L’Amflora: son invasion a commencé

Aujourd’hui, pour la première fois depuis 12 ans, la C.E. vient d’autoriser la culture dans l’UE d’un OGM : la  pomme de terre Amflora.

Un seul OGM avait jusqu’ici été autorisé en 1998 dans l’UE: le maïs MON 810. Sept pays : la France, l’Allemagne, l’Autriche, la Grèce, la Hongrie, le Luxembourg et la Pologne ont réussi à interdire sa culture, vu le risque de contamination pour les cultures traditionnelles et biologiques.

L’Italie et l’Autriche ont immédiatement protesté. Le député européen José Bové a annoncé : « La Commission Européenne doit sortir de sa tour d’ivoire…et entendre enfin les citoyens qui ne veulent pas d’OGM».

 Greenpeace souhaite que la France utilise «la clause de sauvegarde prévue dans la réglementation européenne pour protéger son environnement et la santé de ses citoyens» comme en 2008 contre le MON 810 (comme 5 autres pays l’avaient aussi fait dont l’Allemagne).
L’Amflora, est développée par le groupe allemand de chimie BASF, est destinée à la production d’amidon pour l’industrie du papier en Suède. Mais  ses «sous-produits pourront être utilisés pour l’alimentation animale», a encore précisé le commissaire européen !

BASF évalue à entre 30 et 40 millions d’euros par an les revenus qui seront dégagés par l’Amflora.

Plus sur : Leparisien.fr

Publié par notre Terre Mère

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s