Connaissez-vous Diébédo Francis Kéré ?

L’architecte Diébédo Francis Kéré est un fervent défenseur d’une architecture durable, avec une approche écolo et solidaire.
Il a été d’abord un artisan charpentier à Ougadougou au Burkina Fasso. Puis il étudie l’architecture en Allemagne. 

L’association  « Schulbausteine fuer Gando » ( Une pierre pour l’école de Gando) a germé dans la cafétéria de l’université : « Se retrouver entre copains à cet endroit habituel pour boire un café,  discuter et  vouloir changer le monde, c’était beau. Mais comment  le faire, c’est toujours la question. J’ai donc réussi à convaincre mes copains étudiants qu’au lieu de prendre une deuxième tasse de café, mieux vallait contribuer à la construction d’une école à Gando ».

Aujourd’hui, son association compte une trentaine de membres et de nombreux bénévoles. Ceux-ci développent de nombreuses initiatives permettant de financer les projets de construction d’écoles et les prises en charges des élèves.

Il devient lauréat 2009 du « Global Award for Sustainable Architecture » pour son projet d’école à Gando, ce qui le fait connaître aux yeux du grand public.

Dans son village natal de Gando, il a eu l’idée de créer une école à partir des matériaux traditionnels locaux : du bois et de la brique séchée très compressée. Mais il sait aussi que le secret de la réussite passe par l’adhésion de la population à son projet.

Il enseigne alors les techniques de soudure et de construction de briques à l’ensemble des villageois. Tout le monde participe à l’entreprise, des femmes en passant par les enfants, jusqu’aux anciens.
Diébédo Francis Kéré a réussi à sensibiliser les villageois à la lutte contre le danger climatique.

Mais il n’en est pas moins toujours soucieux d’intégrer une architecture « durable » dans des lieux ou les populations ont peu de moyens.
S’il suit les règles traditionnelles de la construction en terre, il trouve des idées novatrice pour l’aération par exemple, et arrive à construire dans des conditions difficiles. C’est pourquoi il a aussi l’intention de poursuivre des projets identiques en Inde et au Yémen, qui ont en plus l’avantage de permettre l’alphabétisation des enfants non scolarisés.

Plus sur son blog: http://www.kere-architecture.com/index.html

ou sur l’association :http://www.fuergando.de/fr/home.html

Cet architecte est présenté en ce moment à l’exposition au MOMA (Musée de l’art moderne) sur « la nouvelle architecture d’engagement social »,   du 3/10/ 2010 au 3/01/ 2011:  http://www.moma.org

Idée proposée par Marie Odile
Publié par notre Terre Mère

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s