Le Livre Rouge, de C.G. Jung

La publication d’une nouvelle oeuvre de Carl Jung, le psychiatre suisse et le psychologue qui mourut en 1961, est un événement extraordinaire !
Le Livre rouge est un magnifique ouvrage d’art dont l’original est exposé au Musée Rubin à New York. Carl Jung l’a écrit en gothique et l’a illustré (écrit en allemand avec une traduction en anglais).
Jung a passé 16 ans à travailler sur ce livre, de 1914 à 1930, qui, selon lui, est sorti de sa « confrontation avec l’inconscient ». Il n’y a pas de point final, ce n’est qu’un ensemble de textes inachevé. Il développe sa théorie de l’individuation, et comment la personnalité est partagée entre un ego, l’existence consciente, et le Soi, la personnalité totale, y compris l’inconscient. Le Livre Rouge montre son propre processus d’individuation.

Jung rencontre de nombreuses personnalités du monde inconscient de son esprit. L’un des plus importants est Philémon, qui représente une sorte de gourou intérieur ou sage, dont Jung est venu à considérer comme l’auteur des prophéties de son « Livre Rouge ».

Philémon et les autres personnages qui se révèlent à son inconscient, sont les composantes d’un Inconscient Collectif, le niveau profond de l’esprit qui est commun à toute l’humanité: ce sont des archétypes, des symboles universels.

Jung n’a jamais été très clair quant à son désir de publier ce livre, peut-être en raison des conséquences sur sa réputation scientifique et médicale, car c’est un livre intimiste qui révèle les secrets les plus profonds de son âme.

En 2000, la famille a décidé qu’il devrait être rendu public. Sonu Shamdasani, un célèbre érudit jungien, a été choisi comme rédacteur en chef et produit une longue introduction au Livre Rouge.

Ce travail peut être considéré comme l’autobiographie spirituelle de Jung, car c’est le cheminement d’une recherche personnelle des différentes composantes de sa propre personnalité, pour faire ressortir ce qui est universel chez l’homme. Parfois avec douleur, il a plongé en lui et en ses rêveries pour comprendre la relation de l’individu à la société et les effets psychologiques du christianisme, afin de mieux aider à guérir les maux psychologiques de ses semblables.

La découverte de ce livre changera certainement la perspective que l’on a eu jusque là sur l’œuvre de Jung.

Une version en Anglais est sortie en 2009
La version française devrait sortir au premier trimestre 2011 chez Albin Michel. Publié par notre Terre Mère

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s