La technique de D. Francis Kéré

D. Francis Kéré est né à Gando au Burkina Fasso en Afrique. Il avait déjà réparé la vieille école de son village avant de partir pour l’Allemagne, mais un an plus tard, tout le travail était à refaire ! C’est ainsi qu’il a acquis une sensibilisation à la durabilité et décidé d’améliorer le matériau traditionnel.

Il a donc introduit quelques inventions qui se sont révélées très efficaces:
– ajout de ciment à la terre à raison de 6 % pour en augmenter la solidité
– moulage et compression de la brique dans une petite machine de sa propre invention opérée par deux ouvriers.
Résultat : une plus grande uniformité des briques qui rend des murs plus lisses et plus compacts, ce qui augmente leur résistance aux éléments.

Neuf ans après l’achèvement de sa deuxième école bâtie cette fois-ci selon sa nouvelle technique, le bâtiment est toujours dans un état impeccable. C’est la preuve que les techniques durables appropriées aux conditions locales peuvent produire une architecture, non seulement d’un coût inférieur, mais de bien meilleure qualité.

Par ailleurs, ce pays est l’un des plus pauvres au monde, et l’analphabétisme concerne plus de 2/3 de la population. On comprend facilement pourquoi  l’école de Gando a été acclamée par les villageois ! De trois enseignants, ils sont passés à neuf.

Une maison pour les enseignants (en photo) a été ajoutée à cet ensemble et la bibliothèque est en cours d’achèvement. Un centre pour femmes devrait être mis en route.

Signalons aussi que de nombreux hommes du village, ainsi formés, ont trouvé du travail sur d’autres chantiers de construction.

Il faut saluer l’initiative de l’association « une pierre pour l’école de Gando » qui a véritablement permis aux villageois de prendre leur destinée en mains.
Merci à Marie Odile
Plus sur l’association :http://www.fuergando.de/fr/home.html

Publié par notre Terre Mère

Publicités

2 réponses à “La technique de D. Francis Kéré

  1. La technique q’uil emploi semble être la BTC (Brique / Bloc de terre Crue / Compressée). On peut rajouter de la chaux à la place du ciment aussi, afin de stabiliser les briques. Ensuite, de bonnes bottes et un bon chapeau, et le bâtiment est ainsi plus résistant aux intempéries. Belle initiative, et très beau résultat !
    http://alternativeslibresblog.wordpress.com/brique-de-terre-crue-b-t-c/

  2. Merci de votre commentaire. Cela ressemble effectivement à la brique de terre compressée appelée BTC c’est à dire « bloc de terre comprimée ». C’est une brique en terre crue très dense car elle est produite par une presse mécanique. C’est une version actuelle des anciennes briques moulées ou adobes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s