Poids des femmes et rapport à Dieu

Le livre de Marianne Williamson, pas encore traduit, A course in weight loss se prête à mélanger les problèmes de poids avec notre relation au divin, Il a met en avant une approche plus spirituelle pour guérir les problèmes psychologiques qui s’expriment par un dérèglement de notre façon de manger. que le de Geneen Roth.

Il est décomposé en 21 leçons, intégrant des techniques aussi variées que l’écriture pour se motiver ou la visualisation pour renforcer la confiance en sa propre réussite : « Vous êtes ici pour aimer et être aimé, et l’âme le sait intuitivement, de par dans sa nature intelligente. Acceptez la magnificence de votre fonction, et votre intelligence spirituelle allumera l’intelligence de votre corps. Comme votre mental se souvient des fonctions naturelles, les cellules de votre corps se souviendront des leurs. Vous ne serez plus soumis à vos compulsions, vous deviendrez le maître de votre vie…»

En fait, ce livre ainsi que celui de Geneen Roth qui est traduit par Les femmes, la nourriture et Dieu, sont le reflet d’un courant de pensée aux Etats Unis.

Par exemple, deux études scientifiques se sont intéressées aux problèmes de poids des femmes afro-américaines. La première, celle des docteur Djuric Z et Mirasolo J, a mis en évidence en juin 2009 que des coatching religieux ou spirituels ont aidé à mieux manger des femmes ayant survécu à un cancer du sein.

De même, les scientifiques Dodani S, Fields JZ. en 2010, ont démontré que que l’adoption d’un mode de vie en accord avec la religion aidait ces femmes afro américaines susceptibles de développer du diabète, à à perdre du poids.

Les femmes afro américaines sont malheureusement plus susceptibles d’être en surpoids, car elles ont en général un niveau socio-professionnel inférieur aux femmes blanches, un salaire plus bas ou sont exclues d’un cercle communautaire à cause de faibles revenus.

Mais Ayers JW, Hofstetter CR se sont aussi posé la question de savoir si les femmes obèses ou en surpoids d’origine coréenne de Californie, pouvaient réguler leur poids à la suite de pratiques religieuses.

En fait, il semblerait que les femmes américaines marginalisées par leur couleur de peau ou leur origine ethnique, noient leur difficulté de vivre dans la nourriture. 

On pourrait dire que les femmes souffrant d’obésité ou de surpoids souffrent aussi de solitude. Donc, il semblerait que ces scientifiques aient plutôt mis en évidence la force du lien social dans la perte de poids, qu’il soit lié à des pratiques religieuses ou pas, plutôt qu’un lien intérieur qui caractérise la communication personnelle avec Dieu.

Etre dans un groupe partageant les mêmes pratiques religieuses a l ‘avantage de replacer l’individu dans un ensemble et de lui attribuer une place significative pour lui et les autres. C’est un mécanisme de communication, un pas vers l’extérieur. Le rapport à Dieu est un acte individuel qui implique une intériorisation et une démarche d’introspection, ce qui est difficile pour quelqu’un qui refoule ses sentiments et ses paroles à l’intérieur de son corps sans arriver à se les formuler clairement.

Mais peut-être qu’un peu de ces deux mouvement, intérieurs et extérieurs, sont la clé de cette libération de la parole qui se traduit par une diminution de l’envie de manger. Plus sur: Ayers JW, Hofstetter CR, et al. Can religion help prevent obesity? Religious messages and the prevalence of being overweight or obese among Korean women in California, J Sci Study Relig, 2010;49(3):536-49.-Dodani S, Fields JZ. Implementation of the fit body and soul, a church-based life style program for diabetes prevention in high-risk African Americans: a feasibility study, Diabetes Educ, 2010 May-Jun;36 (3):465-72. http://www.marianne.com Publié par notre Terre Mère

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s