Un nouvel ennemi des abeilles

Le frelon asiatique, au joli nom de Vespa Velutina, gagne du terrain en France et a déjà colonisé un tiers du territoire.

Ce frelon est un prédateur d’abeilles butineuses, il les guette puis les attaque en plein vol, ou fait le siège de la ruche pour les cueillir au passage. Même si elles arrivent à se défendre collectivement contre l’agresseur,  cette guerre affaiblit la ruche, les ouvrières délaissant l’approvisionnement pour combattre.

En réduisant les populations des butineuses, c’est tout l’ensemble du processus de pollinisation qui est réduit ainsi que la biodiversité végétale en général. En plus, le frelon asiatique aime les fruits mûrs, et donc parasite aussi les vergers.

Mais il représente aussi un danger pour l’homme : crises cardiaques rares mais réelles, hospitalisation de pompiers intervenant sur des ruches. Il  empêche les arboriculteurs d’effectuer leurs récoltes de peur d’être piqué.

Le gouvernement n’a pas encore vraiment mesuré l’ampleur du problème. Et puis que faire ?

Depuis le début de cette année 2010, le ministère de l’Environnement a décidé d’étudier les possibilités de lutter contre ce fléau.

Cependant, « Les apiculteurs se sentent abandonnés et désespérés face au carnage effectué par les frelons. » dit Henri Clément, le président de l’UNAF

Publié par notre Terre Mère

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s