Connaissiez-vous Claude Lévi-Strauss ?

levi-straussClaude Lévi- Strauss s’en est allé ce samedi soir dernier, il aurait eu 101 ans le 28 novembre 2009.

 Comme il l’explique lui-même, une vie entière n’aurait pas suffit à expliquer la complexité d’une heure de relations ente les personnes d’un groupe de cinquante. Alors, plutôt que d’essayer de décrire le mécanisme très complexe des interrelations des groupes dits primitifs, C. Lévi-Strauss pense à cataloguer les différences d’une ethnie à l’autre, et ainsi décrit les points communs. C’est le structuralisme, un pas de géant dans l’univers presque personnel  qu’était alors la recherche ethnologique. C’est aussi un des pères de la démarche écologique, car il ne cesse d’étudier la relation des hommes à la nature cette adaptation, cette quasi symbiose, qui impose à l’homme le respect de son environnement.

 

Peu de chercheurs ont allés aussi loin dans mécanismes cachés de la culture et des mythes pour arriver à en décrire des procédures mentales universelles.

En 1955, son roman Triste Tropiques est le journal d’un voyageur déjà préoccupé des désastres de la planète, de la destruction de la diversité humaine. Sensible avant l’heure à ce que notre modernité appellera l’écologie, son œil tourné vers l’homme et son rapport à la construction symbolique du monde, à ses rituels, nous amène à découvrir un sentiment universel des peuples dits primitifs : leur société si complexe est basée sur un fondement, celui du respect de la nature.

Publié par notre Terre Mère

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s