La religion selon Khalil Gibran


La communauté humaine n’est qu’une : c’est un être collectif une famille pensante qui ne peut avancer en se coupant tantôt un bras, tantôt une jambe, mais qui doit rassembler tous ses membres en un seul élan.

« Et un vieux prêtre dit : parle nous de la religion. Et il dit : ai-je aujourd’hui parlé de quelque chose d’autre ?
La religion, n’est-ce pas tout acte et toute réflexion ?
Et ce qui n’est ni acte ni réflexion mais un étonnement et une surprise toujours naissant dans l’âme, même lorsque les mains taillent la pierre ou tendent le métier.
Qui peut séparer sa foi de ses actions ou sa croyance de ses occupations ?
Qui peut étendre ses heures devant lui, disant, « ceci est pour Dieu et cela pour moi-même ; ceci est pour mon corps et cela pour mon âme » ?
Touts vos heures sont des ailes qui battent à travers l’espace d’un moi à un moi….
Votre vie quotidienne est votre temple et votre religion. Lorsque vous y pénétrez, prenez tout votre être avec vous…Et prenez avec vous tous les hommes : car en adoration vous ne pouvez voler plus haut que leurs espérances ni vous abaisser plus bas que leur désespoir…»

Khalil Gibran, Le Prophète, Casterman, 1956
Peinture:http://godmd.artblog.fr/301216/arbre-hommes-feu-ou-arbre-de-vie/

Publié par notre Terre Mère

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s