Quel est le comble du vigneron ?

Le Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures a été assigné par la Fédération Nationale des Producteurs de Raisins de Table (FNPRT). Ils lui reprochaient d’avoir analysé des vins français et surtout d’avoir trouvé des pesticides à l’intérieur ! 

La FNPRT a demandé 500000 € de dommages à ce groupement de défense des consommateurs pour avoir publié leurs résultats d’analyses, qui selon eux, représentaient un  manque à gagner.

Des pesticides dans le vin, oui, mais qu’on en parle, pas d’accord!

Finalement, quelle morale doit-on en tirer ? Peut-on trafiquer  du moment qu’on ne se fait pas prendre ? Ou bien doit-on faire du bon travail d’artisan ?

Voici la réponse :  ce mercredi 11 février,  la FNPRT a été condamnée pour procédure abusive.

«Nous nous félicitons de ce jugement qui légitime totalement le travail du MDRGF et notre droit à réaliser et publier des résultats d’analyse de pesticides contenus dans des produits alimentaires. …

Enfin, nous souhaitons que les producteurs de raisins de table retrouvent la voie du dialogue. Nous nous tenons à leur disposition pour travailler ensemble sur les techniques agronomiques qui permettront de concilier productions et préservation de l’environnement et de la santé, conformément aux objectifs du Grenelle de l’environnement.»
F. Veillerette, Président du MDRGF

Plus sur le site du www.mdrgf.org
Réponse : ne plus tirer du vin mais tirer sur les écolos
Publié par notre terre Mère

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s