Le Panga, poisson de la mondialisation

Le Panga, c’est nouveau, c’est exotique, c’est inconnu même des poissonniers, mais c’est bon marché !

Le Panga ou poisson chat est produit à grande échelle dans le delta du Mékong au Vietnam. Il atteint 1 mètre en aquaculture mais jusqu’à 3 mètres à l’état sauvage.
Dans la nature, ce poisson a une reproduction sensible et difficile à l’égal du saumon qui doit revenir à sa source pour frayer.

Qu’à cela ne tienne ! Un astucieux scientifique a découvert que les hormones provenant de l’urine de femmes enceintes, une fois séchées puis injectées aux poissons femelles, pouvaient déclencher la pontes des alvins !
Ce chercheur a recueilli ces urines humaines chargées d’hormones, les a déshydratées et a mis au point des doses (vendues environ 1€) administrables par injection aux femelles Panga : résultat , elles produisent environ 500 000 alvins par ponte.

L’élevage des poissons est ensuite industriel : dans de grands parcs sur le Mékong, on les nourrit de farine animale importée du Pérou, mélange de cadavre de poissons, de manioc, et de soja (OGM ? Qui pourrait le dire ? ) et d’autres céréales.
Rien à voir bien sûr avec l’alimentation de l’animal sauvage, même si dans la nature, le panga étant une espèce omnivore, il se nourrit aussi de divers animaux aquatiques .

Ce poisson vendu à prix discount est un véritable produit de la mondialisation : transgression des lois naturelles, aucune traçabilité de l’alimentation, commercialisation à grande échelle, distribution gourmande en pétrole donc en émission de CO2.
Plus sur : aquarium-asia.over-blog.com/article-34221883.html

Publié par notre Terre Mère

Publicités

Une réponse à “Le Panga, poisson de la mondialisation

  1. bonjour;
    pour les diabiteque est ce que le ponga n a pas de danger sur leur sante

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s