Des excuses attendues plus de 100 ans

Pendant plus d’un siècle, dès 1870, le gouvernement canadien a arraché les enfants indiens à leur famille pour les éduquer !  Les ravages ont été considérables. Les excuses du gouvernement à ces indiens considérés comme primitifs et incapables d’élever leurs propres enfants, sont un pas décisif vers une entente globale entre les peuples.

Si nous devons nous mettre d’accord pour consturire un monde meilleur, dans le respect de notre environnement, il faut commencer par nettoyer ce passé colonialiste qui pèse si lourdement sur no ssociétés. En voici quelques extraits:

« Aux quelque 80 000 anciens élèves toujours en vie, ainsi qu’aux membres de leurs familles et à leurs communautés, le gouvernement du Canada admet aujourd’hui qu’il a eu tort d’arracher les enfants à leurs foyers et s’excuse d’avoir agi ainsi…

Le fardeau de cette expérience pèse sur vos épaules depuis beaucoup trop longtemps.  Ce fardeau nous revient directement, en tant que gouvernement et en tant que pays.  Il n’y a pas de place au Canada pour les attitudes qui ont inspiré le système de pensionnats indiens, pour qu’elles puissent prévaloir à nouveau. Le gouvernement du Canada présente ses excuses les plus sincères aux peuples autochtones du Canada pour avoir si profondément manqué à son devoir envers eux, et leur demande pardon. »

Nous le regrettons
We are sorry
Nimitataynan
Niminchinowesamin
Mamiattugut

Publié par notre Terre Mère

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s