Hymne à la féminité


Je fus élevée comme une petite fille dans ce monde
Des grelots attachés aux pieds, une femme en devenir, pensait-on
La vie continua et bientôt, juste comme pour la fille d’à côté,
La jeunesse arriva, apporte son lot de découvertes ignorées
L’esprit alors lentement s’assombrit du monde trompeur
Et le cœur battit plus vite que les petits grelots d’or ….

Rien à arrêter, rien à entendre, aucun homme n’osa s’approcher ….
Juste une promenade intellectuelle qui ne savaient que lever les pieds
Le monde rempli d’hommes dérangeait mon orgueil, mon ego de féminité 
Une simple pensée que mon « moi » ne pouvait pas abandonner
Jusqu’à ce qu’un beau jour, je m’arrêtai devant le  miroir qui m’avait esquissée
reflétée, mais étrangement pas de petites clochettes en vue. …

Mais une image, sombre, ni femme, ni homme, en partie animale;
La douleur était vive à l’intérieur, je sentis les grelots, en train de s’effondrer:
Lorsque soudain une main caressa le coeur de ma fontanelle:
Je me suis réveillée, et retrouvée gisant de nouveau devant le miroir
Craignant de faire face au féroce moi, une tension entre moi et moi-même
Mais il révéla ​​une vision au-delà de ma conception humaine
J’étais là, le «vrai» moi et les petits grelots scintillant sur mes pieds … ..

Une sœur, une épouse, une amie, une tante, une mère embrassait votre volonté
Chaque petite cloche sonnait pour moi haut et clair
Un toast à la féminité intérieure, jusqu’à ce que mon cœur soit pacifié !
Bien que la main qui caressa et moi et mon coeur
Fut allée vers une autre manifestation, une autre dimension, au-delà
Les petits grelots vinrent à moi, ceux que j’avais perdus et avais retrouvés
Et ils trouvèrent tant aux pieds que dans mon cœur, leur désignation ….

Car maintenant, je suis plus une femme, je suis toujours intériorisée,
Et c’est là que réside mon voyage ainsi que ma destination!
Lavanya

 

En Inde, les bracelets de cheville sont des bijoux aux multiples fonctions et accompagnent la femme à plusieurs étapes de sa vie : ils sont synonymes de féminité pour la jeune femme, leur tintement éloigne les mauvais esprits et protège ainsi celle qui les porte ; le bébé, en entendant ce tintement, sait toujours où se trouve sa maman.

Publié par notre Terre Mère

Publicités

Une réponse à “Hymne à la féminité

  1. j’aime! et tu m’as appris qq chose là avec le bracelet de cheville! quelle bonne idée je trouve!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s