L’enfance selon Gilles Porte


Picasso disait « j’ai passé ma vie à essayer de redessiner comme un enfant. » A la recherche du temps de l’innocence perdue… Ce sont des mots qui ont inspirés Gilles Porte dont le dernier film « Dessine-toi » sort en salle demain ce mercredi 26 janvier 2011. Il aurait du rajouter « de moins de six ans » dit Gilles Porte, car dès 7 ans, les dessins sont déjà structurés et modelés par l’apprentissage scolaire. Ils ne reflètent plus donc la vision naturelle et brute qu’un enfant se fait de lui-même.

Gilles Porte a passé six ans à arpenter les 5 continents afin de revenir avec un receuil plein de photos d’enfants du Bénin, du Shri Lanka, de la Moldavie, du Canada…. La consigne donnée dans 33 langues était : « dessine-toi comme tu veux, en prenant le temps que tu veux. « 
Ce « projet fou » vient d’aboutir à un long métrage mettant en scènes des milliers enfants en général de moins de six ans, ou du moins non scolarisés. Remarquez à quel point l’environnement fait partie intégrante d’un petit, car souvent les dessins représentent des groupes de personnes plus qu’un « bonhomme ».

Publié par notre Terre Mère

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s