L’esprit d’équipe des oies sauvages

Les oies sauvages ont beaucoup de choses à nous apprendre, elles migrent et traversent d’immenses territoires, mais comment font-elles pour accomplir un tel voyage ?

Elles volent et leur vol collectif a la forme d’un V. Cette façon de faire augmente leur efficacité de 71 % par rapport au vol d’une oie solitaire.
Première leçon : partager une même direction et agir en équipe nous amène plus rapidement à destination.

Quand une oie quitte la formation en V, elle ressent plus fortement la résistance de l’air et la difficulté de voler toute seule. Alors elle essaye de rejoindre rapidement le groupe pour tirer avantage du pouvoir de la volée.
Deuxième leçon : en restant à l’unisson avec ceux qui avancent dans le même sens, il faut fournir un moindre  effort pour y arriver.

Lorsque le chef de la volée se sent fatigué, il quitte sa place pour se mettre à la fin de la formation en V, et une autre oie prend le commandement.
Troisième leçon : il faut partager le commandement, avoir un respect envers chacun tout le temps, combiner nos talents et nos ressources.

Les oies caquètent pour encourager celles qui sont en première ligne et ainsi gardent la même vitesse de vol.
Quatrième leçon : lorsque l’on s’encourage mutuellement, on progresse mieux. Les mots d’encouragement motivent toujours ceux qui les entendent et ceux qui les disent.

Lorsqu’une oie est blessée, malade ou trop fatiguée, et qu’elle doit quitter la formation, d’autres oies quittent aussi le groupe pour l’accompagner dans son vol. Elles la protègent, l’aident à voler et restent avec elle jusqu’à ce que l’oie malade meure ou soit capable de rejoindre le groupe. Elles retournent alors à leur groupe ou créent une nouvelle formation en V.


Cinquième leçon : restons solidaires, quoi qu’il arrive, surtout en temps de difficultés. Si nous arrivions à rester unis, dans un même esprit d’équipe, sans s’attarder sur nos différences, nous pourrions réussir bien mieux à l’instar de ces oies qui avancent ensemble.

Publié par notre Terre Mère

Publicités

15 réponses à “L’esprit d’équipe des oies sauvages

  1. Très souvent des oies passent au dessus de chez nous en chantant, je trouve toujours cela magique dans cet espace, j’adore ce moment.

    Guy

  2. Bonjour

    Je viens de voir passer des oies sauvages juste au-dessus de notre terrasse en plein apéro des 11 ans de ma fille. Quelle émotion !! Le temps de sortir l’appareil photo (et de remettre la carte dedans), elles étaient déjà loin…
    Je ne les ai vues que qqes secondes, j’ai hésiter à les suivre en voiture… elles volent à quelle vitesse?

  3. Bonjour,

    Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.

    Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

    La Page No-1: LES OIES SAUVAGES !

    L’ÉCONOMIE DES PAYS ASIATIQUES ?

    Cordialement

    Clovis Simard

  4. L’Esprit d’Equipe; une belle leçon à méditer

  5. Article intéressant. Par contre, vous ne me ferez jamais croire que votre seconde photo est celle d’une oie. Ca m’a tout l’air d’une grue.

    • Je ne suis pas spécialiste des oies ni des grues, mais c’est vrai que la photo est très proche de celle d’une gure en plein vol. Merci de cette remarque, je vais la changer.

  6. Pingback: Doit-on avancer seul ou en équipe ? | Blog du Laboratoire Citoyen (Valence 26)

  7. je viens de voir passer une centaine mais où vont elles?

    • Les oiseaux migrent lorsque leur nourriture n’est plus suffisante et que le climat devient trop froid. Ils s’envolent en groupe une fois qu’ils ont accumulé suffisamment de réserves de graisse : c’est la migration. Pour les oies sauvages, chaque année, c’est environ 3000 kilomètres à parcourir pour atteindre leur destination d’hivers. Elles viennent du nord de l’Europe et vont jusqu’à la pointe sud de l’Espagne. Elles volent 10 heures d’affilée et avancent de 600 kilomètres à la fois. Elles partent de octobre à décembre, une fois que les jeunes oiseaux ont assez grandi. Elles reviendront dès la fin janvier!

  8. bonjour j’ai vu les oies, c’était pas les mêmes que d’habitude, blanche avec l’extrême bout des ailes noir, depuis le 20 janvier. Donc ça veut dire que l’ hiver est fini ?

  9. a j’oubliais, j’habite l’ouest de la france et les oies allaient en direction du nord est

  10. je viens de voir, ce matin des oies en V….une cinquantaine environ passer sur ma maison, puis prendre le vent ascendant et monter, monter…très vite, et elles se sont perdues dans les nuages……merveilleux, tous simplement..j’habite dans le var, à la londe-les-maures

  11. Par qui a été prise cette photo ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s