Connaissez-vous Didier Raoult ?

Le professeur Didier Raoult est un scientifique de renommée internationale. On lui a décerné le grand prix de l’INSERM en 2010 pour la découverte que lui et son équipe ont faites sur les virus géants.
C’est une personnalité aussi originale qu’attachante. Cancre à l’école, avec 2 redoublements à son actif, il quitte le lycée pour passer son BAC en candidat libre. Son BAC en poche, il décide d’être marin de profession, puis après un an, entame des études médicales à la demande de son père, lui-même biologiste un peu excentrique. La pomme ne tombe jamais bien loin de l’arbre.

Pour lui, la sélection scolaire et l’obligation de se choisir une direction professionnelle dès 16 ans est une atteinte à l’intelligence de l’enfant en développement. Tout le monde peut changer, il en est l’exemple type et sa démarche scientifique va dans le même sens : contre les dogmes.
Pourquoi s’est-il intéressé aux virus ? Il a pris cela comme un défi, car personne ne voulait en Europe s’y attarder : il a choisi les plus difficiles à cultiver, ceux qui ne semblaient pas être importants. Et puis, ces recherches ont été guidées par le hasard, comme tout grand scientifique d’ailleurs, par une sorte de destinée qui l’a emmené à travailler sur des maladies dues à des bactéries qui vivent dans des cellules et dans des virus.
En fait, on a longtemps pris ces virus pour des bactéries jusqu’à ce que Didier Raoult ne les identifie.
Didier Raoult ne croie pas aux théories scientifiques. Les épistémologistes le disent : c’est une science révolutionnaire qui peut changer l’approche scientifique et donc l’approche des virus.
On connaît aujourd’hui 10 fois plus de bactéries qu’il y a 15 ans grâce à la technologie qui ne cesse de progresser. Le monde invisible change sous nos yeux : des bactéries construisent du calcium que l’on pourrait utiliser un jour pour reconstruire les os. Notre organisme héberge une centaine de microbes aux interrelations complexes. C’est l’assemblage des microbes qui peut changer notre corps. Leurs relations entraînent des maladies.
Donc nous n’avons plus la vision de Pasteur, qui voyait un microbe agissant sur un homme, mais c’est un terrain, un environnement de microbes et leurs alliances qui peuvent nous rendrent malades.

De même, Darwin est devenu un symbole de la pensée occidentale, c’est un post-créationniste car il une vision linéaire de l’évolution. Or, il existe une mosaïque de choses qui naissent et agissent ensemble au niveau de l’infiniment petit. Notre vision de la science doit changer. Un autre exemple : on a longtemps cru à la disparition de l’homme de Neandertal au profit de l’homme de Cro-Magnon ; or, on sait depuis 6 mois que le premier a été assimilé par le second.

Cette vision du monde par cette nouvelle approche de la science nous montre que notre organisme est un terrain où vivent en équilibre des virus et des bactéries et que c’est un déséquilibre qui entraîne la maladie. D’où l’intérêt de trouver dans les nouvelles thérapies et approche de vie, une hygiène de vie qui nous aide à maintenir cet équilibre, au-delà du stress ambiant. Les anciennes religions l’avaient intégré pragmatiquement et sans conscience, elles qui ont toujours prôné le juste milieu.

A notre stade d’évolution, nous en sommes à l’époque où nous allons devenir conscients de tous ces mécanismes. Pour nous, à notre Terre Mère, ce sont les scientifiques comme Didier Raoult qui font avancer la conscience, même si lui n’en parlerait pas en ces termes.

Didier Raoult, chef de l’Unité de Recherche en Maladies Infectieuses et Tropicales Emergentes (URMITE) de Marseille,

Publié par notre Terre Mère

Advertisements

Une réponse à “Connaissez-vous Didier Raoult ?

  1. Voilà qui est fort intéressant. Merci de parler de ce livre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s