Copenhague, neuvième jour, tensions

Il est de plus en plus difficile d’entrer dans le centre des négociations, le Bella Center : 90 places pour les négociateurs des ONG sur 20 000 personnes acréditées. Et le week-end prochain, une quarantaine de chefs d’Etat va se réunir sans les autres conférenciers…

Bernaditas Muller vient des Phillipines. Elle est une fervente défendeuse des pays du Sud et représente aujourd’hui le Soudan. Sa réaction est assez représentative de ce que les gens avertis pensent de cette conférnce de Copenhague. Elle venait tout juste de se faire débarquer de la délégation philippine quand les journalistes l’ont intervieuwée. Beaucoup y voient une maneouvre des pays industrialisés.

Elle dit n’avoir jamais constatée une telle chose, elle qui est habituée aux conférences sur le climat. Elle se demande comment les politiques vont négocier et s’ils savent vraiment de quoi ils parlent. Car les ministres présents vont prendre beaucoup de place et des négociateurs techniques ne pourront plus s’exprimer: « ce n’est ni démocratique, ni transparent, dit-elle,… jamais de ma carrière climatique je n’ai vu de ministres négocier ».
Conclusion : ça chauffe, espérons que cela n’éclate pas..
Publié par notre Terre Mère

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s