Connaissez-vous Esther Duflo?

Esther Duflo est économiste, spécialiste du développement, directrice du Laboratoire d’action contre la pauvreté Abdul Latif Jameel, professeur associé au Collège de France pour l’année 2008-2009, chef de laboratoire au célébrissime MIT, le Massachusetts Institute of Technology de Cambridge (USA). Bref, depuis dix ans, elle partage sa vie entre les États-Unis, la France et déplacements sur le terrain. On ne compte plus ses publications, ses titres et ses fonctions, malgré son jeune âge de 36 ans.

Autant professeur qu’activiste sur le terrain, elle anime par ailleurs un réseau d’ONG et n’hésite pas à lever des fonds et financer ses enquêtes sur le terrain : « aujourd’hui, les systèmes officiels d’éducation et de santé sont, dans une large mesure, le produit de l’imagination de bureaucrates et d’experts qui n’ont de rapports directs ni avec les besoins des personnes, ni avec les réalités du terrain. »

Elle a « détourné » la méthode scientifique des essais cliniques, avec groupes tests et groupes témoins, pour évaluer les programmes de lutte contre la pauvreté : évaluer les résultats scolaires d’enfants d’Afrique ou d’Inde, la distribution de moustiquaires pour enrayer le paludisme, le micro-crédit, l’aide au développement agricole…

Avoir des outils pour mesurer l’efficacité d’une action semble une nécessité absolue, maintenant que nous allons devoir réfléchir à l’humanitaire en termes de développement durable et de respect de l’environnement, sans esprit colonialiste.
Publié par notre Terre Mère

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s