L’aspartame fait grossir

Les produits « light » ont envahi les supermarchés. L’aspartame en tête, ils nous promettent de ne pas faire grossir car ils sont moins sucrés. Une chose est sûre c’est qu’ils sont plus chers que les produits habituels.
Qu’en est-il du reste ? Si le terme « light » est encadré par la loi et implique 30% de sucre en moins, tous les autres termes flattant la minceur sont des abus déguisés : confitures « allégées » en passant par les desserts « minceur », entremets « légers », les laitages « pour la ligne », les industriels ne manquent pas d’imagination pour trouver des termes évocateurs. Ils promettent « moins de sucres » sur la couverture : il suffit de retourner l’emballage pour voir que la quantité de sucre est souvent supérieure à un produit dit « normal ». Il existe même des formations à l’hôpital sur la lecture des étiquettes auprès de personnes souffrant d’obésité !

Plusieurs études ont en plus démontré que les édulcorants favorisent l’hypoglycémie. Le cerveau est habitué à décoder la saveur sucrée et il envoie un signal au pancréas pour qu’il sécrète de l’insuline. L’insuline incite le glucose sanguin à être utilisé. Donc, on peut ressentir ensuite une sensation de faim car l’utilisation de glucose abaisse le seuil de la glycémie.

Sans parler du fait que, croyant ne pas grossir, les consommateurs d’édulcorants consomment plus justement !

Un petit détail : quelles sont les études qui ont permis de mettre l’aspartame sur le marché ?
Par exemple, l’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) ne dispose pas des études ayant permis à la Food and Drug Administration (FDA) de fixer la DJA en 1977 à 50 mg/kg/jour (elle est en Europe de 40 mg/kg/jour).
Le chef de l’unité des « additifs alimentaires » de l’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) Hugues Kenigswald écrit : « L’EFSA ne dispose pas du dossier de demande d’autorisation de l’aspartame en Europe qui devait contenir les études (…) ayant été prises en compte lors de l’évaluation initiale de l’aspartame par le Comité Scientifique de l’Alimentation Humaine (SCF) ».

Voilà où nous en sommes, même si la dangerosité de ce produit n’est plus à  prouver…
Plus sur : http://www.jim.fr/en_direct/pro_societe/e-docs/00/01/E9/BE/document_actu_pro.phtml

Voir aussi : https://notreterre.wordpress.com/2011/01/19/nocivite-de-laspartame-en-passe-detre-reconnue-en-france/

http://mili-terre.com/article/24/899/aspartame-dessous-fumant-d-un-poison-en-vente-libr.htm
Publié par notre Terre Mère

Advertisements

Une réponse à “L’aspartame fait grossir

  1. TRÈS intéressant
    enfin une preuve que les sodas, même s’ils sont sans calories, peuvent être nocifs..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s