car il commence à fragiliser les intérêts des firmes de la l’agrochimie.

 Plus sur la naissance de cette rumeur qui vient des USA :

http://www.sourcewatch.org/index.php?title=Trashing_organic_foods

Si vous voulez en savoir plus sur un monde sans pesticide allez voir le blog de « Générations futures » :
http://www.mdrgf.org/

Publié par notre Terre Mère

Publicités

3 réponses à “E Coli du bio : la rumeur !

  1. Perfect work you have done, this site is really cool with wonderful info .

  2. Bonjour,
    Je soupçonne fortement l’existence d’une plantation de céréales OGM aux portes de la ZAC de VILLEJAMES à Guérande. Cette parcelle est entièrement close par un solide et couteux grillage et se trouve sur la route de ST ANDRE (Rte D 247) à côté de l’Entreprise INITIAL. Un contrôle de cette parcelle serait sans doute opportun avant le fauchage vers juin juillet.
    Cdt
    JLM

  3. Bonjour, dans le Vaucluse il y a quelques parcelles inaccessible également… Pas de contrôle possible ? Les OGM sont de plus en plus présents j’ai l’impression, malgré le fait que bon nombre de consommateurs refusent de plus en plus cette nourriture trafiqué !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s